Pic de pollution à Lyon

La qualité de l'air a continué de se dégrader ce week-end dans l'agglomération lyonnaise, à cause des particules fines, c'est-à-dire de minuscules poussières qui provoquent des maladies respiratoires et des allergies. Elles sont considérées comme dangereuses car elles peuvent pénétrer profondément à l'intérieur des poumons. Du coup, depuis vendredi, la préfecture du Rhône a décidé de réduire de 20 km/h la vitesse autorisée sur les routes du département où elle est supérieure à 70 km/h, mesure qui ne devait être levée qu'à "la fin du phénomène de pollution".
A noter que ce pic de pollution aux particules fines touche également la région grenobloise, alors que le niveau d'alerte pour le dioxyde de soufre a été atteint à St-Jean-de Maurienne en Savoie.

Tags :

pollution

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.