Le maire de Tassin ne veut plus que ses gendarmes gardent les "chanceux Roms" de Saint-Genis-les-Ollières

Le maire de Tassin ne veut plus que ses gendarmes gardent les "chanceux Roms" de Saint-Genis-les-Ollières
Pascal Charmot - LyonMag

L'arrivée programmée ce mercredi de 80 Roms dans un village modulaire à Saint-Genis-les-Ollières a provoqué des réactions diverses.

Les habitants sont vent debout contre ce projet préfectoral d'intégration.

Et l'on a appris mardi soir que le maire de Tassin-la-Demi-Lune avait également ses raisons de ne pas approuver le travail de la préfecture du Rhône. Dans un communiqué, Pascal Charmot (LR) explique que cette dernière "mobilise les groupements de la Gendarmerie Nationale pour garder la future base d’accueil en chantier, alors qu’une société de gardiennage privée protège également le camp en chantier. Demain, les chanceux Roms bénéficieront d’une double protection. Celle de la société privée et de la Gendarmerie Nationale... Cela laisse rêveur..."

Si la conception du rêve ou de la chance par Pascal Charmot peut laisser pantois, le maire de Tassin "demande  au Préfet (...) de réquisitionner un escadron venu d’ailleurs" pour "voir les gendarmes accomplir les différentes missions qui leur incombent dans Tassin La Demi-Lune".

Mise à jour à 9h30 : La préfecture du Rhône a tenu à préciser que le rôle des gendarmes de la brigade territoriale "n'était pas d'intervenir uniquement à Tassin". Mais aussi que leur travail sur le site Chapoly à Saint-Genis-les-Ollières n'était assuré que "tous les deux jours" et qu'il "s'arrêterait au 1er janvier 2016 et sera supplanté par de la vidéoprotection".

Mise à jour à 16h45 : Dans un communiqué, le préfet du Rhône affirme que "cette mobilisation ne porte en rien préjudice à l'action quotidienne de sécurisation générale et de protection des populations que les forces de gendarmerie conduisent sous son autorité". Selon Michel Delpuech, "il s'agissait de réduire les menées de groupuscules identitaires ou d'individus animés de sentiments xénophobes, voire racistes, contraires aux valeurs de la République".

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Et moi m'sieur? le 29/12/2015 à 12:46

Moi aussi j'aimerais bien que des gendarmes surveillent ma maison lorsque je ne suis pas là.

Signaler Répondre

avatar
Laule le 29/12/2015 à 10:30
thierry 29 a écrit le 25/12/2015 à 20h10

et moi francais je subis aussi des actes xenophobes et racistes car blanc et francais .on fait quoi pour moi

par exemple ?

Signaler Répondre

avatar
Elios le 26/12/2015 à 00:01

Rien ne sert de commenter,les roms sont chez eux! En France,aller travailler et taiser vous.

Signaler Répondre

avatar
thierry 29 le 25/12/2015 à 20:10

et moi francais je subis aussi des actes xenophobes et racistes car blanc et francais .on fait quoi pour moi

Signaler Répondre

avatar
chris83 le 25/12/2015 à 18:38

ce sont des réservistes qui font du ( gardiennage ) mais quad on sait ce qu'ils touchent par jour pour faire ça , et bien oui ça fout les boules , vous ne gagnez certainement pas ça chaque jour

Signaler Répondre

avatar
Remark le 24/12/2015 à 18:58

a Cunu
" le problème,ils vont vivre au crochet de la société durant 3 ans et plus car une fois établie ils seront indélogeable merci au préfet"
C'est la même chose pour les députés et les sénateurs sauf que ça dure plus longtemps......

Signaler Répondre

avatar
cunu le 24/12/2015 à 15:48

le problème,ils vont vivre au crochet de la société durant 3 ans et plus car une fois établie ils seront indélogeable merci au préfet

Signaler Répondre

avatar
emicaju le 24/12/2015 à 08:46
Evidence a écrit le 23/12/2015 à 09h21

Puisque les Roms sont si "chanceux", pourquoi le maire de Tassin ne va t il pas s'installer avec eux?

Chanceux ils le sont , puisque des gens veulent des logements et ne peuvent pas en bénéficier ;

Chanceux ils le sont puisqu'ils sont mieux protégés que nous, ce que dit l'article... entre société privée et gendarmerie...

Enfin votre sursaut de moralité est bref, car le problème des Roms ne date pas d'hier manifestement...
Et je préfère un Maire qui est soucieux , qu'un maire qui s'en fiche. Merci Monsieur CHARMOT.

Signaler Répondre

avatar
Dj le 24/12/2015 à 08:46
balle a écrit le 23/12/2015 à 22h58

Vous n'avez rien compris pour le site de Chapoly ce sont des rservistes de gendarmerie qui assure la protection primo et secundo le maire ne doit pas confondre ses esclaves municipaux et les militaires de l'ordre rpublicain.

Les réservistes ne font pas ça bénévolement .... De plus, ca impacte forcement sur les autres missions ...

Signaler Répondre

avatar
emicaju le 24/12/2015 à 08:41
JeannotLeHeros a écrit le 23/12/2015 à 18h44

Mon cher petit pascal, tu est au courant qu'un gendarme est un militaire et qu'ils ne sont pas a toi ???
Et surtout un GRAND merci pour ton immobilisme au sein de notre commune.

Je ne doute pas une seule seconde qu'il sait que les gendarmes sont des militaires.

Signaler Répondre

avatar
balle le 23/12/2015 à 22:58

Vous n'avez rien compris pour le site de Chapoly ce sont des rservistes de gendarmerie qui assure la protection primo et secundo le maire ne doit pas confondre ses esclaves municipaux et les militaires de l'ordre rpublicain.

Signaler Répondre

avatar
actu le 23/12/2015 à 22:51
Sylvianne a écrit le 23/12/2015 à 09h31

Quand on comprendra que donner quand on n'en a pas les moyens peut couter très cher (aux contribuables et possesseurs de comptes en banque) il sera trop tard.
Je me garde la possibilité de porter plainte contre l’État pour non assistance à pays en danger.

Non assistance à pays en danger ?
Et vous de votre côté, vous faites de la non assistance à humains en danger point barre.

Signaler Répondre

avatar
françois zero le 23/12/2015 à 22:27

j'adore...

Fait étrange, Le Préfet ne conteste pas la présence des gendarmes de Tassin sur le site ...
oh vous savez quoi, il y en a de Tarrare ...aussi ...

Lorsqu'on lit l'article on se rend compte que les roms sot gardés par une socité privée et par les gendarmes et demain la vidéo surveillance... c'est pas un peu trop ?

Et ceux qui critiquent... les fameux roms sont virés en raison du championnat d'Europe de football et quelque chose me dit qu'après la compétition les champs seront réinvestis dans l'indifférence la plus totale. Et ceux qui ici s'offusquent de cette situation ils étaient où toutes ces années ? pourquoi n'ont - t' ils rien fait en faveur des roms et des sans abris ?... car sur le périph depuis des années il yen a .... CHARLOTS !

Signaler Répondre

avatar
JeannotLeHeros le 23/12/2015 à 18:44

Mon cher petit pascal, tu est au courant qu'un gendarme est un militaire et qu'ils ne sont pas a toi ???
Et surtout un GRAND merci pour ton immobilisme au sein de notre commune.

Signaler Répondre

avatar
Jitou le 23/12/2015 à 15:31

Prochain sur la liste du prefet Tassin la demi lune en vue pour un camp supplementaire !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 23/12/2015 à 11:31

Les gendarmes de Tassin n'ont pas de compétence territoriale sur la commune de Saint Genis les Ollières ;
c'est la brigade de Francheville qui est compétente sur cette commune
Il se pourrait même que la surveillance du fort de Chapoly soit confiée à un équipage dédié et n'impacte pas la brigade de Francheville...
Le maire de Tassin ne le sait pas ..est il dans la lune ?

Signaler Répondre

avatar
Trekk le 23/12/2015 à 10:36

Depuis quand se sont SES gendarmes?

Signaler Répondre

avatar
AAA le 23/12/2015 à 10:29
Sylvianne a écrit le 23/12/2015 à 09h31

Quand on comprendra que donner quand on n'en a pas les moyens peut couter très cher (aux contribuables et possesseurs de comptes en banque) il sera trop tard.
Je me garde la possibilité de porter plainte contre l’État pour non assistance à pays en danger.

Mais faites donc et tenez-nous au courant... qu'on rigole !

Signaler Répondre

avatar
LA BOBOS ATTITUDE le 23/12/2015 à 09:47

C'est drôle, quant les Roms s'installent a coté de chez soit, les bobos bisounours semblent moins compatissant
Il est fort a parier que ceux qui qui se plaignent d'une telle présence, auraient trouvé indigne que des ROMS ne puisent pas être logés dans un autre endroit du Grand Lyon.
La solidarité oui, mais loin de chez soit et si possible chez les autres, parole de BOBOS.

Signaler Répondre

avatar
Sylvianne le 23/12/2015 à 09:31

Quand on comprendra que donner quand on n'en a pas les moyens peut couter très cher (aux contribuables et possesseurs de comptes en banque) il sera trop tard.
Je me garde la possibilité de porter plainte contre l’État pour non assistance à pays en danger.

Signaler Répondre

avatar
Evidence le 23/12/2015 à 09:21

Puisque les Roms sont si "chanceux", pourquoi le maire de Tassin ne va t il pas s'installer avec eux?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.