Suppressions de postes chez Renault Trucks Saint-Priest : deux députés du Rhône saisissent le ministre de l'Economie

Suppressions de postes chez Renault Trucks Saint-Priest : deux députés du Rhône saisissent le ministre de l'Economie
Philippe Meunier et Yves Blein se mobilisent pour les salariés du groupe Volvo AB - LyonMag

Après l'annonce de la suppression de 512 emplois chez Renault Trucks Saint-Priest lors d'un CEE mardi, deux députés du Rhône réagissent.

Yves Blein (PS) et Philippe Meunier (UMP), accompagnés du député UMP de l'Ain Xavier Breton, ont décidé de saisir le ministre de l'Economie après avoir reçu les délégués syndicaux des sites régionaux du groupe Volvo AB.
"C’est une décision dramatique pour l’emploi dans la région lyonnaise qui paie un prix élevé au vaste plan mondial de réorganisation du groupe Volvo, alors que la France est un des pays où le groupe réalise de bonnes performances et où la qualité de ses installations et personnels n’est nullement en cause", écrivent les trois parlementaires dans un communiqué commun.
En alertant Emmanuel Macron sur la situation de Saint-Priest, mais aussi des sites de Vénissieux et de l'Ain, ils espèrent que "tous les moyens d'accompagnement soient déployés dans les meilleures conditions".

Yves Blein, Philippe Meunier et Xavier Breton sont respectivement membres et président du groupe d'étude filière véhicules industriels à l'Assemblée nationale.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bibi69 le 30/04/2015 à 04:28

bien bravo Renault truck il faut etre incontournable!!!!! en 2016 mdr!!! la chute au enfer oui !!!

Signaler Répondre

avatar
algerien 100% le 29/04/2015 à 22:45

moi je vote fn

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 29/04/2015 à 13:31
gillesbb a écrit le 29/04/2015 à 12h59

Bravo à ces 2 députés PS et UMP , pour une fois qu'ils se bougent pour autre chose qu'aller toucher leurs indemnités!
et on fait quoi dans 18 mois pour Dentressangle pour cette vague de licenciement annoncée, 18 mois ils l'ont dit les ricains...

Eh oui, c'est le " NORBERT WAY "

Signaler Répondre

avatar
Culti le 29/04/2015 à 13:29

Il y a 2 ans Renault (Voitures) dont l'état est actionnaireet qui était le plus gros actionnaire du groupe Volvo Ab (avec 20% du capital et la présidence du conseil d'administration) a vendu toutes ses parts au profits d'investissuers financiers (dont le fond "activiste" Servian) à qui nous devons cette situation. L'état soutient d'un coté en coulant lui même de l'autre....

Signaler Répondre

avatar
gillesbb le 29/04/2015 à 12:59

Bravo à ces 2 députés PS et UMP , pour une fois qu'ils se bougent pour autre chose qu'aller toucher leurs indemnités!
et on fait quoi dans 18 mois pour Dentressangle pour cette vague de licenciement annoncée, 18 mois ils l'ont dit les ricains...

Signaler Répondre

avatar
laurent de lyon le 29/04/2015 à 11:28
Petite question ? a écrit le 29/04/2015 à 10h44

Merci à ces élus de leurs actions pour les salariés touchés de plein fouet par une restructuration d'argent.
Alors que nos élus lyonnais (enfin certains) nous parodisent de bien pensant en parlant de l'augmentation de leur mandat Métroploitain, certains salariés vont se retrouver au chômage, avec seulement moins pour vivre que ces élus Métropolitain !!
Ces élus concernés vont ils diminuer leur mandat pour donner à manger aux chômeurs ????

ne rêve pas, les élus ne sont intéressés que par leur porte monnaie! le leur et ils s'en moquent des autres.

Courage pour les familles touchées.

Signaler Répondre

avatar
Petite question ? le 29/04/2015 à 10:44

Merci à ces élus de leurs actions pour les salariés touchés de plein fouet par une restructuration d'argent.
Alors que nos élus lyonnais (enfin certains) nous parodisent de bien pensant en parlant de l'augmentation de leur mandat Métroploitain, certains salariés vont se retrouver au chômage, avec seulement moins pour vivre que ces élus Métropolitain !!
Ces élus concernés vont ils diminuer leur mandat pour donner à manger aux chômeurs ????

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.