Gérard Collomb satisfait de la Fête des Lumières 2016

Gérard Collomb satisfait de la Fête des Lumières 2016
LyonMag

Cette année, pour le retour de la Fête des Lumières, l'évènement se déroulait sur trois jours seulement, dans un périmètre restreint et ultra-surveillé.

Malgré le climat anxiogène, le public était au rendez-vous. La Ville de Lyon a ainsi recensé 720 000 spectateurs sur la place des Terreaux durant toute la Fête des Lumières. L'oeuvre Sans dessus-dessous de Joseph Couturier a été l'une des plus plébiscitées.
L'un des coups de coeur artistiques, Evolutions sur la place Saint-Jean, a rassemblé 300 000 badauds.

Parmi les étrangers accueillis à l'Office de Tourisme, des Italiens, Espagnols, Allemands, Anglais et Suisses majoritairement. Moins de 20 000 d'entre eux ont été renseignés sur place, signe que les touristes n'avaient pas fait de Lyon une destination obligatoire cet hiver.


"Nous sommes tous fiers d’avoir maintenu la Fête des Lumières 2016 et d’avoir contribué au succès public et artistique de cette édition. Dans un périmètre restreint, grâce à la mobilisation de tous,  les Lyonnais ont pu retrouver la Fête des Lumières et cette 17ème édition a été plébiscitée également par de nombreux touristes. Chacun a pu déambuler sereinement dans les rues de Lyon pour découvrir plus de 40 œuvres réalisées par des artistes talentueux", a réagi Gérard Collomb dans un communiqué.


"Je tiens à rendre hommage aux forces de sécurité mobilisées pendant ces 3 jours pour assurer la sécurité de tous : aux policiers nationaux et municipaux, gendarmes, militaires, pompiers, équipes du SAMU et des services de secours, artistes, agents de la Ville de Lyon, de la Métropole et du Sytral, aux bénévoles j’adresse mes sincères remerciements", poursuit le sénateur-maire, qui va désormais réfléchir à l'édition 2017, avec potentiellement des horaires plus élargis à 18h pour accueillir davantage de familles.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Athée le 14/12/2016 à 18:53
Vive les "Illuminations"! a écrit le 13/12/2016 à 14h34

Il a bien fait de ne pas l'annuler... cependant je ne suis pas aller dans la presqu'île... St Jean et l'Amphithéâtre romain ont été amplement suffisant...pour le reste il parait que la Place Sathonay et celle des Jacobins valaient le coup... La Fête des Lumières c'est surtout pour les touristes...s'ils sont venus, tant mieux!

Pour les lyonnais, la vraie Fête, c'est le 8 décembre avec les lumignons, la procession et la Messe en l'honneur de Marie.

Quel % de lyonnais sont catho ? Heureusement qu'il y a autre chose que la procession. Sinon, on se ferait bien ch ...

Signaler Répondre

avatar
BEURK le 14/12/2016 à 18:27

ça brille comme dans la caisse du stade, payé avec nos deniers!!

Signaler Répondre

avatar
oui! le 13/12/2016 à 14:58
Vive les "Illuminations"! a écrit le 13/12/2016 à 14h34

Il a bien fait de ne pas l'annuler... cependant je ne suis pas aller dans la presqu'île... St Jean et l'Amphithéâtre romain ont été amplement suffisant...pour le reste il parait que la Place Sathonay et celle des Jacobins valaient le coup... La Fête des Lumières c'est surtout pour les touristes...s'ils sont venus, tant mieux!

Pour les lyonnais, la vraie Fête, c'est le 8 décembre avec les lumignons, la procession et la Messe en l'honneur de Marie.

j'ai préféré ne pas suivre barbarin cette année pour montrer mon désaccord avec son silence sur les faits de pédophilie

ceci dit c'est une belle tradation

Signaler Répondre

avatar
Vive les "Illuminations"! le 13/12/2016 à 14:34

Il a bien fait de ne pas l'annuler... cependant je ne suis pas aller dans la presqu'île... St Jean et l'Amphithéâtre romain ont été amplement suffisant...pour le reste il parait que la Place Sathonay et celle des Jacobins valaient le coup... La Fête des Lumières c'est surtout pour les touristes...s'ils sont venus, tant mieux!

Pour les lyonnais, la vraie Fête, c'est le 8 décembre avec les lumignons, la procession et la Messe en l'honneur de Marie.

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 13/12/2016 à 09:55

Il a oublié de présenter ses excuses aux commerçants des dégâts à l'exploitation lorsque les clients évitent les foules et les bouchons.... la mort du presqu'île se poursuit.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.