Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Académie de Lyon : rythmes scolaires et éducation prioritaire au menu de la rentrée 2014

LyonMag

Porteuse de plusieurs projets, la rentrée scolaire 2014 se prépare dès maintenant.

"Elle s’inscrira dans la continuité de la rentrée précédente basée sur la refondation de l’école et le projet académique 2013-2017" a expliqué Françoise Moulin-Civil, rectrice d’Académie, en conférence de presse ce jeudi.
Elle verra aussi la généralisation de la réforme des rythmes scolaires pour laquelle Jean-Louis Baglan, directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale du Rhône s’est dit "très optimiste".
Lors d’un Conseil Départemental de l’Education Nationale spécial courant janvier, il a d’ailleurs constaté que 50% des communes ont déjà fait remonter leurs nouveaux horaires à l’inspection académique.
Dans le Rhône, seules quatre communes l’avaient appliqué dès 2013, soulevant immédiatement des inquiétudes. A Lyon, Michel Havard et Denis Broliquier avaient d’ailleurs interpellé le maire sortant sur ce point, estimant que "beaucoup de familles  sont inquiètes".
"A la rentrée 2014, tous les enfants iront neuf demi-journées par semaine à l’école, a rassuré la rectrice. Le temps scolaire est arrêté par l’Education Nationale". Si cinq communes ont déjà annoncé qu’elles n’appliqueraient pas la réforme, l’espoir de voir leur position évoluer semble donc persister.

L’autre grand chantier de cette rentrée 2014 c’est la refonte de l’éducation prioritaire. Le 16 janvier, le ministre de l’Education Vincent Peillon a présenté un plan de réforme à ce sujet. Pour lutter contre le décrochage scolaire, il a préconisé différentes mesures qui seront peu à peu mises en place dans l’Académie.  Une phase de préfiguration nationale va être engagée dès l’année prochaine et concernera quatre établissements dans le Rhône : le Collège Henri Longchambon (Lyon 8e), le Collège Aimé Césaire (Vaulx-en-Velin), le Collège Elsa Triolet (Vénissieux) et le Collège Lamartine (Villeurbanne). A la rentrée 2015, le dispositif englobera mille réseaux sur l’ensemble du pays.

Françoise Moulin-Civil a par ailleurs choisie de faire simple et efficace au moment d’évoquer la rumeur sur la théorie des genres, au cœur de l’actualité. "L’égalité est l’une des valeurs républicaines de base, a-t-elle affirmé. Le dispositif ABCD n’a rien à voir avec la théorie des genres. Il lutte, dès le plus jeune âge, contre les inégalités en agissant sur les représentations stéréotypées des élèves et en réfléchissant sur les pratiques des enseignants". Concernant le boycott de certains établissements, Jean-Louis Baglan a évoqué "des chiffres sporadiques" et "un mouvement qui a touché plusieurs écoles non concernées par le dispositif ABCD" mettant en lumière une vraie incohérence.

La rentrée 2014 en chiffres :

En France :
8 804 postes créés dans l’éducation nationale

Dans l’Académie de Lyon
:
Pour le premier degré, près de 289 000 élèves sont attendus dans l’Académie (+1,7% par rapport à 2013). 264 postes de professeurs seront créés pour répondre à l’évolution démographique, développer la scolarisation des moins de 3 ans et le dispositif « plus de maitres que de classes ».
Pour le second degré, englobant près de 200 000 élèves (+1,4% par rapport à 2013), 155 nouveaux postes seront répartis entre les collèges, lycées et la création d’une nouvelle fonction de professeur formateur. La rectrice s’est montrée satisfaite de « moyens à la hauteur des espérances ».



Tags : rythmes scolaires | education nationale | rentree scolaire | théorie du genre |

Commentaires 1

Déposé le 30/01/2014 à 22h12  
Par Cumulus Plancus Citer

Moi Directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale du Rhône...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.