Des scooters électriques lancés à Lyon : Vélo’v peut trembler

Des scooters électriques lancés à Lyon : Vélo’v peut trembler
L'un des scooters proposés par LPA - LyonMag

Ce vendredi, Lyon Parc Automobile (LPA) a lancé le scooter électrique en libre-service dans la métropole de Lyon. Déjà propriétaire de CitizLPA, avec 38 stations pour voitures réparties sur la Ville de Lyon, le groupe LPA développe à présent le libre-service de scooters électriques, dans 3 stations du centre-ville. Une démarche appuyée par la Mairie.

Lyonmag
Lyonmag
Après les trottinettes ou les vélos électriques, place désormais aux scooters électriques en libre-service dans la Ville de Lyon. Un peu à l’image des fameux Vélo’v, les scooters sont entreposés dans des stations précises et sont à reposer dans ces mêmes stations. Ils sont au nombre de 10, d’une puissance de 50 cc, entièrement électriques et disponible dans 3 stations du centre-ville : le parking de la Gare Part-Dieu, celui des Halles et enfin dans le parking des Terreaux.

L’initiative est signée LPA, une entreprise déjà connue pour son système d’autopartage de voiture (CitizLPA) dans la métropole Lyonnaise. Pour avoir accès à ce service, il suffit de s’inscrire sur www.lpa-scooters.fr , pour un montant de 30 euros et d’avoir au minimum 20 ans. Petite subtilité toutefois, les utilisateurs qui sont nés après 1988 devront justifier d’un BSR (Brevet de Sécurité Routière) ou de n’importe quel autre permis lors de l’inscription sur internet.

Un projet innovant au départ encourageant

Déjà inondé de questions du fait que les scooters soient dans le parking des terreaux depuis environ un mois, Louis Pélaez, Président de LPA, est fier de voir que le projet éveille la curiosité des lyonnais, mais ne cible pas pour autant de public précis : " La Ville évolue, les habitants adoptent un nouveau comportement de mobilité, c’est pourquoi nous avons immédiatement pensé au lancement de ce projet ".

La phase d’expérimentation débute ce vendredi et pour une durée indéterminée, " le temps de voir comment LPA scooters s’intègre dans le paysage lyonnais, mais pas de précipitations ", rajoute le Président.

En revanche, le prix est lui bien établi puisqu’il est fixé à 6 euros TTC de l’heure et la durée maximale de location est de 48h, en sachant que le scooter dispose d’une autonomie maximale de 50 kilomètres. Concernant la conduite de ce nouveau moyen de locomotion muet, il est semble-il très agréable à utiliser confiait Alexandre, auteur de la démonstration post conférence de presse : " Les sensations sont bonnes, le scooter est très maniable, très sécuritaire, le freinage est optimum donc c’est vraiment le petit engin ludique pour se balader en ville, accessible à tous ".

Tags :

LPA

scooter

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
frenchmonsieur le 03/08/2017 à 10:20
frenchmonsieur a écrit le 02/08/2017 à 16h32

Bravo à la ville de lyon, il faudrait que toutes les villes de France propose une solution équivalente car ça aiderait à déboucher la ville et permettrait comme l'autolib de ne plus avoir à chercher une place pendant 1h. Ca me fait penser à cet article. Personnellement j'aimerai vraiment avoir accès à ces scooter sur pairs plutôt que d'en acheter un.

C'est de cet article que je parlais https://blogs.mediapart.fr/bourg-marie/blog/190517/les-ventes-de-voitures-baissent-au-profit-des-moyens-de-transport-electriques-0 c'est dommage de l'avoir censuré je ne posterai plus de commentaire sur votre site...

Signaler Répondre

avatar
frenchmonsieur le 02/08/2017 à 16:32

Bravo à la ville de lyon, il faudrait que toutes les villes de France propose une solution équivalente car ça aiderait à déboucher la ville et permettrait comme l'autolib de ne plus avoir à chercher une place pendant 1h. Ca me fait penser à cet article. Personnellement j'aimerai vraiment avoir accès à ces scooter sur pairs plutôt que d'en acheter un.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.