Le redécoupage du nouveau département du Rhône soumis au vote du Conseil Général

Le redécoupage du nouveau département du Rhône soumis au vote du Conseil Général

Ce vendredi après-midi, le Conseil Général votera notamment l'un des plus importants chamboulements de son histoire.

De 54 cantons, le Rhône devrait passer à 13 au 1er janvier 2015, date de la "séparation" entre le département et la Métropole de Lyon. La population municipale sera de 429 011 habitants pour le département du Rhône (33 001 habitants en moyenne par canton).
L'objectif d'un tel découpage ? L'égalité des suffrages. "Le canton est juste une circonscription électorale", insistait Michel Mercier, à l'initiative du projet, lors de sa présentation en janvier dernier. "Les intercommunalités ont été respectées autant que faire se peut, ajoute le sénateur. Il y a eu une bonne qualité de dialogue entre les départements et le Ministère de l'Intérieur."

La mue du Rhône devrait être validée sans remous, les différents partis politiques semblent d'accords pour dire qu'elle insufflera un nouvel élan, notamment dans les zones rurales.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gertrude le 15/02/2014 à 06:34

Mercier depuis le début est responsable de l effondrement de la majorité au Conseil General. Pour rester il a dealer avec Collomb pour laisser la Métropole a Collomb et lui garde le Département croupion.
Le problème c est qu ils se trompent tous les deux

Signaler Répondre

avatar
Fanfan le 14/02/2014 à 16:39

C'est inouï . Le 21 Janvier 2013, M.MERCIER cédait sa place à D. CHUZEVILLE et c'est encore lui qui est en pole position et met en repli D.CHUZEVILLE! Le conseil général est une vaste .......... Si M.HAVARD perd, le grand gagnant sera M.MERCIER, un habitué du cumul des mandats, un grand Ami de G.COLLOMB, qui n'ait pas en peine en magouille électorale! C'est scandaleux!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.