Fête des Lumières 2016 : demandez le programme

Fête des Lumières 2016 : demandez le programme
La Place des Terreaux -DR

"La lumière reste une source inépuisable pour magnifier le patrimoine urbain". La Ville de Lyon avait ce leitmotiv en tête ce lundi à l'occasion de la présentation du programme de la Fête des Lumières 2016.

La place de la République - DR
La place de la République - DR
Pour son (grand) retour après l'édition hommage aux victimes des attentats l'an dernier, l'événement, cantonné à la Presqu'île et au Vieux Lyon, prévoyait de ne négliger aucun monument du secteur. Et même en incorporer deux nouveaux : le musée des Confluences et le théâtre gallo-romain. Quarante œuvres sont prévues.


Si l'an dernier, Gérard Collomb imaginait reprendre le programme de 2015 en 2016, il n'en est rien. La cathédrale Saint-Jean conserve toutefois l'illumination programmée "Évolutions".
La Place Bellecour, l'un des points de rendez-vous de la fête, contera un "Songe Forain", une "plongée sans retenue dans le monde ancien et contemporain de la fête foraine".
La Place des Terreaux, là aussi un immanquable, avec "Sans dessus dessous", proposera une plongée dans l'univers et les aventures de Jules Verne.

La cour de l'Hôtel de Ville sera illuminée - DR
La cour de l'Hôtel de Ville sera illuminée - DR

Pour rallier les deux, nombreux sont ceux à emprunter la rue de la République qui aura un parfum d'Asie : les lanternes de Zigong marqueront la coopération entre Lyon et la Chine. L'une des installations marquantes de 2016 pourrait être celle de l'Hôtel de Ville. Toujours difficile d'accès, le bâtiment renfermera "Platonium", un travail hypnotique sur le monde scientifique des laboratoires.


"Vive la liberté de déambuler" , annonçait-on ce lundi. A un mois et un jour du lancement de la Fête des Lumières, tout est prévu pour une édition tronquée mais prometteuse. L'événement coûtera la bagatelle de 2,6 millions d'euros, financés pour moitié par le club des partenaires.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Camarade moustachu le 09/11/2016 à 20:42
étincelle a écrit le 08/11/2016 à 11h24

un peu de lumière dans ce monde de grisaille ne peut que faire du bien sauf pour les aigris bien entendu qui n'auront qu'à rester chez eux pour avoir le moral au beau fixe

Ca tombe bien pour les aigris (et les autres), la CGT va leur permettre de rester chez eux pour la fête des lumières
https://www.lyonmag.com/forum/topic/84081/pravis-de-grve-illimit-en-novembre-dans-le-mtro-de-lyon

Signaler Répondre

avatar
pas d'metro, boulot, dodo le 09/11/2016 à 15:07

Ben le programme c'est grêve des TCL comme d'hab :o)

Signaler Répondre

avatar
étincelle le 08/11/2016 à 11:24

un peu de lumière dans ce monde de grisaille ne peut que faire du bien sauf pour les aigris bien entendu qui n'auront qu'à rester chez eux pour avoir le moral au beau fixe

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 08/11/2016 à 06:44

On s'en fout! un événement scandaleux à perpétuer pendant un état d'urgence!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.