200 avocats manifestent à Lyon contre la réforme de l'aide juridictionnelle

200 avocats manifestent à Lyon contre la réforme de l'aide juridictionnelle
Grève des avocats devant le Palais de justice de Lyon - LyonMag

Le barreau de Lyon a décidé d'une grève générale et illimitée contre la réforme de l'aide juridictionnelle voulue par le gouvernement. Ils étaient ainsi 200 avocats ce lundi après-midi, devant les portes du palais de justice de Lyon, à avoir répondu à l'appel à manifester du bâtonnier, Pierre-Yves Joly.

Le conflit entre les avocats de France et la garde des Sceaux vient de rentrer dans sa troisième semaine.

Une réunion avait lieu ce lundi entre le directeur de cabinet de Christiane Taubira et une délégation du Conseil national des barreaux (CNB) au ministère de la justice dans le but de mettre en "oeuvre une véritable réforme de l'aide juridictionnelle" selon le CNB qui a voté la grève générale et illimitée lors d'une assemblée générale vendredi 23 octobre.

Initialement, le projet de la Chancellerie prévoyait un prélèvement dans les caisses des avocats (CARPA) afin de boucler le financement de l'aide juridictionnelle, qui permet à n'importe quel justiciable d'être assisté d'un avocat s'il n'a pas les moyens de s'en payer un. "On ne demande pas aux médecins de payer pour boucher le trou de la sécu. C'est la même chose pour les avocats" s'est indigné Pierre-Yves Joly, le bâtonnier de Lyon - deuxième barreau de France avec ses 3000 avocats.

Si Christiane Taubira a fini par renoncer au prélèvement dans les comptes CARPA des avocats, les concessions de la Chancellerie paraissent encore insuffsantes pour les avocats qui continuent de maintenir la pression avant le vote du texte mercredi au parlement.

A Lyon, une assemblée générale extraordinaire se tiendra ce lundi soir à 18h pour faire un point sur l'état de la négociation avec le ministère de la justice.

A Lyon, 38 000 justiciables ont bénéficié de l'aide juridctionnelle en 2014 et 1300 avocats commis d'office ont été désignés.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.