Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Vincent Carry, le directeur des Nuits Sonores - LyonMag

Nuits Sonores 2016 : le programme partiellement dévoilé

Vincent Carry, le directeur des Nuits Sonores - LyonMag

La 14e édition des Nuits Sonores a commencé à se dévoiler ce mardi matin.

Le festival des musiques électroniques organisé par l’association Arty Farty se déroulera du 4 au 8 mai. Cette année encore, de nombreux lieux de Lyon seront investis par les festivaliers comme le Sucre, le jardin du musée des Confluences ou encore La Sucrière. C’est ici que se produira Laurent Garnier le 6 mai en journée, et ce pour la 12e édition consécutive…

 

A cette liste non exhaustive de lieux, il faut ajouter l’ensemble des projets "Extra !" qui seront prochainement dévoilés. C’est la branche du festival qui permet à tous de proposer un projet. Selon Vincent Carry, le directeur du festival, cela va permettre "d’être présents sur l’ensemble du territoire à travers le circuit qui comprendra une quinzaine d’étapes à travers la ville".

 

De plus, les Nuits Sonores rééditent les "Minis Sonores", partie réservée aux enfants. Trois dômes devraient être installés dans les jardins du musée des Confluences. Les enfants de 4 à 12 ans pourront s’amuser sur un plateau cinéma, réaliser des coloriages ou encore participer à la « Radio minus ». La participation est gratuite.

 

Enfin, chaque année le festival met en valeur une autre ville connue pour la musique électronique. Pour cette édition, c’est Séoul qui a "Carte Blanche". Des groupes coréens se produiront ainsi en mai prochain. Et Vincent Carry l’assure, "cette année est sans doute l’une des carte blanche les plus géniales jamais faites aux Nuits Sonores".

 

Pour la programmation tant attendue des nuits, des extras ainsi que des concerts spéciaux, il faudra encore patienter jusqu’au 3 février. Mais déjà, on sait que ce sera la dernière fois que les Nuits se dérouleront dans l’ancien marché de gros, à la Confluence. Et cette fois, la sécurité devrait être plus importante que l’année dernière. Pour rappel, un jeune homme avait été retrouvé mort dans le Rhône près du pont Raymond Barre. Son autopsie avait révélé la présence d’alcool et de cannabis.

 

Des moyens supplémentaires seront déployés, "d’autant plus qu’avec les attentats de novembre, une pression conséquente est mise sur les organisateurs de concerts", rappelle Vincent Carry.



Tags : nuits sonores | carry | laurent garnier |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.