Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Calme plat au conseil municipal

Le premier conseil municipal de 2008 a été bien calme, juste perturbé par le passage éclair de Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique lyonnais, accompagné de la délégation chinoise de football qui est à Lyon pour faire un stage de préparation en vue des JO de Pékin de cet été. Une fois le calme revenu, les dossiers se sont succédés sans aucun débat : donner le nom de Raymond Barre, ancien maire de Lyon de 1995 à 2001, à la place située devant l’Amphithéâtre à la Cité internationale, attribuer une subvention de 1,759 million d'euros à la fondation Fourvière pour rénover la Basilique, renforcer le nombre de places disponibles pour les sans-abris... Seuls deux dossiers ont un peu réveillé les millonistes. Denis Broliquier, maire du 2e, refuse que la MJC de Perrache soit installée le long de la Saône à Confluence, car il trouve le quartier trop excentré et pas assez sûr. Puis Amaury Nardone a dénoncé les “méthodes cyniques” de Collomb et “un comportement anti- démocratique” car l’opposition n’a jamais eu la parole dans l’émission Lyon Citoyen TV diffusée sur TLM.



Tags : conseil municipal |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.