Lyon 3 : un militant de l'UNEF agressé sur le campus des quais

Lyon 3 : un militant de l'UNEF agressé sur le campus des quais
L'université où l'agression s'est produite - LyonMag

Un militant de l'UNEF a été victime ce jeudi d'une violente agression par des militants du groupe d'extrême droite GUD, sur les quais de l'Université Lyon 3.

Ces derniers lui ont donné de violents coups de casque de moto au niveau de l'avant-bras et de la tête selon le syndicat étudiant. Le jeune militant, un étudiant de 18 ans, était présent pour les élections étudiantes du 20 février. Suite à son agression, il a été accompagné à l'hôpital puis au commissariat de police, où il a déposé une plainte contre X pour violence volontaire.

"L'UNEF condamne la multiplication de ces actes d'intimidations et de violences à l'égard de ses militants et le climat délétère qui s'installe sur les universités", peut-on lire dans un communiqué publié ce vendredi. Plusieurs menaces auraient été proférées contre les militants syndicaux de l'UNEF durant toute la journée électorale de jeudi.

Tags :

lyon 3

gud

unef

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
yoyoyo le 17/03/2014 à 22:58

pauvre gars mais l'unef casse les couilles en vrai

Signaler Répondre


avatar
youpla le 22/02/2014 à 17:35

avatar
almamater le 22/02/2014 à 15:48
Pellican a écrit le 22/02/2014 à 08h37

Le problème c'est que ça n'arrive jamais, c'est toujours les mêmes qui agressent les mêmes : L'extrême droite (et la droite) qui attaquent la gauche.
Si vous voulez me prouver le contraire trouvez moi des plaintes du MET, de l'UNI ou du GUD qui ont aboutis à des condamnations de personnes de gauche.

Si je puis me permettre, je suis étudiant à Lyon 2 et je me souviens très bien de jeunes encagoulés expulsant manu militari des militants du Met qui avaient osé tracter devant le campus des berges du Rhône. Et je ne parle même pas de la situation à Bron.
Dans un cas comme dans l'autre, cette mentalité est détestable : la violence à l'appui des idées ? Soit l'Université a failli dans sa mission, soit ces jeunes ne sont pas de ceux qui usent les bancs des amphithéâtres.
Optimiste, je pencherai pour la seconde raison.

Signaler Répondre

avatar
Pellican le 22/02/2014 à 08:37
Jonathan a écrit le 21/02/2014 à 21h54

J'attends de Lyon Mag la même objectivité quand ce seront des militants de droite qui se feront agresser à coups de chaine et de barre de fer par des antifa.

Le problème c'est que ça n'arrive jamais, c'est toujours les mêmes qui agressent les mêmes : L'extrême droite (et la droite) qui attaquent la gauche.
Si vous voulez me prouver le contraire trouvez moi des plaintes du MET, de l'UNI ou du GUD qui ont aboutis à des condamnations de personnes de gauche.

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 21/02/2014 à 21:54

J'attends de Lyon Mag la même objectivité quand ce seront des militants de droite qui se feront agresser à coups de chaine et de barre de fer par des antifa.

Signaler Répondre

avatar
ventral le 21/02/2014 à 19:18

C'est bizarre que ce genre d'agression est toujours à sens unique !

Signaler Répondre


avatar
Méchant garçon le 21/02/2014 à 18:25

En plus, c'est de sa faute...

Signaler Répondre

avatar
clochette le 21/02/2014 à 17:48

Les violences d'extrême droite deviennent multi-quotidiennes depuis qu'ils sont courtisés par les homophobes de la manip pour tous.

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extreme Gauche le 21/02/2014 à 17:45

A Lyon 2, Il y' a 20 ans on était menacé et bousculé et intimidé par l'UNEF.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.