Rythmes scolaires à Lyon : de 2 à 20 euros par mois réclamés aux parents

Rythmes scolaires à Lyon : de 2 à 20 euros par mois réclamés aux parents
Photo d'archive - LyonMag

Le Progrès a dévoilé ce mercredi matin le projet de Gérard Collomb dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

Le mercredi et le vendredi, les écoliers lyonnais du public travailleront de 8h30 à 11h30. Les autres jours, les horaires d'écoles resteront inchangés avec deux heures de pause le midi. Et jusqu'à la mi-juillet, les élèves du public pourront s'inscrire à des activités périscolaires qui se dérouleront les vendredis après-midis.

Mais les familles devront aussi mettre la main à la poche, en fonction de leur quotient familial : entre 2 et 20 euros par mois. On est donc très très loin des promesses de Gérard Collomb durant la campagne des élections municipales. Le candidat promettait un forfait de 10 à 20 euros par enfant, mais surtout par an. Ce sera donc un forfait annuel de 20 à 190 euros pour les parents d'élèves...

Aujourd'hui la municipalité avance le chiffre de 15,9 millions d'euros annuels pour mettre en place la réforme, pris en charge en partie par la Caisse d'allocations familiales (3,6 millions d'euros), mais aussi par l'Etat.

Mise à jour à 16h30 :
Anne Brugnera, adjointe à l'Education, a communiqué cet après-midi sur la réforme. Elle attend 34 000 inscriptions pour les activités péri-scolaires du vendredi à Lyon, car pour rappel, tout le monde n'est pas obligé d'y participer.

Environ 700 animateurs doivent encore être recrutés pour ces activités. Mais la Ville attend aussi de savoir quelles activités seront plébiscitées pour recruter en fonction. "Trouver des animateurs, c'est plus simple sur 3h d'activités que 45 minutes", a annoncé Anne Brugnera. "Le vendredi offre aussi une meilleure lisibilité du dispositif pour parents et enfants, afin d'éviter la confusion entre scolaire et péri-scolaire".

A noter que Laurence Balas, Inès de Lavernée, Aubert Petit et Elodie Humeau (élus et membres de l'UMP et de l'UDI) ont assisté au point-presse, sans toutefois intervenir.

38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lyonnais papa écoeuré le 12/06/2014 à 12:46
Michel Bobard a écrit le 12/06/2014 à 12h18

Non c'est juste qu'il y a des parents qui gagnent 10x plus mais à part ça...
Cela s'appelle la justice fiscale.

de la justice sociale... ah oui, mais est ce qu'on prend en cmpte qu'on les finance déjà par les allocations sociales, leur chômage et autres.
je en gagne pas 10 fois ce qu'ils gagnent et je paye toujours au max et de plus en plus à Lyon.
est ce normal que le social soit détourné pour ceux qui ne bossent pas parfois par choix?

Par curiosité, pour mes enfant cela me coûtera presque 200 euros pour chaque , alors que si je les mets au club d'échec où au moins ils auront un apprentissage autre que du gardiennage par des atsem agressives et incompétentes, je payerais à peine 10 euros de plus par an?
Oui Collomb a inventé l'école plus chère que les activités privées.

Et oui certains enfants coûtent 10 fois plus chers par leurs incivilités et les retards qu'ils donnent à une classe, entre autre...

La justice fiscale serait que chacun paie un peu d'impôts et de manière proportionnée et raisonnable, pas que certains payent tout pour d'autres
. Cela me navre de voir ce pays dirent à ceux qui bossent à deux, à eux qui ont bossé à l'école et durant leurs études, ceux qui ont montré que le travail portait ses fruits, à ceux qui jonglent avec les horaires, à ceux qui enrichissent la France qu'ils n'ont plus leur place ici ;
Regardez le résultat, est ce que le pays va mieux??

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 12/06/2014 à 12:18
tto a écrit le 12/06/2014 à 11h49

Pourquoi de 2 à 20 euros, y'a des gamins qui coutent 10 fois plus cher que d'autres ?

Non c'est juste qu'il y a des parents qui gagnent 10x plus mais à part ça...
Cela s'appelle la justice fiscale.

Signaler Répondre

avatar
tto le 12/06/2014 à 11:49

Pourquoi de 2 à 20 euros, y'a des gamins qui coutent 10 fois plus cher que d'autres ?

Signaler Répondre

avatar
cerise le 12/06/2014 à 11:26

Génial, allez! Pistoche à 8 euros, cantine scolaire payée plein pot mais en grève un jour sur deux et maintenant 20 euros par mois pour des animations à la con...Super!

Signaler Répondre

avatar
JP Gauthier le 15/05/2014 à 14:49

Application de la Réforme des rythmes scolaires à lyon :
une ABERRATION !
Le Maire de Lyon et son adjointe déléguée à l'éducation qui doit être une très grande "spécialiste" ont décidé que les activités extra-scolaire prévues dans cette réforme auraient lieu le Vendredi après-midi (elles seraient d'ailleurs facultatives !) ce qui ne correspond pas du tout aux objectifs de cette réforme qui étaient d'alléger les heures d'enseignement chaque jour et de prévoir dans l'après-midi des activités culturelles, artistiques ou sportives. On assiste donc à un détournement malhonnête de cette réforme. Bien sûr, on s'est bien gardé de faire appel à des spécialistes, psychologues, médecins..., à Philippe Mérieux, par exemple qui lui préconisait la demi journée de travail le samedi matin pour alléger les autres jours et mieux les équilibrer. On a préféré mettre en place de subtiles dispositions qui permettent d'appliquer cette réforme "à minima" et même de la dénaturer. On peut aussi se révolter, comme le fait Berthine Réthiage de la contribution demandée aux familles : ainsi les parents qui auront quelques difficultés à payer ne mettront pas leurs enfants à l'école le Vendredi après-midi puisque les activités seraient facultatives !!! d'autres parents prêts à partir le Vendredi après midi en w.e. prendront leurs enfants le Vendredi midi.
Beaucoup de mes camarades savent comme moi que Gérard Collomb est un grand stratège et il a réussi une fois de plus à être le roi de l'entourloupe !

Signaler Répondre

avatar
mauricecg le 14/05/2014 à 18:49
Lyonnais, père et tellement déçus a écrit le 14/05/2014 à 13h02

bon voilà;
encore une fois les Gros Collomb nous a roulé
arnaqué,
une génération sacrifiée par des gauchos socialo bobo bien pensants qui pensent au rythme de l'enfant...
Bonne nouvelle, à Lyon nos instits ont gagné.
oui ils travailleront pas plus et auront des w-e plus long. Ah quelle elle idée de l'égalité républicaine.
Les fonctionnaires en font de moins ne moins, ceux qui réussissent et qui bossent paieront pour les autres.
Vive la république qui vend l'école au privé.
Génération futurs chômeurs pour des parents qui ne travaillent pas.
Oui on s'en fait bien avoir
Après 20 ans à voter a gauche , j'ai arrêté il y a 2 ans et je ne le ferais plus jamais...
Ils ont faux sur tout

Alors le 25 votez à droite pour que les sos soient obligés de dissoudre l'assemblée nationale et disparaissent...

Signaler Répondre

avatar
Carinette le 14/05/2014 à 18:35

Bonjour les cocus ! Merci mister Collomb ! Un cumulard et en plus ... Bref pas de mot pour qualifier ce mec , ce gouvernement ! Deux ans !!! Que c'est long ! Résultat aux européennes !!

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 14/05/2014 à 18:04

20€ par mois ? Mazette ! Les parents ne pourront pas changer leur smartphone cette année...

Signaler Répondre

avatar
lyonnais papa d'élèves le 14/05/2014 à 14:34
jean marc a écrit le 14/05/2014 à 13h50

merci Collomb merci la gauche ! clase moyenne comptez vous ! j'hallucine 20 ? par mois !!!! dites moi colbieb de scrutin avznt prochaine prsidentielle! !!!

ecrivez aux élus
prénom.Nom@mairie-lyon.fr

Signaler Répondre

avatar
Maîtresse le 14/05/2014 à 14:23
fb69 a écrit le 14/05/2014 à 10h41

La réforme????il n'y a plus de réforme??? l'objectif intiale n'était il pas de réduire chaque jour le nombre d'heures d'apprentissage????

Ok, fb 69, la réforme pour qui ? Les élèves ? Au fait, pourquoi fallait-il faire la réforme des rythmes déjà ? Pour réduire la JOURNÉE de classe gros beta, et là c'est raté car source d'inégalité :ceux qui pourront partir en week-end chez bonne maman plus tôt , et les autres qui moisiront ds les cours de récré le vendredi après midi 0/10

Signaler Répondre

avatar
jean marc le 14/05/2014 à 13:50

merci Collomb merci la gauche ! clase moyenne comptez vous ! j'hallucine 20 ? par mois !!!! dites moi colbieb de scrutin avznt prochaine prsidentielle! !!!

Signaler Répondre

avatar
irréprochables qu'ils disaient le 14/05/2014 à 13:35
UMPS a écrit le 14/05/2014 à 11h27

Il démarre sur les chapeaux de roues en tous cas ! Enfiler les gens moins d´un mois après avoir été élu, c´est encore mieux que Sarko !

C'est pas grand chose au regard des ces 2 maires fn qui ont augmenté copieusement leurs salaires des leurs élections....

http://www.franceinfo.fr/politique/a-peine-elus-deux-mairies-fn-augmentent-leurs-salaires-1397407-2014-04-25

Signaler Répondre

avatar
Ernest le 14/05/2014 à 13:17
Zoro a écrit le 14/05/2014 à 10h00

et ça changeras quoi ??? en privé ils vont bien aussi faire la semaine de 4 jours 1/2 donc !!!

Erreur - le privé n'est pas tenu d'appliquer la semaine de 4 j 1/2

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais, père et tellement déçus le 14/05/2014 à 13:05
thym a écrit le 14/05/2014 à 12h42

Dans le privée, la semaine reste sur 4 jours avec garderie le matin, le soir et demi pensionnat pour le midi...ça a un coût mais finalement quand tu travailles ça revient au même qu une périscolaire....le privée une vraie idée de l école républicaine...dommage d'en arriver là.

oui
ce gouvernement de faillite programmée vend l'avenir au privé..
Ce maire est une ponte, un sénateur coupé des réalités..

Tiens au fait, pourquoi il n'y a jamais eu d'enquête surr les subventions de la ville de Lyon pour l'ancienne crèche bilingue ...et privée ..

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais, père et tellement déçus le 14/05/2014 à 13:02

bon voilà;
encore une fois les Gros Collomb nous a roulé
arnaqué,
une génération sacrifiée par des gauchos socialo bobo bien pensants qui pensent au rythme de l'enfant...
Bonne nouvelle, à Lyon nos instits ont gagné.
oui ils travailleront pas plus et auront des w-e plus long. Ah quelle elle idée de l'égalité républicaine.
Les fonctionnaires en font de moins ne moins, ceux qui réussissent et qui bossent paieront pour les autres.
Vive la république qui vend l'école au privé.
Génération futurs chômeurs pour des parents qui ne travaillent pas.
Oui on s'en fait bien avoir
Après 20 ans à voter a gauche , j'ai arrêté il y a 2 ans et je ne le ferais plus jamais...
Ils ont faux sur tout

Signaler Répondre

avatar
dom le 14/05/2014 à 12:45

ces politiques tous des incapables.
il ne faut rien changer tout le monde y trouve son compte.
repos des enfants en milieu de semaine, activités pour
ces qui le désirent le mercredi après-midi.
que vont devenir les éducateurs du mercredi de nouveaux chomeurs ??? ras le bol de cette politique et on en a encore pour 2 ans. ca promet...........

Signaler Répondre

avatar
thym le 14/05/2014 à 12:42

Dans le privée, la semaine reste sur 4 jours avec garderie le matin, le soir et demi pensionnat pour le midi...ça a un coût mais finalement quand tu travailles ça revient au même qu une périscolaire....le privée une vraie idée de l école républicaine...dommage d'en arriver là.

Signaler Répondre

avatar
Fanfan le 14/05/2014 à 11:48
maelle a écrit le 14/05/2014 à 10h39

Et comment cela se passe-t-il pour le mercredi après midi ?

Mon mari et moi travaillons en dehors de Lyon. Avant, j'emmenais mon fils avec moi chaque mercredi et le déposait au centre aéré. A partir de la rentrée prochaine, que devrais je faire ?
Devrais je quitter mon travail plutôt pour le récupérer et revenir au travail après l'avoir déposer pour l'après midi au centre ?
Ou devrais je encore payer mais pour que mon fil ait une nounou ?
Ou quoi d'autre, quelque chose est il prévu ?

Bingo! Vous confirmez mes propos!

Pétition : Pour la Sauvegarde et la Reconnaissance de notre profession
A l’attention de Mr Jean Marc AYRAULT : Premier Ministre
de Mme Dominique BERTINOTTI
Ministre déléguée auprès de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la Famille.
de Mr Vincent PEILLON
Ministre de l'Education nationale
Lyon le 10 Juin 2013

Madame, Messieurs,
A la suite des décisions énoncées sur la politique familiale, les Assistantes Maternelles Agréées , les Garde d’enfants (CESU), les Vacataires (restauration scolaire), les ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles ... ) vous font part de leurs inquiétude concernant l’avenir de leur profession. Les Enseignantes s’associent à notre démarche compte tenu que leur véritable mission, est occultée par des orientations qui ne rentrent pas dans leurs compétences.

1.Concernant la scolarisation des enfants âgés de 2ans et la semaine de 4 jours ½ :
Nous sommes persuadées que cette mesure portera atteinte à la véritable mission de l’enseignante.
- A savoir qu’un enfant de cet âge n’est pas autonome et qu’à 2ans ½ il ne l’est qu’à 50%.
- Que cette scolarisation est assimilée à une garderie non rétribuée. Il ne parait pas « choquant » que les enfants effectuent 10H DANS UNE CLASSE EN SUR EFFECTIF.
- Que la gestion de la semaine de 4 jours ½ remet en question, les activités extrascolaires, et cause un préjudice sans précédent aux Assistantes maternelles ou tout autre mode de garde.Les enseignant(e)s en subiront aussi un préjudice professionnel.
- Que ne ferait-on pour satisfaire quelques parents ? Il est essentiel de rappeler que les parents sont soutenus financièrement par des subventions (Pajemploi ) et bénéficient d’une fiscalité avantageuse.
Nous nous étonnons que les services de P.M.I. n’interviennent pas alors que le Bien Etre de l’enfant est remis en question et que cette même administration limite les agréments en ne respectant la loi de 2009,
Nous sommes persuadées que ces nouvelles mesures ne permettront pas de création d’emploi.
Il ne fait aucun doute que sont les Assistantes Maternelles et toutes les personnes qui entourent les enfants au quotidien, en feront les frais.

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 14/05/2014 à 11:42
Frodon a écrit le 14/05/2014 à 11h17

N´oubliez pas que les enfants sont ceux qui, demain, paieront votre retraite.
Je suis contre l´assistanat, mais l´Etat a le devoir de faciliter la vie aux parents.
En permettant à la mère par exemple de s´absenter de son travail pour s´occuper de ses enfants.

et c'est quoi le rapport avec la choucroute vos choix de vie doivent devenir la priorité des autres et nous nos parents ils faisaient comment non mais serieux j'ai l'impression que cela fait 50 ans que les enfants n'ont plus cours le mercredi matin et après au collège ils vont faire comment car le problème sera bien le meme

Signaler Répondre

avatar
Amandine le 14/05/2014 à 11:37
Révolution a écrit le 14/05/2014 à 10h23

Depuis 68, l'école n'est plus le lieu républicain où nous cultivons nos enfants, mais le lieu de la "déculture" gauchiste avec les complicités de la droite modérée.
Et depuis 80, l'école a ajouté à sa forfaiture, les principes gauchistes de l'excuse.
Tu es issu de l'immigration africaine, tu ne sais pas lire, ce n'est pas grave, on va abaisser le niveau général pour que tu ais de bonnes notes, voilà le programme des "pédagochistes".

+1
Cela ne peut plus durer que la gauche pille et transforme ce pays en organisant l'ignorance de nos enfants pour mieux les manipuler puis les conforter dans cet état pour en faire des électeurs socialistes.

Signaler Répondre

avatar
UMPS le 14/05/2014 à 11:27
Gégé la magouille a écrit le 14/05/2014 à 10h54

Ah, Gérard commence déjà à revenir sur ses promesses... mais comme on dit, elles n´engagent que les cocus qui l´ont cru !

Il démarre sur les chapeaux de roues en tous cas ! Enfiler les gens moins d´un mois après avoir été élu, c´est encore mieux que Sarko !

Signaler Répondre

avatar
fb69 le 14/05/2014 à 11:20

ca ne changera pas grand chose, un grand nbre d'écoles privées sont restés à 4 jours et demi lors de sa suppression par darkos

Signaler Répondre

avatar
Frodon le 14/05/2014 à 11:17
Marre a écrit le 14/05/2014 à 11h07

Ce qui est quand même hallucinant c'est que vous vous imaginez tous que l’État a le devoir de s'occuper de tous vos petits problèmes personnels, de garder vos morpions jusqu'à ce que vous finissiez votre travail ou autre peccadilles. L'univers ne tourne pas autour de votre petite personne, et l'enfant n 'est pas un objet sacré.

N´oubliez pas que les enfants sont ceux qui, demain, paieront votre retraite.
Je suis contre l´assistanat, mais l´Etat a le devoir de faciliter la vie aux parents.
En permettant à la mère par exemple de s´absenter de son travail pour s´occuper de ses enfants.

Signaler Répondre

avatar
Marre le 14/05/2014 à 11:07
maelle a écrit le 14/05/2014 à 10h39

Et comment cela se passe-t-il pour le mercredi après midi ?

Mon mari et moi travaillons en dehors de Lyon. Avant, j'emmenais mon fils avec moi chaque mercredi et le déposait au centre aéré. A partir de la rentrée prochaine, que devrais je faire ?
Devrais je quitter mon travail plutôt pour le récupérer et revenir au travail après l'avoir déposer pour l'après midi au centre ?
Ou devrais je encore payer mais pour que mon fil ait une nounou ?
Ou quoi d'autre, quelque chose est il prévu ?

Ce qui est quand même hallucinant c'est que vous vous imaginez tous que l’État a le devoir de s'occuper de tous vos petits problèmes personnels, de garder vos morpions jusqu'à ce que vous finissiez votre travail ou autre peccadilles. L'univers ne tourne pas autour de votre petite personne, et l'enfant n 'est pas un objet sacré.

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 14/05/2014 à 11:05
de lyon a écrit le 14/05/2014 à 10h48

non non non
dans le privé les directeurs d'établissement choisissent et pour beaucoup ce sera 4 jours...

merci pour l'infos

Signaler Répondre

avatar
Fanfan le 14/05/2014 à 10:58
de lyon a écrit le 14/05/2014 à 10h48

non non non
dans le privé les directeurs d'établissement choisissent et pour beaucoup ce sera 4 jours...

Je confirme!

Signaler Répondre

avatar
Fanfan le 14/05/2014 à 10:56
alafraise a écrit le 14/05/2014 à 09h43

autant les mettre dans le privé !!

J'avais écrit ces quelques lignes suite à mon implication dans le rôle de parent d'élève. (A.P.E.L) A savoir que l'attitude parentale et enseignante est la même que dans le public. Seul compte l'argent... les enfants ne sont pas la priorité si ce n'est que pour remplir les caisses!

« …….En Septembre 1989, notre enfant avait débuté sa scolarité à l’école laïque J’étais profondément convaincue des bienfaits du miracle éducatif, républicain et je m’en remettais en toute confiance à la très savante pédagogie du corps enseignant. Je dus vite déchantée. Non seulement, notre enfant pataugeait dans une misère culturelle mais personne ne semblait prendre en considération la nécessité de garantir le bien-fondé de cette institution. J’avais en mémoire mes années d’étude de l’école primaire où une certaine rigueur nous enseignait les rudiments du savoir et de la culture. A défaut d’avoir été une élève convaincante, j’avais acquis les bases essentielles qui au demeurant, restèrent immuables toute ma vie. J’adorais l’ambiance de l’école mais Mai 68 avait donné naissance à une nouvelle génération d’Enseignants, d’Elèves et de Parents. En ce temps –là, le respect que l’on vouait aux enseignants n’était pas un vain mot.
La situation devenait critique pour notre enfant. Je dus me résigner à l’inscrire dans une école privée afin qu’elle puisse suivre un second cycle dans de meilleures conditions.A la fin du C.M.2. passé en privé, il fallut franchir le pas et choisir un collège. Le choix était difficile mais on m’indiqua l’adresse du Collège et Lycée …….. »
La qualité de l’accueil nous convainquit du bien -fondé de notre démarche. Mais rattraper sept ans de retard n’était pas une affaire gagnée d’avance. Les débuts furent difficiles mais notre enfant se sentait plus à l’aise. Nous nourrissions de profonds espoirs sur son avenir scolaire. Le fait que la plupart des établissements privés étaient sous contrats d’état modifiait la déontologie de son enseignement mais ils semblaient avoir préserver l’essentiel.

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magouille le 14/05/2014 à 10:54

Ah, Gérard commence déjà à revenir sur ses promesses... mais comme on dit, elles n´engagent que les cocus qui l´ont cru !

Signaler Répondre

avatar
de lyon le 14/05/2014 à 10:48
Zoro a écrit le 14/05/2014 à 10h00

et ça changeras quoi ??? en privé ils vont bien aussi faire la semaine de 4 jours 1/2 donc !!!

non non non
dans le privé les directeurs d'établissement choisissent et pour beaucoup ce sera 4 jours...

Signaler Répondre

avatar
stardust le 14/05/2014 à 10:47

Bonjour
"déculture "
ou comment museler un peuple ....

Signaler Répondre

avatar
Fanfan le 14/05/2014 à 10:42
alafraise a écrit le 14/05/2014 à 09h43

autant les mettre dans le privé !!

Vous avez raison car l'enseignement privé a le choix par l'intermédiaire de ses directeurs (trices) d'établissement d'opter pour la réforme scolaire ou refuser.
Mais dans le principe de préserver la qualité de l'enseignement et de soutenir les activités extra -scolaires, en principe, il a été entendu que le système resterait tel quel. De toute façon, même si une certaine tendance ébauche une baisse de niveau, il en demeure que le privé est un lieu d'Education qui mérite largement sa place.

Signaler Répondre

avatar
fb69 le 14/05/2014 à 10:41

La réforme????il n'y a plus de réforme??? l'objectif intiale n'était il pas de réduire chaque jour le nombre d'heures d'apprentissage????

Signaler Répondre

avatar
maelle le 14/05/2014 à 10:39

Et comment cela se passe-t-il pour le mercredi après midi ?

Mon mari et moi travaillons en dehors de Lyon. Avant, j'emmenais mon fils avec moi chaque mercredi et le déposait au centre aéré. A partir de la rentrée prochaine, que devrais je faire ?
Devrais je quitter mon travail plutôt pour le récupérer et revenir au travail après l'avoir déposer pour l'après midi au centre ?
Ou devrais je encore payer mais pour que mon fil ait une nounou ?
Ou quoi d'autre, quelque chose est il prévu ?

Signaler Répondre

avatar
Révolution le 14/05/2014 à 10:23

Depuis 68, l'école n'est plus le lieu républicain où nous cultivons nos enfants, mais le lieu de la "déculture" gauchiste avec les complicités de la droite modérée.
Et depuis 80, l'école a ajouté à sa forfaiture, les principes gauchistes de l'excuse.
Tu es issu de l'immigration africaine, tu ne sais pas lire, ce n'est pas grave, on va abaisser le niveau général pour que tu ais de bonnes notes, voilà le programme des "pédagochistes".

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 14/05/2014 à 10:07

La fin de l'école.
En volume horaire, l'école accueillera désormais plus d'heures d'activités périscolaires que d'heures d'apprentissage (27h hebdomadaire contre 24h). La promesse républicaine d'une école émancipatrice, celle qui vise la recherche de la vérité, est trahie.
Ils ont choisi le déshonneur en pensant éviter l'échec de l'école, ils auront le déshonneur et l'échec de l'école...
La solution de facilité a été choisie. Elle a été préparée depuis plusieurs décennies à force de renoncements et d'abdication. Et le plus triste, c'est que les enseignants en ont été d'étranges promoteurs. Il est vrai que le pilonnage pendant 40 ans de préceptes pédagogiques au mieux farfelus, au pire criminels, les ont rendus écervelés... Un comble!

Signaler Répondre

avatar
Charly le 14/05/2014 à 10:05

Et voilà, vous avez voté pour un menteur, voici les conséquences ....

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 14/05/2014 à 10:00
alafraise a écrit le 14/05/2014 à 09h43

autant les mettre dans le privé !!

et ça changeras quoi ??? en privé ils vont bien aussi faire la semaine de 4 jours 1/2 donc !!!

Signaler Répondre

avatar
alafraise le 14/05/2014 à 09:43

autant les mettre dans le privé !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.