Fermeture de la Maison de l'Emploi de Givors : le préfet s'explique

Fermeture de la Maison de l'Emploi de Givors : le préfet s'explique
Photo LyonMag

L'assemblée générale de la Maison de l'Emploi de Givors a voté le 7 juillet la dissolution de l'association qui engendrera la fermeture de la structure.

Martial Passi s'était opposé à cette décision car la MDE de Givors a bénéficié à "près de 500 personnes en 2013".
Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, s'explique alors sur cette décision. Selon lui, "le périmètre actuel de la MDE n'apparaît plus suffisant car la mission principale de ces structures est désormais orientée vers la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales". En effet, le préfet souligne l'évolution des missions des MDE passant "d'un rôle d'acteur et d'accueil de proximité à un rôle d'ingénierie".

Pour mener à bien les missions assurées par les MDE, la préfecture pense "qu'il est devenu impératif de mieux concentrer les crédits de la politique de l'emploi dans le Rhône". Jean-François Carenco rassure tout de même en précisant que d'autres dispositifs seront mis en place pour "apprécier les modalités de poursuite de l'accompagnement financier menées jusqu'ici par la MDE" et que "le service public de l'emploi est mobilisé pour assurer le reclassement des 4 salariés de l'association".

Tags :

carenco

givors

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.