Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Collomb renouvelle son équipe

Gérard Collomb

Après avoir été réélu sans surprise vendredi après-midi maire de Lyon, Gérard Collomb a fait élire 21 adjoints. En faisant la part belle aux femmes et à la société civile.

Le maire de Lyon a été réélu vendredi après-midi au cours du conseil municipal, avec les 54 voix des élus de gauche. Alors que les 19 élus UMP ont voté blanc. Le tout dans une atmosphère assez sereine et détendue, bien loin des tensions apparues jeudi au conseil général pour l'élection de Michel Mercier.
Gérard Collomb a ensuite prononcé un discours assez bref. "Je suis ému, car je me sens dépositaire d'un grand espoir" a déclaré Gérard Collomb, qui avait remporté les élections municipales dès le premier tour, face au candidat de l'UMP Dominique Perben. Mais le maire de Lyon a appelé à "dépasser les polémiques pour bâtir la ville du futur". Une ville basée sur le développement durable et la culture, "mais aussi sur des valeurs, car il ne faut pas oublier les plus pauvres". Puis Collomb de lancer : "Il faut porter haut le modèle lyonnais. Et nous serons dans l'action dès ce soir".
Puis les 21 adjoints ont été élus. Et là encore, tout s'est bien déroulé, l'UMP ne cherchant pas à provoquer d'incidents. "Il y a 21 adjoints, nous ne sommes que 19 élus. On ne présentera pas de candidats pour ne pas pratiquer l'ouverture tout de suite" a lancé avec humour Michel Havard, le patron du groupe UMP à la mairie de Lyon.
Mieux, les adjoints ont été élus avec 55 voix, soit une de plus que la majorité de gauche ! Et Collomb d'en profiter pour remercier l'élu de droite qui a su "dépasser le clivage" droite-gauche. Alors que Michel Havard a attribué ce vote à "l'émotion" et à la "confusion". Avant d'annoncer que l'opposition sera "force de proposition", puis de se fixer trois priorités pour le mandat : "On vérifiera si vous tenez vos engagements sur l'environnement et la petite enfance. Mais aussi sur le respect de la vie démocratique. Et on n'oubliera pas les deux arrondissements de droite".
"L'arrondissement que j'ai le mieux traité au cours du précédent mandat, c'est le 3ème ! Vous comprendrez tout l'intérêt que j'ai a bien traiter le 2ème et le 6ème" a répliqué le maire de Lyon, en faisant allusion à sa large victoire dans le 3ème arrondissement aux dernières municipales, où se présentait pourtant Dominique Perben.

Giovacchini en avant

Comme Gérard Collomb l'avait annoncé, sa liste d'adjoints fait la part belle aux femmes et aux personnalités issues de la société civile. Avec Heidi Giovacchini, tête de liste dans le 6e arrondissement et directrice de la clinique Monplaisir, qui devient 2ème adjointe, en charge des droits du citoyen et des nouveaux modes de vie urbains. Mais aussi l'avocat d'affaires Richard Brumm en 6ème place, en charge des finances, et Georges Kepenekian, urologue à l’hôpital Saint-Luc Saint-Joseph qui a été directeur de campagne de Gérard Collomb, à la 13ème place, en charge de la culture.
Les Verts montent également en puissance, en obtenant 5 postes d'adjoint. Avec Gilles Buna, Guylaine Gouzou-Testud et Etienne Tête, mais aussi Pierre Hémon et Mireille Roy.
Plusieurs adjoints sortants retrouvent également leur place : Jean-Louis Touraine comme 1er adjoint, Thierry Braillard, Yves Fournel, Louis Levêque, Jean-Michel Daclin, Sylvie Guillaume... A noter enfin l'arrivée au poste de 6ème adjointe de la conseillère régionale Najat Vallaud-Belkacem. Alors qu'Anne-Sophie Condemine, une Modem qui a rallié Collomb, a été nommée 8ème adjointe.
Voir l'élection du maire de Lyon en vidéo.

En marge de ce conseil municipal, un incident a eu lieu dans la cour d'honneur de l'hôtel de ville, où l'épouse du maire de Lyon, Caroline Collomb, a mis une claque à un journaliste de Lyon Capitale.

Les 21 adjoints de Gérard CollombLes 21 adjoints de Gérard Collomb

Les 21 adjoints
1er : Jean-Louis Touraine (PS), sécurité publique, déplacement, relations avec les mairies d'arrondissement
2e : Heidi Giovacchini (Société civile), droits du citoyen, nouveaux modes de vie urbains
3e : Gilles Buna (Verts), aménagement et qualité de la ville
4e : Sylvie Guillaume (PS), affaires sociales, handicap et solidarité
5e : Louis Lévèque (PC), logement et politique de la ville
6e : Najat Vallaud-Belkacem (PS), grands événements, jeunesse et vie associative
7e : Richard Brumm (Société civile), finances et administration générale
8e : Anne-Sophie Condemine (Modem), insertion, formation et emploi
9e : Thierry Braillard (PRG), sports
10e : Marie-Odile Fondeur (PS), ressources humaines, commerce et artisanat
11e : Yves Fournel (GAEC), petite enfance et éducation
12e : Guylaine Gouzou-Testud (Verts), développement durable, économie sociale et solidaire
13e : Georges Kepenekian (Société civile), culture
14e : Nicole Gay (PC), patrimoine
15e : Jean-Michel Daclin (PS), rayonnement international et tourisme
16e : Thérèse Rabatel (GAEC), parité homme-femme
17e : Gérard Claisse (PC), démocratie participative
18e : Mireille Roy (Verts), écologie urbaine, qualité de l'environnement
19e : Pierre Hémon (Verts), personnes âgées
20e : Evelyne Hagenauer (PS), mémoires et anciens combattants
21e : Etienne Tête (Verts), cadre de vie



Tags : collomb | tête | Condemine | belkacem | Daclin | braillard | buna | brumm | Hémon | touraine |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.