La justice annule l'élection du président de la CCI de Lyon !

La justice annule l'élection du président de la CCI de Lyon !
Emmanuel Imberton n'est plus président de la CCI de Lyon - LyonMag

Le tribunal administratif de Lyon a annulé l'élection du président de la CCI de Lyon.

La décision a été communiquée ce jeudi. Le recours avait été déposé par l'ancien président de la Chambre de Commerce et d'Industrie, Philippe Grillot. Pour rappel, cette élection avait eu lieu deux semaines après la démission de neuf des dix membres composant alors le bureau de la CCI. Le rapporteur public a retenu le vice de procédure et la justice a donc décidé d'annuler purement et simplement ce scrutin organisé dans un contexte de crise de gouvernance.

Conséquence directe de cette décision : Emmanuel Imberton n'est plus président de la CCI de Lyon. Une fonction occupée à nouveau par Philippe Grillot, qui retrouve son poste un an après l'avoir quitté malgré lui, poussé dehors après avoir critiqué la réforme consulaire et s'être mis le patronat à dos.

Les différentes parties ont maintenant deux mois pour faire appel.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
A la lanterne le 27/11/2014 à 16:48

C'est beau cette conscience pour aider le monde des entreprises.

Signaler Répondre

avatar
CQFD le 27/11/2014 à 16:46

Si le préfet s'en mêle il est certain que ça va être la grande pagaille ! Par contre je vois bien le medef en chef de file et surtout pas le syndicat a l'origine de ce lamentable fiasco .

Signaler Répondre

avatar
Rza le 27/11/2014 à 16:39

Les frangins ont agi car ils n aiment pas les non initiés

Signaler Répondre

avatar
Picsou le 27/11/2014 à 16:06

Il fait fermer les CCI qui ne servent strictement a rien et coûtent trop cher aux entreprises qui n'ont aucun retour .

Signaler Répondre

avatar
Mouchamiel le 27/11/2014 à 16:03

Les magouilles et la cabale organisée par un syndicat patronal semble avoir été desavoué !! Ha ha ha on se marre !!!!

Signaler Répondre

avatar
Kador le 27/11/2014 à 15:16

Notre Préfet a encore été très efficace.
Souvenez-vous :
http://www.lyonmag.com/article/59932/grillot-pousse-hors-de-la-cci-carenco-ne-veut-pas-trop-de-sang-sur-les-murs

Vu les compétences et les fines analyses de ce visionnaire hors pair, Lyon risque d'être à feu et à sang.

Mais lui sera content, il aura réussi a interpeller quelques identitaires qui se rendaient au colloque du FN.

Signaler Répondre

avatar
rien de plus normal ! le 27/11/2014 à 15:12

et l'ancien Président redevient président dès la signification de la "grosse" à la partie adverse, c'est à dire que c'est l'exécution de la décision du Tribunal, comme toute décision des instances administratives, qu'il y ait ou non appel de cette décision auprès d'une instance supérieure

contrairement à ce prétend le cancer COLON qui assoit ses grosses fesses de cumulards bien nourri sur les décisions de la Justice quand la Cour administrative annule une de ces décisions débiles, sous prétexte qu'il ferait appel

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.