Affaire Sarkozy : Georges Fenech saisit la présidente du Tribunal de grande instance de Paris

Affaire Sarkozy : Georges Fenech saisit la présidente du Tribunal de grande instance de Paris
LyonMag

Dans une lettre ouverte, le député UMP du Rhône a saisi ce jeudi la présidente du TGI de Paris d'un conflit d'intérêt dans l'affaire visant Nicolas Sarkozy.

"Très attaché" à l'indépendance de la justice, Georges Fenech "considère que l'impartialité, ou en tout cas l'apparence d'impartialité, de l'une des deux magistrats instructeurs pose une réelle difficulté".

Le député rappelle également que "ce magistrat a exercé des responsabilités au sein du Syndicat de la magistrature, lequel s'est tristement illustré dans l'affaire du "mur des cons". L'actuelle présidente du Syndicat de la magistrature est mise en examen du chef d'outrage". Enfin, Georges Fenech demande à la présidente du TGI "de prendre toute mesure pour lever toute ambiguïté".

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
marcelkonrath@yahoo.fr le 01/12/2020 à 12:37

il me semble que la justice, je parles des juges d'instructions, ils ont toujours effectuer un bon travaille en France depuis 1981 donc jusqu'à ce que l'on arrive quand l'ére Sarkozy.
depuis que ce Monsieur est devenu Président tous va mal les gendarmes vont appartenir au ministère de l'intérieur alors qu'ils sont avant tous militaires?? puis changement il prend la police au lieux des gendarmes pour escorte etc. il a chamboulé tout le monde. il veut que la France ressemble à l'Amérique etc., etc. il n'aurait jamais dût être president de plus il a distribuer les plus belles décorations comme officier de la légion d'honneur à ses amis comme Fillion trouvez vous cela juste moi non

Signaler Répondre

avatar
Rose66 le 26/07/2014 à 03:53

On saisit une juge d'un conflit d'intérêt par une lettre ouverte ???
Le problème de Monsieur FENECH est qu'il confond communication politique et recours juridique.
Un comble pour un ancien magistrat ...
Qu'on l'attaque en justice cette juge s'il y a lieu, mais arrêtons de traîner notre système judiciaire, qu'aucun camp n'a été fichu de réformer, sur la scène politique.
Mélanges des genres, séparation des pouvoirs bafouée.

Signaler Répondre

avatar
Un jour le racket s'arrêtera le 23/07/2014 à 15:26

avatar
Laykrapule le 23/07/2014 à 15:18

Entre Hollande et Sarkozy mon cœur balance...

Signaler Répondre

avatar
cocorico le 23/07/2014 à 15:05

Chaque individu qui fait du mal le paye un jour ! Soyons patients ! Monsieur hollande ne sera pas oublié !

Signaler Répondre

avatar
tintin le 23/07/2014 à 14:41

Sarkozy a toujours été démoli par Hollande et il continue en sous-main de le détruire. Ce président règle ses comptes, multiplie les promotions de ses ami(s,es). Il oublie l' essentiel des actions que lui impose son poste de président de la république. Je souhaite de tout cœur qu'il paie très cher un jour ce comportement irresponsable.

Signaler Répondre

avatar
mimi le 22/07/2014 à 21:47

Je suis outrée par l'acharnement contre Nicolas Sarkozy je suis certaine de son intelligence de ces capacites à gouverner et de son amour pour la FRANCE, ce n'est pas comme le gouvernement actuel , une bande d'imbécles incapables et bon qu'à nous envoyer dans les bas fonds

Signaler Répondre

avatar
jojoh le 22/07/2014 à 18:01

les 3 quarts des français croient tout ce qu on leur raconte sur sarko sauf que dès qu il est parti hoolande avait peur qu il revienne parce qu il savait qu il ne lui arrivait pas a la cheville mandat en correze nul département devenu le plus endété de france bravo ! il suffisait de chercher l info a la tale ou les journaux a 90 pour cent a gauche il ne fallait pas l attendre

Signaler Répondre

avatar
n'oubliez jamais le 04/07/2014 à 13:11
rita a écrit le 04/07/2014 à 10h57

je suis scandalisée par la manière dont on s'acharne sur sarkozy. Tout irait mieux si les magistrats mettaient autant d'énergie à interroger les criminels, les gangsters et tous ceux qui pourrissent la vie des citoyens en France...

Mais ils le font déjà et pour preuve en interrogeant sarko ils s'occupent bien d'un gangster qui a pourri la vie des français.

Signaler Répondre

avatar
rita le 04/07/2014 à 10:57

je suis scandalisée par la manière dont on s'acharne sur sarkozy. Tout irait mieux si les magistrats mettaient autant d'énergie à interroger les criminels, les gangsters et tous ceux qui pourrissent la vie des citoyens en France...

Signaler Répondre

avatar
mmme le 03/07/2014 à 17:28
Marcel G. a écrit le 03/07/2014 à 14h50

On pourrait être d'accord avec lui, sauf que c'est faux : la juge Thépaut est bien syndiquée au SM, mais n'y a jamais exercé de responsabilités.

Si on doit commencer à soupçonner, à faire des reproches, ou à virer tous ceux qui appartiennent à un syndicat, ça va poser un léger problème. Ou alors il faut interdire les syndicats.

à part que là, il s'agit de la justice et de ce fait, un juge qui a le pouvoir, à des fins politiques, de traiter tout justiciable différemment dans le sens de ses intérêts politiques, notamment pour "neutraliser" notamment médiatiquement, un concurrent politique

ou en violant lui même le secret de l'instruction (ce qui est le cas dans l'affaire sarko)

Vous ne voyez pas la nuance ? vraiment ?

L'indépendance de la justice se décrète et aussi se démontre et là, il en manque un peu

Signaler Répondre

avatar
Ronchon le 03/07/2014 à 17:09

Bravo Monsieur Fenech

Signaler Répondre

avatar
Lebron le 03/07/2014 à 16:40

Le GANG SARKOZY en pleine action . la France est L 'OTAGE de ces truands

Signaler Répondre

avatar
joli numéro de duettistes le 03/07/2014 à 16:13

On tente de rebondir sur un autre sujet pour masquer les déboires du bouffon Monsieur fenech?

Signaler Répondre

avatar
momo le 03/07/2014 à 15:36

what two free faut sarkozy............

Signaler Répondre

avatar
Marcel G. le 03/07/2014 à 14:50

On pourrait être d'accord avec lui, sauf que c'est faux : la juge Thépaut est bien syndiquée au SM, mais n'y a jamais exercé de responsabilités.

Si on doit commencer à soupçonner, à faire des reproches, ou à virer tous ceux qui appartiennent à un syndicat, ça va poser un léger problème. Ou alors il faut interdire les syndicats.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.