Christophe Guilloteau : "Encore plus de choses dans les collèges, les routes, le social du Rhône"

Christophe Guilloteau, président LR du Département du Rhône, est l’invité ce mercredi de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon. L’émission est enregistrée dans le respect des gestes barrières, avec, notamment une glace de Plexiglas entre les deux protagonistes.

Christophe Guilloteau : "Encore plus de choses dans les collèges, les routes, le social du Rhône"
Christophe Guilloteau - LyonMag

Candidat à un deuxième mandat de président du Département du Rhône, Christophe Guilloteau espère pouvoir "terminer de mettre en place ce nouveau département. On l'a trouvé avec des difficultés. Maintenant ces difficultés financières sont assainies. Donc on va pouvoir proposer encore plus de choses dans les collèges, les routes, le social..."

Il faut rappeler que la gestion du Conseil général du Rhône par Michel Mercier avait effectivement laissé la collectivité au bord du placement sous tutelle, notamment à cause des emprunts toxiques : "Aujourd'hui, le Département n'a plus aucune dette. Et tout ça, on l'a fait avec zéro impôt nouveau", se félicite Christophe Guilloteau.

S'il a récupéré sur ses listes quelques élus de la Région comme Patrice Verchère ou Béatrice Berthoux, l'ancien député LR du Rhône a vu son vice-président Antoine Duperray se présenter cet été sous les couleurs du Rassemblement National : "J'ai découvert ça dans la presse. Je pense que ce n'est pas une bonne idée, quand on a le parcours qu'il a eu, quand on a été maire, quand on a son âge, on ne fait pas ce genre de choses. Je lui ai immédiatement retiré ses délégations", réagit Christophe Guilloteau.

Les Coulisses du Grand Lyon sont à retrouver tous les jours à 12h sur LyonMag.com et sur la chaîne Youtube de LyonMag.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vicente69 le 26/05/2021 à 14:22
Meysard a écrit le 26/05/2021 à 12h36

Il y a beaucoup à dire sur la gestion des routes, la signalisation incorrecte, les pistes cyclables au détriment de la chaussée de ce faite on envoie la circulation l'une contre l'autre au lieu de l'écarter comme la DDE l'avait fait . Les pistes cyclables ne doivent pas être réalisées ainsi, elle sont très sale du coup les vélos ne roulent pas à leurs place. Des bandes blanches sur des kilomètres, plus possible de doubler un tracteur, franchement on ce demande qui gère les routes ! Et tous les citoyens attendent le retour du 90 , Monsieur le président n'a pas compris que cette initiative était pour faire de l'argent plus que de la sécurité, le 90 n'es pas la cause de la mortalité sur les routes, tous les accidents mortels sont bien au dessus de cette vitesse donc on attend le retour du 90 avec impatience! Ont attends aussi des chaussées qui corespondent à ce qui y circulent, des bords de chaussées sans marches d'escalier, des dos d'âne et plateaux surélevés dans les règles. Les routes depuis que le département les gère s'est une catastrophe !

Oui mais les pistes cyclables qui apparaissent depuis 1 an viennent de la METROPOLE sous la direction de la secte EELV.

Signaler Répondre

avatar
Meysard le 26/05/2021 à 12:36

Il y a beaucoup à dire sur la gestion des routes, la signalisation incorrecte, les pistes cyclables au détriment de la chaussée de ce faite on envoie la circulation l'une contre l'autre au lieu de l'écarter comme la DDE l'avait fait . Les pistes cyclables ne doivent pas être réalisées ainsi, elle sont très sale du coup les vélos ne roulent pas à leurs place. Des bandes blanches sur des kilomètres, plus possible de doubler un tracteur, franchement on ce demande qui gère les routes ! Et tous les citoyens attendent le retour du 90 , Monsieur le président n'a pas compris que cette initiative était pour faire de l'argent plus que de la sécurité, le 90 n'es pas la cause de la mortalité sur les routes, tous les accidents mortels sont bien au dessus de cette vitesse donc on attend le retour du 90 avec impatience! Ont attends aussi des chaussées qui corespondent à ce qui y circulent, des bords de chaussées sans marches d'escalier, des dos d'âne et plateaux surélevés dans les règles. Les routes depuis que le département les gère s'est une catastrophe !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.