2000 emplois directs créés grâce au Lyon-Turin, selon Queyranne

2000 emplois directs créés grâce au Lyon-Turin, selon Queyranne
LyonMag.com

Alors que François Hollande et Matteo Renzi ont annoncé mardi que les travaux du Lyon-Turin débuteraient en 2016, le président de la Région affirme que le projet créera 2000 emplois directs.

Jean-Jack Queyranne se réjouit dans un communiqué d'une "opportunité immédiate pour l'emploi et le développement économique rhônalpin".
Selon lui, cette liaison ferroviaire "est un investissement écologique d'avenir pour la Maurienne, Rhône-Alpes, la France et l'Europe, mais c'est aussi une opportunité d'emploi et de développement économique à court et moyen termes." Ill indique ainsi que 3 milliards d'euros de commande publique seront enregistrés d'ici 2020, et que jusqu'à 2 000 emplois directs, et 2 à 3 fois plus d'emplois indirects seront créés.

Le président de la Région assure enfin "travailler depuis plusieurs mois pour mobiliser le tissu économique régional et permettre de recruter près de la moitié des effectifs en Rhône-Alpes".

Tags :

Lyon-Turin

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Robert le 01/03/2015 à 16:35

Le boni-menteur de la région dans ses œuvres !!

Faut-il ressortir ses tracts de sa dernière campagne électorale, pour lui mettre devant le nez ses mensonges, notamment en matière de création d'emplois !

Les plus a plaindre ce sont ses électeurs.
Les plus conscients d'entre eux, se rendent compte qu'ils se sont fait avoir. Les autres, sont irrécupérables.

Signaler Répondre

avatar
genial le 01/03/2015 à 09:14
BTP a écrit le 26/02/2015 à 18h24

enfin ces entreprises en vont pas aussi bien que vous croyez, ça licencie chez eux aussi faute d'activité suffisante.

c'est sûr que construire l'inutile, ça crée des emplois deux fois :

- pour construire, une fois, comme disent les belges
- puis pour démolir ou entretenir l'inutile qui devient friche

Signaler Répondre

avatar
no limit le 01/03/2015 à 09:10
Stop! a écrit le 27/02/2015 à 13h14

Toujours les grands projets inutiles....mais pas pour le BTP et les élus.Marre de cette mafia!!

et la collusion sur le dos des contribuables, pour alimenter les comptes off shore toujours bien protétés quoiqu'on en dise, n'est plus qu'une suspicion ....

on va bientôt découvrir de drôles de choses concernant ce dossier

Signaler Répondre

avatar
begood le 01/03/2015 à 07:50

2000 polonais, roumains, tchéques qui seront embauchés par les des boites françaises et qui resteront sur le sol français à notre charge une fois fini?

La cour des comptes a dit que ce projet n'était pas viable surtout depuis que les suisses pouvrent leur tunnel ferroviaire l'an prochain et par où passeront 80% du fret européen, pourquoi ce politique nous fait sciemment foncer dans le mur????

Signaler Répondre

avatar
Stop! le 27/02/2015 à 13:14

Toujours les grands projets inutiles....mais pas pour le BTP et les élus.Marre de cette mafia!!

Signaler Répondre

avatar
phase3 le 27/02/2015 à 10:29

Génial Queyranne !

Il nous refait le coup qui avait fait accepter le tunnel trans-manche, il y a une trentaine d'années, à la population de la région Pas-de-Calais où des centaines d'emplois avaient aussi été promis.
Il suffit de visiter le nord de la France pour voir le résultat : Des milliers d'emplois ont été détruits (à commencer par tous ces marins sur les Ferrys). Calais est aujourd'hui une ville pratiquement morte. Demain ce sera au tour de nos vallées et affirmer le contraire est purement un abus de conscience, un mensonge.

Signaler Répondre

avatar
chartreuse le 27/02/2015 à 08:28

qui va payer la dévalorisation de nos maisons qui se trouvent à proximité du tracé. JJQ dit cette liaison ferroviaire "est un investissement écologique .

Rappelons que le tracé de la chartreuse doit s'assoir sur une zone AOC viticole , natura 2000, parc régional, zone biotope, de nombreuses sources qui alimentent des villages.

Le ligne historique est largement suffisante pour absorber le tonnage actuelle et pour l'emploi vous inquiétez pas on va embaucher de la main d’œuvre étrangère pour limiter le coût total.

ah ces politiquards descendez de votre planète

Signaler Répondre

avatar
Lyon-Turin obs le 26/02/2015 à 23:01

3 milliards divisés par 2000 emplois égal 1500000 euros par emploi créé !!! Whaou ! On voit bien que ce n'est pas son fric. Cher petit Monsieur, un vrai Pdt de collectivité territoriale ne vendrait pas une telle soupe, mais l'objectif principal de ce projet pensé et promu par un vrai Pdt de Région, Charles Millon. A savoir un mode de transport hors normes entre l'Italie du Nord et Rhône-Alpes. Basta

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 26/02/2015 à 22:55

"Le Président de la Région assure enfin travailler depuis plusieurs mois blablabla"
C'est une blague ?
Depuis quand Qeyranne travaille-t-il pour autre chose que maintenir son poste
Et à quoi sert le conseil régional d'ailleurs
Purée, tout notre argent qui part en fumée

Signaler Répondre

avatar
BTP le 26/02/2015 à 18:24

enfin ces entreprises en vont pas aussi bien que vous croyez, ça licencie chez eux aussi faute d'activité suffisante.

Signaler Répondre

avatar
Queyranitude le 26/02/2015 à 18:19

C'est moins que le stade des illuminés: selon Sturla 2500 emplois. JJQ moins fort que Sturla. Enfin la propagande officielle instrumentalise la création d'emplois pour faire avaler des projets inutiles couteux en argent public, mais enrichissant encore les copains, les Vinci et autre entreprises du BTP. Allez vous retrouver dans les loges du stade des illuminés, quelle France!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.