Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un cours de sensibilisation aux gestes qui sauvent à Lyon - LyonMag

Sensibilisation aux gestes qui sauvent à Lyon : “imaginons le pire pour s’y préparer”

Un cours de sensibilisation aux gestes qui sauvent à Lyon - LyonMag

Ce samedi midi, à la caserne de sapeurs-pompiers Lyon Corneille, ils sont environ trente personnes à écouter attentivement les professionnels de l'urgence.

LyonMagLyonMag

De tous âges, même très jeunes, ils sont tous venus apprendre "les gestes qui sauvent".

Après les événements tragiques qui ont marqué la France en 2015, de nombreux Français ont exprimé le souhait de connaître les gestes utiles pour sauver des vies. Ainsi, ce samedi ont débuté dans toute la France, et y compris dans la caserne du 3e arrondissement de Lyon, des initiations gratuites.


Durant deux heures, les pompiers transmettent les réflexes à adopter en cas d’attaque terroriste. "Se cacher, éteindre les portables" ou encore "ne pas rester près des portes et fenêtres", ou encore "se mettre en position semi-assise lorsque quelqu'un a pris une balle dans le thorax" : autant d'indications qui peuvent un jour sauver des vies. En énonçant sa leçon, l'instructeur n'a pas de ton alarmant. Réaliste, il répond à toutes les questions. Bien sûr, les gestes de premiers secours comme "alerter, faire un massage cardiaque, un garrot, et savoir manier un défibrillateur" sont utiles tous les jours.


"On a conscience qu’en deux heures on ne retient pas tous les gestes, mais le véritable but de cette initiation est de comprendre les objectifs à atteindre le plus vite possible. Il faut que nous imaginions le pire pour s’y préparer", affirme le Commandant Christophe Serre, adjoint au chef de groupement.


Pour illustrer cette nécessité d'aller le plus vite possible, l'instructeur utilisera l'exemple de l'installation d'une victime en Position Latérale de Sécurité. Si la technique bien particulière qu'enseigne l'instructeur ne marche pas, "alors il faut retourner la victime en tirant où l'on peut". Ce gain de chaque seconde, il rappelle que "de nombreux pompiers de Paris l'ont également eu quand ils sont arrivés sur les lieux des attentats et qu'ils ont tous retirés leurs ceintures pour faire des garrots".


Au total dans le département, 336 sessions sont assurées tous les samedis en février par les pompiers mais aussi d'autres organismes comme la Croix Rouge, l'Ordre de Malte ou encore la SNSM. Les inscriptions se font sur le site internet : http://www.rhone.gouv.fr/Actualites/Initiez-vous-aux-gestes-qui-sauvent

 

J.D



Tags : gestes qui sauvent | premiers secours | pompiers | attentat |

Commentaires 2

Déposé le 08/02/2016 à 11h10  
Par Lou Décines Citer

Elle existe: faite par les pompiers dans les lycées, pour les jeunes qui sont volontaires.

Déposé le 08/02/2016 à 10h23  
Par Jeansais Citer

Pourquoi ne pas proposer une initiation systématique de secourisme aux jeunes à partir de la 3ème , ( en seconde ou première ) dans le cadre scolaire ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.