L'expulsion d'un sans-papiers homosexuel annulée

Le tribunal administratif de Lyon a annulé mercredi l'arrêté d'expulsion d'un jeune homosexuel algérien qui habite à Villeurbanne, en estimant que sa "liberté" serait menacée s'il était renvoyé dans son pays, où l'homosexualité est considérée comme "un délit".  La Lesbian and Gay pride de Lyon, qui s'est félicitée hier de cette décision, a demandé au préfet Jacques Gérault de ne pas faire appel.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.