Parité : 40% des cadres sont des femmes dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

Parité : 40% des cadres sont des femmes dans la région Auvergne-Rhône-Alpes
Cadres femmes - DR

À la veille de la Journée internationale de la femme ce mardi 8 mars, le chargé d’études à l’Insee Thierry Geay a présenté ce lundi les résultats sur la parité femmes/hommes. L’expertise se concentre exclusivement sur les domaines éducatif et professionnel dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

"Les femmes sont de plus en en plus présentes sur le marché du travail", introduit Bertrand Kauffmann, chef du service des études. Des évolutions sont à noter, mais l’Institut insiste toutefois pour dire qu’il n’y a pas de "révolution".

Au collège d’abord, il est important de souligner que des choix d’orientations diffèrent. Deux tiers des filles s’orientent vers des secondes générales, alors que les garçons ont plus tendance à se diriger vers des filières professionnelles.

"On note une certaine parité au lycée", ajoute Thierry Geay. Si les adolescentes sont plus nombreuses dans les filières ES et L, il faut également rappeler qu’elles réussissent mieux leurs études que les garçons. En moyenne, leur taux de réussite est supérieur aux adolescents de quatre points.

Les disparités commencent à se creuser à partir de l’enseignement supérieur : "les garçons rentrent plus tôt dans la vie active avec l'enseignement professionnel, alors que l’on compte 56% de filles étudiantes", rappelle le chargé d’études.  

De plus, les femmes sont de plus en plus diplômées, évoque Thierry Geay : "entre 25 et 34 ans, une femme sur deux est diplômée de l'enseignement supérieur". Sur le marché du travail, 40% des cadres en Auvergne-Rhône-Alpes sont des femmes, tandis que le niveau de ces dernières sans activité "baisse remarquablement".

L’Insee s’est aussi penché sur les principaux métiers qu’effectuait la gente féminine. Entre 97 et 99% de professions telles qu’assistantes maternelles, secrétaires ou employées de maisons sont exercées par des femmes. "Les plus fortes évolutions concernent les métiers du bâtiment et des travaux publics" soutient le chargé d’études. En 1999, 14% de femmes y occupaient des fonctions de cadres. Elles représentent en 2011 plus de 21% de ces professions.

À retenir de cette dense expertise un meilleur taux de réussite au Baccalauréat pour les filles. Mais aussi leur nombre plus important dans l’enseignement supérieur. Enfin, ces chiffres qui concernent exclusivement la région Auvergne-Rhône-Alpes "collent parfaitement à la moyenne nationale", conclut Thierry Geay.

Tags :

parité

INSEE

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zeus. le 08/03/2016 à 21:01

Les femmes sont trop faignantes pour faire eboueur, elle ne veulent pas la parité elle veulent le beurre et l'argent du beurre.

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 08/03/2016 à 10:45

ET LA PARITÉ LES SUPERSTITIONS. ???????

Signaler Répondre

avatar
ADAM le 08/03/2016 à 10:42

Les working girl a l ' honneur et l'homme au foyer chomeur et au rsa. On vie dans un monde de femme et on doit encore supporter cet foutu journer.

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 08/03/2016 à 08:50

La parité jette le discrédit sur les femmes ; celles-ci devant, ainsi, leur
promotion à cette mesure protectionniste plutôt qu'à leur compétence.
Sans oublier un retour de bâton : la parité dans de nombreux domaines
( Education, Magistrature, Culture etc...) exigeant déjà qu'on y réintroduise des hommes.

Signaler Répondre

avatar
CDI privilege le 08/03/2016 à 08:23

quel pourcentage en CDD

Signaler Répondre

avatar
Nul le 08/03/2016 à 00:27
Fabrice a écrit le 07/03/2016 à 18h57

@Albert.. N'importe quoi !!!! Ca sent le mec matcho et frustré sûrement du à une femme bien meilleure et plus bosseuse que toi !!!! LoL

Non, c'est vous qui êtes ridicule (on évite d'ailleurs le tutoiement quand on s'adresse à un inconnu), et vérifiez l'ortographe de macho la prochaine fois.

Cette manie de vouloir une égalité parfaite PARTOUT est absolument insupportable, personne ne s'émeut de l'inégalité hommes/femmes chez les éboueurs ou les métiers liés à la maïeutique (un mot sans doute trop compliqué pour vous, en gros ça veut dire : les gens qui aident/préparent à l'accouchement).

Signaler Répondre

avatar
Fistule le 07/03/2016 à 20:09

C'est les gauchos ,ils n'ont rien compris,les islamos gauchos,eux vont bientot faire appliquer la charia. Vive la droite! De Gaulle sauve nous de ses traîtres.

Signaler Répondre

avatar
Fabrice le 07/03/2016 à 18:57

@Albert.. N'importe quoi !!!! Ca sent le mec matcho et frustré sûrement du à une femme bien meilleure et plus bosseuse que toi !!!! LoL

Signaler Répondre

avatar
Albert.. le 07/03/2016 à 16:36

Ridicule cette parité de partout , femme/ homme, blanc/noir,
jeune/vieux, gros/maigre, malade/bien-portant, blond/brun.

Chacun fait ce qu'il veut et se fiche du reste.

A vouloir une stricte égalité, on arrive à une stricte démotivation et non moins stricte baisse de qualité.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.