Votes des conseils d'école : le Rectorat met fin à la polémique

Votes des conseils d'école : le Rectorat met fin à la polémique
LyonMag

Dans "un souci de transparence et d'apaisement", comme le confie François Moulin Civil, rectrice de l'académie de Lyon, les résultats des conseils d'école ont été dévoilés école par école et une seconde vérification des résultats a été faite.

Et pour mettre fin à la polémique, il a fallu une énième conférence de presse en présence de la rectrice mais aussi du maire de Lyon, Gérard Collomb et de son adjointe à l'Education, Anne Brugnera.
Ces résultats se sont donc confirmés à une très courte majorité : 80 voix pour, 79 voix contre, 6 n'ont pas pu dégager une majorité pour ou contre le projet d'organisation et 1 a refusé de se prononcer.
Les erreurs des résultats des écoles Doisneau et Victor Hugo qui avaient été pointés du doigt par Nathalie Perrin Gilbert via facebook, ont été rectifiés. Cependant ce changement ne fait pas basculer la majorité. Le projet de réforme sera alors appliqué à la rentrée prochaine puisqu'il "respecte le décret Hamon, à savoir que l'organisation des temps scolaires est respectée et que les conseils d'école se sont prononcés en faveur de ce projet", justifie la rectrice.

Un projet qui ne fait malgré tout pas l'unanimité. Gérard Collomb en a donc profité pour se justifier sur ce choix en évoquant "une réforme à l'allemande". Les matinées sont alors consacrées aux "enseignements principaux" et les après-midi, notamment celui du vendredi, sont réservés à des "activités plus enrichissantes".

Pour mener à bien ces activités, la Ville poursuit le recrutement du personnel encadrant. Selon Anne Brugnera, la moitié des 1500 à 1600 animateurs nécessaires auraient déjà été recrutés. La mairie a également reçu environ 360 candidatures. Un forum aura lieu le 1er juillet à l'Hôtel de Ville pour recruter les animateurs manquants. Tous les directeurs d'accueil de loisirs ont déjà pris leur fonction et commencent déjà à contacter les écoles afin de mettre rapidement en place des projets.

Avant même la mise en place de la réforme, le Rectorat et la mairie de Lyon pensent déjà à la suite. Des conseils de vie périscolaire des accueils de loisirs seront mis en place afin de suivre et d'évaluer l'expérimentation, tout au long des trois ans.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ronchon le 27/06/2014 à 08:43

Ravie de vivre hors Lyon ......

Signaler Répondre

avatar
hui le 27/06/2014 à 07:24

C'est lamentable, le rectorat qui défend Collomb, lamentable, lamentable !!!!

Signaler Répondre

avatar
pôôôv beaubard le 27/06/2014 à 00:21
Michel Bobard a écrit le 26/06/2014 à 20h08

Qu'en dit notre gendre idéal "AVARE" ?
Pas de communiqués, pas de tweets dont il a le secret ?

Je savais que les maths n'étaient pas le fort des journalistes mais à ce point, c'en est inquiétant.
Heureusement qu'il n'y a que 166 écoles dans notre bonne vieille ville.

ah ! le bobardo est de retour

quelle gangrène ce mec
un bobo de première

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 26/06/2014 à 22:50

Collomb se moque des enfants et des parents...un projet. qui ne respecte pas l'esprit de la réforme de rechercher un allègement de la journée scolaire et un coût exorbitant -près de 300€- pour 2 enfants d'une famille aux revenus très modestes..
Et il ose encore se dire socialiste !

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 26/06/2014 à 20:08

Qu'en dit notre gendre idéal "AVARE" ?
Pas de communiqués, pas de tweets dont il a le secret ?

Je savais que les maths n'étaient pas le fort des journalistes mais à ce point, c'en est inquiétant.
Heureusement qu'il n'y a que 166 écoles dans notre bonne vieille ville.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.