Ce qu’il faut savoir sur l’Euro 2016 à Lyon à 100 jours du coup d’envoi

Ce qu’il faut savoir sur l’Euro 2016 à Lyon à 100 jours du coup d’envoi
Super Victor sera la mascotte de cet Euro 2016 - LyonMag

"Dans 100 jours, la France accueillera l’Europe du football. Rendez-vous le 10 juin. Ensemble". Ce sont par ces mots que François Hollande s’est exprimé ce mercredi sur l’évènement sportif qui se déroulera durant un mois aux quatre coins de l’hexagone.

Tout comme Paris, Saint-Denis, Lille, Lens, Saint-Etienne, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux, Lyon sera une des dix villes hôtes de la compétition. Six matches de la compétition se dérouleront au Parc OL, inauguré le 9 janvier dernier : Belgique-Italie le lundi 13 juin à 21h, Ukraine-Irlande du Nord le jeudi 16 juin à 18h, Roumanie-Albanie le dimanche 19 juin à 21h, Hongrie-Portugal le mercredi 22 juin à 18h ainsi qu’un huitième de finale le dimanche 26 juin à 15h et une demi-finale le mercredi 6 juillet à 21h.

De nombreux supporters de toute l’Europe sont donc attendus au début de l’été dans la capitale des Gaules le temps de quelques jours voire de quelques semaines. Si toutes les rencontres sont officiellement complètes à Lyon, il est encore possible d’espérer se procurer des billets. L’UEFA va en effet mettre en place dès la semaine prochaine une plateforme officielle d’échange destinée aux personnes ayant acheté des places mais qui ne souhaitent aujourd’hui plus assister au match sélectionné.

Dans tous les cas, il sera possible pour les adeptes du ballon rond de se rendre sur la place Bellecour où la fan-zone sera installée afin de diffuser les 51 rencontres de cet Euro. La question d’une éventuelle annulation avait été évoquée suite aux attentats de novembre à Paris, mais comme nous l’avait affirmé Georges Képénékian "des conditions de sécurité optimales" seront maintenues "sans transformer la fan-zone en bunker". Le premier adjoint au maire de Lyon avait également insisté sur l’importance d’un tel lieu de rassemblement pour "éviter des regroupements spontanés et sauvages".

La question de la sécurité reste bien sûr sur toutes les lèvres. "Tout est sur les rails. (...) Jamais nous n’avons pris autant de mesures de sécurité", a expliqué ce mercredi matin le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner sur l’antenne d’Europe 1. De son côté, Thierry Braillard a également tenu à rassurer. "La sécurité sera optimale, c'est le point le plus important de cette organisation, et je peux dire aujourd'hui que tous les signaux sont au vert", a affirmé le secrétaire d’Etat chargé des Sports sur les ondes de France Info.

En attendant le coup d’envoi de la compétition le 10 juin, la ville de Lyon a décidé de se mettre à l’heure du football à travers différentes expositions dans les lieux culturels (Musée Gadagne, bibliothèque de la Part-Dieu...) mais également des évènements comme le trophée du tournoi qui fera un passage par l’agglomération lyonnaise le 5 juin.

Une bâche à l’effigie de l’Euro 2016 sera également visible dès ce mercredi sur les grilles de l’Hôtel de Ville pour marquer le compte à rebours. On pourra notamment y lire un message de bienvenue, repris dans les langues des 8 pays sélectionnés pour les rencontres qui se disputeront au parc OL.

Selon une étude du Centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES), l'impact économique permettra à Lyon, ses hôtels, ses restaurants, ses commerces, de récolter 166 millions d'euros. Sur les 1,3 milliard estimés pour la France en général.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ola le 03/03/2016 à 14:34

oulala...ça va pisser à flots constants dans les coins de la ville, avec les déjections canines, ça va sentir super bon à lyon......

Signaler Répondre

avatar
Décadence le 02/03/2016 à 19:46

Quel bordel pour du foot! Et notre Braillard qui braille!

Signaler Répondre

avatar
Lyon Ville Propre le 02/03/2016 à 14:13

Bha bha bha, ce serait dommage de ne pas profiter d'une ville ébrenée de ses SDF, Roms et autres inutiles sans pouvoir d'achat qui ne feraient que gacher cette belle fête. Le foot en vaut bien la peine quand même ! Ou alors ce serait vraiment de l'anti-consumérisme et de l'anti-collombanisme ... Chiche !

Signaler Répondre

avatar
lyon nait le 02/03/2016 à 14:10

Et sûr que les prix vont flamber, même pour nous, pôôôvres lyonnais !!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 02/03/2016 à 11:59

Ce qu’il faut savoir sur l’Euro 2016 ?
Ne pas aller dépenser quoi que ce soit sur ce thème :o)

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 02/03/2016 à 11:53

C'EST PAS LA PEINE DE SE CAILLER LE LAIT les drogues du foot sont déjà endormis. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.