Niveau de vie en Auvergne-Rhône-Alpes : les plus aisés vivent à proximité de la Suisse

Niveau de vie en Auvergne-Rhône-Alpes : les plus aisés vivent à proximité de la Suisse
Photo d'illustration - LyonMag

Ce vendredi, l'Insee a dévoilé une étude réalisée sur le niveau de vie des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

En 2017, la moitié des habitants du territoire disposaient d'un revenu mensuel d'au moins 1820 euros. Mais tous les départements ne sont pas logés à la même enseigne. On remarque ainsi que l'Auvergne fait pâle figure comparée à Rhône-Alpes. Seule Clermont-Ferrand, et a minima Aurillac et Moulins, concentre des habitants au niveau de vie médian et annuel de 23 000 à 26 000 euros.

Tandis que l'agglomération lyonnaise, et surtout la Haute-Savoie, accueillent davantage de personnes touchant plus de 26 000 euros par mois. L'Insee remarque d'ailleurs que les niveaux de vie médian les plus élevés sont localisés à l'est de la région, en particulier à proximité de la Suisse "où les habitants bénéficient de salaires plus élevés".

"La pauvreté, moins prégnante qu'au plan national, se concentre dans les métropoles qui cumulent populations aisées et fragiles, et dans les espaces très peu denses de l'ouest et du sud de la région", conclut l'Insee.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sources ? le 24/10/2020 à 10:27

Impossible de trouver cette étude sur le site de l'INSEE.

Quelqu'un pourrait poster le lien pour y accéder ?

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 24/10/2020 à 02:41

Il y a une erreur dans l'article : "Tandis que l'agglomération lyonnaise, et surtout la Haute-Savoie, accueillent davantage de personnes touchant plus de 26 000 euros par mois."

Il fallait lire PAR JOUR évidemment, sinon je ne vois où est l'intérêt d'habiter si près du bas peuple !!!

Signaler Répondre

avatar
Zig le 23/10/2020 à 18:07

Autant dire que plus tu te rapproche de la Suisse, plus il y a de chance que tu BOSSE en Suisse.

Donc forcément, au niveau du salaire c'est autre chose.

Signaler Répondre

avatar
Krasucki le 23/10/2020 à 14:03

Alors il y a ceux qui gagnent moins de de 26000 euros par an - Les pauvres auvergnats .
Et pui il y a ceux qui gagnent plus de 26000 francs par mois .
Quoi je m embrouille ? heu 26000 euros par mois alors ?

Non toujours pas ?
Putain le metier de copiste devient difficile

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.