Rhône-Alpes : nouveaux actes de malveillance sur les rails, la SNCF porte plainte

Rhône-Alpes : nouveaux actes de malveillance sur les rails, la SNCF porte plainte
Photo LyonMag.com

Ce lundi matin vers 6h, des actes de malveillance sur les lignes Lyon-Grenoble, mais également Valence-Grenoble ont provoqué des retards de 40 minutes et certains trains ont même du être détournés de leur destination.

Ce sont les dispositifs de sécurité qui ont été actionnés, provoquant l'arrêt immédiat de la circulation ferroviaire. Du coup, la SNCF a fermement condamné ces nouvelles actions et a décidé de porter plainte : "Depuis 13 jours, dans leurs déplacements quotidiens ou occasionnels, nos clients subissent déjà les conséquences liées à un mouvement social de CGT et SUD RAIL qui se prolonge sur certains sites."
Dans ce communiqué la SNCF ne se gêne pas pour accuser les grévistes : "En Rhône-Alpes, plus de 9 cheminots sur 10 travaillent et sont mobilisés pour assurer la circulation des trains, l'accueil et la prise en charge de nos voyageurs. La SNCF regrette l'attitude jusqu'au-boutiste des personnels en grève et en appelle au sens des responsabilités de chacun afin que le service public ferroviaire soit assuré partout en France."
 Une enquête a été ouverte.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.