Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Najat Vallaud-Belkacem - LyonMag

Une faute d’orthographe qui passe mal pour Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem - LyonMag

Quand on est ministre de l’Education nationale, compétente ou non, il y a des bourdes à éviter à tout prix. Les fautes d’orthographe pour commencer.

C’est peut-être le fait que vendredi était un 13 qui a entraîné cet écart pour Najat Vallaud-Belkacem. Ou peut-être la Lyonnaise n’a-t-elle pas ouvert de Bled depuis plusieurs décennies. Toujours est-il que son message laissé dans le livre d’or de l’école de gendarmerie de Tulle a fait jaser sur les réseaux sociaux.

 

"A toutes les equipes de l'Ecole de Gendarmerie de Tulle, Mille mercis pour votre engagement aux côtés de nos personnels de l'Education. Votre expertise, votre professionalisme impressionnant nous sont plus que précieux. Amitiés. Najat Vallaud-Belkacem", écrivait ainsi la ministre, oubliant l’accent sur "équipes" mais surtout le second "n" de professionnalisme. Si l’on doit se faire l’avocat du diable, il est vrai que ce mot, à l’instar de "littérature", reste un calvaire pour de nombreux Français.

 

Si elle n’a plus à prouver son aisance à l’oral, Najat Vallaud-Belkacem, bientôt candidate à la députation à Villeurbanne, doit encore faire des progrès en orthographe si elle veut valider sa dernière année au ministère.

 



Tags : Najat Vallaud-Belkacem | Najat Vallaud Belkacem |

Commentaires 50

Déposé le 18/01/2017 à 10h20  
Par même pas honte! Citer

L'Histoire jugera... a écrit le 17/01/2017 à 17h08

"Vincent Peillon peut s’estimer heureux que les associations plaignantes s’en soient tenues là et ne l’aient pas poursuivi dans la foulée sur le terrain pénal pour corruption de mineurs dans l’exercice de ses fonctions.

La Cour de justice de la République n’aurait pas été de trop pour juger un tel scandale.

On imagine bien l’intéressé plaider qu’il n’avait jamais regardé la ligne Azur et qu’il n’avait pas songé un seul instant que les associations de lutte contre l’homophobie soient surtout des associations de propagande et prosélytisme homophiles, alors pourtant qu’elles n’en étaient pas à leur coup d’essai. « Responsable mais pas coupable » aurait-il eu l’aplomb d’affirmer à la manière de Georgina Dufoix dans l’affaire du sang contaminé."

Mais quel que soit le sort pénal auquel Vincent Peillon a échappé, il reste qu’un Ministre de l’Éducation Nationale qui s’est comporté de la sorte et dont les actes ont été sanctionnés en de tels termes par le juge administratif, devrait avoir la pudeur de disparaître de la scène politique.

Vincent Peillon n’a manifestement aucunement conscience d’avoir monstrueusement manqué aux devoirs de sa charge et pousse la provocation jusqu’à se présenter à l’élection présidentielle en axant son programme sur l’éducation et en se posant en champion des valeurs républicaines !

C’est sans doute cette absence totale de conscience morale et de sens de la responsabilité qui constitue la marque de fabrique la plus déprimante de la classe politique contemporaine."

BELKACEM-PEILLON même combat!

Remarquable article d'Anne-Marie Le Pourhiet
Juriste spécialiste de droit constitutionnel, professeur de droit public à l’Université de Rennes I dans CAUSEUR!

http://www.causeur.fr/author/amlepourhiet

PEILLON et BELKACEM sont persuadés de faire du bon boulot!

Déposé le 17/01/2017 à 20h51  
Par tristesse et même pas belle Citer

??? a écrit le 17/01/2017 à 16h56

??? post incompréhensible...

faudrait il avoir quelques neurones pour comprendre ...

Déposé le 17/01/2017 à 17h08  
Par L'Histoire jugera... Citer

Si elle ne faisait que des fautes d'orthographe... a écrit le 17/01/2017 à 16h17

"Le rapporteur public Rémi Keller n’a manifestement pas pu cacher un haut-le-cœur en feuilletant le matériel pédagogique énergiquement suggéré à nos enfants par Vincent Peillon :

« La brochure fait l’éloge du sado-masochisme, de l’échangisme et du libertinage, et décrit en détail des pratiques sexuelles diverses, dans des termes crus que nous serions fort gênés de reprendre dans cette enceinte et qui sont manifestement inadaptés aux élèves – et pas seulement les plus jeunes ».

Il poursuit : « Le site internet critiqué prend position sur des questions de société, telles que la procréation médicalement assistée, qui font l’objet de débats et qui divisent la classe politique.

La promotion de ce site par l’administration est donc contraire au principe de neutralité. Plus grave encore, le site encourage des pratiques interdites par la loi, et encourage à des comportements sexuels particuliers.

Enfin, comment ne pas comprendre que des parents – et des enfants – soient choqués à la lecture des contenus que nous avons évoqués ? ».

Il conclut : « Le contenu du site internet est susceptible, aussi bien sur le fond qu’en raison des termes employés, de porter atteinte aux convictions morales ou religieuses des élèves, des parents et des enseignants.

Et ce n’est pas faire preuve d’une pudibonderie excessive que de constater que la présentation quasiment pornographique de certaines activités sexuelles est manifestement inadaptée aux élèves et qu’elle n’a certainement pas sa place dans les établissements d’enseignement secondaire.

On ne peut que s’étonner de la légèreté du ministre qui a encouragé des enfants – parfois âgés de dix ans à peine – à consulter ce site.

L’administration se défend d’ailleurs particulièrement mal dans cette affaire.

Nous vous proposons en conséquence de juger qu’en ordonnant aux recteurs de relayer « avec la plus grande énergie » la campagne de communication relative à la « ligne Azur », le ministre a porté atteinte au principe de neutralité de l’enseignement et à la liberté de conscience des élèves et de leurs parents ».

Le Conseil d’État a suivi son rapporteur et annulé la circulaire pour atteinte au principe de neutralité scolaire, dans une décision du 15 octobre 2014."

On peut se poser la question dans ces conditions comment PEILLON peut-il oser se présenter à l'élection présidentielle et BELKACEM aux législatives à VILLEURBANNE.

Les promoteurs de ses insanités n'ont subi bizarrement aucun "lynchage" ... au contraire ce sont qui ont dénoncé la LIGNE AZUR qui on du subir la vindicte politico-mediatique et au premier rang d'entre eux : Eric ZEMMOUR!

un exemple d'un lyncheur patenté (on le retrouve dans tous les coups)

"En vérité, ce qu'a fait sur i>Télé Eric Zemmour, en reprenant à son compte cette manipulation montée par les soraliens d'Égalité et Réconciliation, n'est pas anodin.

La responsabilité de ceux qui ont fait et continuent à faire de lui une vedette médiatique et politique est désormais engagée. Quand on dirige de grands médias audiovisuels, peut-on considérer comme sans importance le fait de constater qu'Eric Zemmour est désormais capable de jouer le porte-parole des terrifiants mensonges d'Alain Soral ?"

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1140723-theorie-du-genre-a-l-ecole-quand-eric-zemmour-se-fait-le-porte-parole-d-alain-soral.html

http://www.challenges.fr/politique/pedophilie-l-accablante-com-de-crise-du-cardinal-barbarin_29833

"Vincent Peillon peut s’estimer heureux que les associations plaignantes s’en soient tenues là et ne l’aient pas poursuivi dans la foulée sur le terrain pénal pour corruption de mineurs dans l’exercice de ses fonctions.

La Cour de justice de la République n’aurait pas été de trop pour juger un tel scandale.

On imagine bien l’intéressé plaider qu’il n’avait jamais regardé la ligne Azur et qu’il n’avait pas songé un seul instant que les associations de lutte contre l’homophobie soient surtout des associations de propagande et prosélytisme homophiles, alors pourtant qu’elles n’en étaient pas à leur coup d’essai. « Responsable mais pas coupable » aurait-il eu l’aplomb d’affirmer à la manière de Georgina Dufoix dans l’affaire du sang contaminé."

Mais quel que soit le sort pénal auquel Vincent Peillon a échappé, il reste qu’un Ministre de l’Éducation Nationale qui s’est comporté de la sorte et dont les actes ont été sanctionnés en de tels termes par le juge administratif, devrait avoir la pudeur de disparaître de la scène politique.

Vincent Peillon n’a manifestement aucunement conscience d’avoir monstrueusement manqué aux devoirs de sa charge et pousse la provocation jusqu’à se présenter à l’élection présidentielle en axant son programme sur l’éducation et en se posant en champion des valeurs républicaines !

C’est sans doute cette absence totale de conscience morale et de sens de la responsabilité qui constitue la marque de fabrique la plus déprimante de la classe politique contemporaine."

BELKACEM-PEILLON même combat!

Remarquable article d'Anne-Marie Le Pourhiet
Juriste spécialiste de droit constitutionnel, professeur de droit public à l’Université de Rennes I dans CAUSEUR!

http://www.causeur.fr/author/amlepourhiet

Déposé le 17/01/2017 à 17h03  
Par Les lyncheurs ça suffit! Citer

Si elle ne faisait que des fautes d'orthographe... a écrit le 17/01/2017 à 16h17

"Le rapporteur public Rémi Keller n’a manifestement pas pu cacher un haut-le-cœur en feuilletant le matériel pédagogique énergiquement suggéré à nos enfants par Vincent Peillon :

« La brochure fait l’éloge du sado-masochisme, de l’échangisme et du libertinage, et décrit en détail des pratiques sexuelles diverses, dans des termes crus que nous serions fort gênés de reprendre dans cette enceinte et qui sont manifestement inadaptés aux élèves – et pas seulement les plus jeunes ».

Il poursuit : « Le site internet critiqué prend position sur des questions de société, telles que la procréation médicalement assistée, qui font l’objet de débats et qui divisent la classe politique.

La promotion de ce site par l’administration est donc contraire au principe de neutralité. Plus grave encore, le site encourage des pratiques interdites par la loi, et encourage à des comportements sexuels particuliers.

Enfin, comment ne pas comprendre que des parents – et des enfants – soient choqués à la lecture des contenus que nous avons évoqués ? ».

Il conclut : « Le contenu du site internet est susceptible, aussi bien sur le fond qu’en raison des termes employés, de porter atteinte aux convictions morales ou religieuses des élèves, des parents et des enseignants.

Et ce n’est pas faire preuve d’une pudibonderie excessive que de constater que la présentation quasiment pornographique de certaines activités sexuelles est manifestement inadaptée aux élèves et qu’elle n’a certainement pas sa place dans les établissements d’enseignement secondaire.

On ne peut que s’étonner de la légèreté du ministre qui a encouragé des enfants – parfois âgés de dix ans à peine – à consulter ce site.

L’administration se défend d’ailleurs particulièrement mal dans cette affaire.

Nous vous proposons en conséquence de juger qu’en ordonnant aux recteurs de relayer « avec la plus grande énergie » la campagne de communication relative à la « ligne Azur », le ministre a porté atteinte au principe de neutralité de l’enseignement et à la liberté de conscience des élèves et de leurs parents ».

Le Conseil d’État a suivi son rapporteur et annulé la circulaire pour atteinte au principe de neutralité scolaire, dans une décision du 15 octobre 2014."

On peut se poser la question dans ces conditions comment PEILLON peut-il oser se présenter à l'élection présidentielle et BELKACEM aux législatives à VILLEURBANNE.

Les promoteurs de ses insanités n'ont subi bizarrement aucun "lynchage" ... au contraire ce sont qui ont dénoncé la LIGNE AZUR qui on du subir la vindicte politico-mediatique et au premier rang d'entre eux : Eric ZEMMOUR!

un exemple d'un lyncheur patenté (on le retrouve dans tous les coups)

"En vérité, ce qu'a fait sur i>Télé Eric Zemmour, en reprenant à son compte cette manipulation montée par les soraliens d'Égalité et Réconciliation, n'est pas anodin.

La responsabilité de ceux qui ont fait et continuent à faire de lui une vedette médiatique et politique est désormais engagée. Quand on dirige de grands médias audiovisuels, peut-on considérer comme sans importance le fait de constater qu'Eric Zemmour est désormais capable de jouer le porte-parole des terrifiants mensonges d'Alain Soral ?"

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1140723-theorie-du-genre-a-l-ecole-quand-eric-zemmour-se-fait-le-porte-parole-d-alain-soral.html

http://www.challenges.fr/politique/pedophilie-l-accablante-com-de-crise-du-cardinal-barbarin_29833

Au fait une fois de plus Eric ZEMMOUR après avoir été victime d'un nième lynchage par les mêmes que d'habitude a été innocenté par un classement sans suite... pas de quoi impressionnés les lyncheurs...

"Le Parquet de Paris classe la plainte déposée contre notre confrère après son entretien dans Causeur." http://www.causeur.fr/eric-zemmour-justice-djihad-42229.html

Les lyncheurs s'en sortent toujours innocents après avoir perpétré leur crime!

Déposé le 17/01/2017 à 16h56  
Par ??? Citer

tristesse et même pas belle a écrit le 17/01/2017 à 16h16

mais oui, continuez vous n êtes même plus lu...

??? post incompréhensible...

Déposé le 17/01/2017 à 16h18  
Par Qui se ressemble s'assemble Citer

Qui fait l'ange, fait la bête... a écrit le 17/01/2017 à 16h06

Je ne me sens innocent de rien... je sais très bien que moi aussi je suis coupable de ce que je dénonce... et je suis d'accord avec Martin Steffens
" Rien de ce qui est inhumain ne m'est étranger"...
http://www.laprocure.com/rien-est-inhumain-est-etranger-eloge-combat-spirituel-martin-steffens/9782757849248.html (je n'ai pas encore lu le livre)

Mais il est utile de rappeler les faits...car Mme BELKACEM a la fâcheuse habitude de lyncher, mentir, mépriser, moquer... elle n'est jamais coupable, responsable ou complice de rien! Elle est toujours victime, jamais persécutrice...

Si ce que vous dites est pour une fois vrai vous pouvez alors vous marier avec!!

Déposé le 17/01/2017 à 16h17  
Par Si elle ne faisait que des fautes d'orthographe... Citer

CQFD! a écrit le 17/01/2017 à 14h54

"Le site définissait la pédophilie comme une simple « attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne », sans la condamner ni relever son caractère pénal ..."

C'est beaucoup moins choquant que votre cher cardinal barbarin qui énonce fièrement "dieu merci les faits sont prescrits."
C'est pas par hasard que les prêtres en questions n'ont toujours pas été "jugé" par l'église et que le pape préfère recevoir d'anciennes prostituées ou des équipes de foot que les victimes de ses prêtes pédophiles.

D'ailleurs est ce que votre Confédération nationale des associations familiales catholiques a demandé à la justice des comptes concernant l'obscurantisme de l'église sur les actes pédophiles répétés depuis des décennies? Bien sur que non! N'est ce pas Mickaël?

"Le rapporteur public Rémi Keller n’a manifestement pas pu cacher un haut-le-cœur en feuilletant le matériel pédagogique énergiquement suggéré à nos enfants par Vincent Peillon :

« La brochure fait l’éloge du sado-masochisme, de l’échangisme et du libertinage, et décrit en détail des pratiques sexuelles diverses, dans des termes crus que nous serions fort gênés de reprendre dans cette enceinte et qui sont manifestement inadaptés aux élèves – et pas seulement les plus jeunes ».

Il poursuit : « Le site internet critiqué prend position sur des questions de société, telles que la procréation médicalement assistée, qui font l’objet de débats et qui divisent la classe politique.

La promotion de ce site par l’administration est donc contraire au principe de neutralité. Plus grave encore, le site encourage des pratiques interdites par la loi, et encourage à des comportements sexuels particuliers.

Enfin, comment ne pas comprendre que des parents – et des enfants – soient choqués à la lecture des contenus que nous avons évoqués ? ».

Il conclut : « Le contenu du site internet est susceptible, aussi bien sur le fond qu’en raison des termes employés, de porter atteinte aux convictions morales ou religieuses des élèves, des parents et des enseignants.

Et ce n’est pas faire preuve d’une pudibonderie excessive que de constater que la présentation quasiment pornographique de certaines activités sexuelles est manifestement inadaptée aux élèves et qu’elle n’a certainement pas sa place dans les établissements d’enseignement secondaire.

On ne peut que s’étonner de la légèreté du ministre qui a encouragé des enfants – parfois âgés de dix ans à peine – à consulter ce site.

L’administration se défend d’ailleurs particulièrement mal dans cette affaire.

Nous vous proposons en conséquence de juger qu’en ordonnant aux recteurs de relayer « avec la plus grande énergie » la campagne de communication relative à la « ligne Azur », le ministre a porté atteinte au principe de neutralité de l’enseignement et à la liberté de conscience des élèves et de leurs parents ».

Le Conseil d’État a suivi son rapporteur et annulé la circulaire pour atteinte au principe de neutralité scolaire, dans une décision du 15 octobre 2014."

On peut se poser la question dans ces conditions comment PEILLON peut-il oser se présenter à l'élection présidentielle et BELKACEM aux législatives à VILLEURBANNE.

Les promoteurs de ses insanités n'ont subi bizarrement aucun "lynchage" ... au contraire ce sont qui ont dénoncé la LIGNE AZUR qui on du subir la vindicte politico-mediatique et au premier rang d'entre eux : Eric ZEMMOUR!

un exemple d'un lyncheur patenté (on le retrouve dans tous les coups)

"En vérité, ce qu'a fait sur i>Télé Eric Zemmour, en reprenant à son compte cette manipulation montée par les soraliens d'Égalité et Réconciliation, n'est pas anodin.

La responsabilité de ceux qui ont fait et continuent à faire de lui une vedette médiatique et politique est désormais engagée. Quand on dirige de grands médias audiovisuels, peut-on considérer comme sans importance le fait de constater qu'Eric Zemmour est désormais capable de jouer le porte-parole des terrifiants mensonges d'Alain Soral ?"

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1140723-theorie-du-genre-a-l-ecole-quand-eric-zemmour-se-fait-le-porte-parole-d-alain-soral.html

http://www.challenges.fr/politique/pedophilie-l-accablante-com-de-crise-du-cardinal-barbarin_29833

Déposé le 17/01/2017 à 16h16  
Par tristesse et même pas belle Citer

Qui fait l'ange, fait la bête... a écrit le 17/01/2017 à 16h06

Je ne me sens innocent de rien... je sais très bien que moi aussi je suis coupable de ce que je dénonce... et je suis d'accord avec Martin Steffens
" Rien de ce qui est inhumain ne m'est étranger"...
http://www.laprocure.com/rien-est-inhumain-est-etranger-eloge-combat-spirituel-martin-steffens/9782757849248.html (je n'ai pas encore lu le livre)

Mais il est utile de rappeler les faits...car Mme BELKACEM a la fâcheuse habitude de lyncher, mentir, mépriser, moquer... elle n'est jamais coupable, responsable ou complice de rien! Elle est toujours victime, jamais persécutrice...

mais oui, continuez vous n êtes même plus lu...

Déposé le 17/01/2017 à 16h06  
Par Qui fait l'ange, fait la bête... Citer

absurde a écrit le 17/01/2017 à 15h30

Comme vous participez au lynchage de la ministre et sans gène malgré vos propos...

Je ne me sens innocent de rien... je sais très bien que moi aussi je suis coupable de ce que je dénonce... et je suis d'accord avec Martin Steffens
" Rien de ce qui est inhumain ne m'est étranger"...
http://www.laprocure.com/rien-est-inhumain-est-etranger-eloge-combat-spirituel-martin-steffens/9782757849248.html (je n'ai pas encore lu le livre)

Mais il est utile de rappeler les faits...car Mme BELKACEM a la fâcheuse habitude de lyncher, mentir, mépriser, moquer... elle n'est jamais coupable, responsable ou complice de rien! Elle est toujours victime, jamais persécutrice...

Déposé le 17/01/2017 à 15h35  
Par Lyncheur de pédophile Citer

Les lyncheurs impunis se considèrent toujours inocents! a écrit le 17/01/2017 à 15h18

Désolé, le lynchage de Mgr BARBARIN s'est achevé par un classement "sans suite"...les lyncheurs n'ont subi aucun dommage...ils se sentent toujours "innocents" et son près à recommencer à la moindre occasion...vous en êtes un bon exemple...on se souvient d'ailleurs que BELKACEM avait participé au lynchage...

La prescription n'est pas synonyme d’innocence.

D'ailleurs selon les aveux de barbarin lui même, il était informé depuis des années de actes commis.

http://www.20minutes.fr/lyon/1784899-20160211-pretre-soupconne-pedophilie-cardinal-barbarin-informe-passe-depuis-annees

Déposé le 17/01/2017 à 15h30  
Par absurde Citer

Les lyncheurs impunis se considèrent toujours inocents! a écrit le 17/01/2017 à 15h18

Désolé, le lynchage de Mgr BARBARIN s'est achevé par un classement "sans suite"...les lyncheurs n'ont subi aucun dommage...ils se sentent toujours "innocents" et son près à recommencer à la moindre occasion...vous en êtes un bon exemple...on se souvient d'ailleurs que BELKACEM avait participé au lynchage...

Comme vous participez au lynchage de la ministre et sans gène malgré vos propos...

Déposé le 17/01/2017 à 15h18  
Par Les lyncheurs impunis se considèrent toujours inocents! Citer

CQFD! a écrit le 17/01/2017 à 14h54

"Le site définissait la pédophilie comme une simple « attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne », sans la condamner ni relever son caractère pénal ..."

C'est beaucoup moins choquant que votre cher cardinal barbarin qui énonce fièrement "dieu merci les faits sont prescrits."
C'est pas par hasard que les prêtres en questions n'ont toujours pas été "jugé" par l'église et que le pape préfère recevoir d'anciennes prostituées ou des équipes de foot que les victimes de ses prêtes pédophiles.

D'ailleurs est ce que votre Confédération nationale des associations familiales catholiques a demandé à la justice des comptes concernant l'obscurantisme de l'église sur les actes pédophiles répétés depuis des décennies? Bien sur que non! N'est ce pas Mickaël?

Désolé, le lynchage de Mgr BARBARIN s'est achevé par un classement "sans suite"...les lyncheurs n'ont subi aucun dommage...ils se sentent toujours "innocents" et son près à recommencer à la moindre occasion...vous en êtes un bon exemple...on se souvient d'ailleurs que BELKACEM avait participé au lynchage...

Déposé le 17/01/2017 à 14h54  
Par CQFD! Citer

Ligne AZUR : Rappel des faits! a écrit le 17/01/2017 à 13h23

"La ligne Azur gâtait particulièrement les filles grâce à l’onglet « Tombe la culotte » menant à un manuel de pratiques lesbiennes entièrement accompagné de photos de dames en posture, harnachées de cuir et latex, le mode d’emploi des godemichets et autres accessoires ainsi que le lexique étant gracieusement fournis.

Les garçons avaient le droit à plus de couleurs avec des dessins de BD façon estampes japonaises.

Le site définissait la pédophilie comme une simple « attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne », sans la condamner ni relever son caractère pénal et l’on pouvait même y lire le témoignage d’un jeune racontant plaisamment « s’être touché avec un des moniteurs » pendant une colonie de vacances.

Le site faisait aussi valoir avec insistance que l’usage de drogues présentées comme « festives » aide à faire tomber les inhibitions dans les pratiques homosexuelles.

Au vu de cette délicate littérature destinée à la jeunesse, la Confédération nationale des associations familiales catholiques a donc demandé au Conseil d’État l’annulation de la circulaire de Vincent Peillon qu’elle jugeait contraire au principe de neutralité scolaire et à la liberté de conscience."

On se souvient que BELKACEM avait déclaré, lors de la dénonciation de ses ABCD de l'Egalité en réponse à Jean-François Copé:

"Jean-François Copé fait le pari de la peur, du fantasme, de l'inquiétude des parents et je trouve que cela ne le grandit pas".

"Le site définissait la pédophilie comme une simple « attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne », sans la condamner ni relever son caractère pénal ..."

C'est beaucoup moins choquant que votre cher cardinal barbarin qui énonce fièrement "dieu merci les faits sont prescrits."
C'est pas par hasard que les prêtres en questions n'ont toujours pas été "jugé" par l'église et que le pape préfère recevoir d'anciennes prostituées ou des équipes de foot que les victimes de ses prêtes pédophiles.

D'ailleurs est ce que votre Confédération nationale des associations familiales catholiques a demandé à la justice des comptes concernant l'obscurantisme de l'église sur les actes pédophiles répétés depuis des décennies? Bien sur que non! N'est ce pas Mickaël?

Déposé le 17/01/2017 à 13h23  
Par Ligne AZUR : Rappel des faits! Citer

BELKACEM-PEILLON-LIGNE AZUR même combats! a écrit le 16/01/2017 à 17h55

Que sont deux fautes d'orthographe alors que BELKACEM comme PEILLON a soutenu la LIGNE AZUR condamnée par le Conseil d'ETAT!

N'ayons pas la mémoire courte! Rappelons-nous de l'essentiel...qu'il ne faudra pas non plus oublié de rappeler aux électeurs de Villeurbanne pour les législatives!

Quant à PEILLON il n'a pas honte de se représenter après avoir, en exercice, envoyé un circulaire immonde, condamnée par le Conseil d'Etat! : "« Madame la Rectrice, Monsieur le Recteur,

Le gouvernement s’est engagé à « s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités », notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles (…) La lutte contre l’homophobie en milieu scolaire public comme privé, doit compter au rang des priorités. Je souhaite ainsi que vous accompagniez et favorisiez les interventions en milieu scolaire des associations qui luttent contre les préjugés homophobes (…). Je vous invite également à relayer avec la plus grande énergie, au début de l’année, la campagne de communication relative à la « ligne Azur », ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation sexuelle ou de leurs identités sexuelles. (…) ».

PEILLON ayant été viré entre temps, BELKACEM s'était contenté de déclarer ... "qu'elle prenait acte de l'arrêt du Conseil d'Etat"!

Une bonne piquûre de rappel sera nécessaire au moment des législatives à VILLEURBANNE ...particulièrement dans les "Quartiers"...

"La ligne Azur gâtait particulièrement les filles grâce à l’onglet « Tombe la culotte » menant à un manuel de pratiques lesbiennes entièrement accompagné de photos de dames en posture, harnachées de cuir et latex, le mode d’emploi des godemichets et autres accessoires ainsi que le lexique étant gracieusement fournis.

Les garçons avaient le droit à plus de couleurs avec des dessins de BD façon estampes japonaises.

Le site définissait la pédophilie comme une simple « attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne », sans la condamner ni relever son caractère pénal et l’on pouvait même y lire le témoignage d’un jeune racontant plaisamment « s’être touché avec un des moniteurs » pendant une colonie de vacances.

Le site faisait aussi valoir avec insistance que l’usage de drogues présentées comme « festives » aide à faire tomber les inhibitions dans les pratiques homosexuelles.

Au vu de cette délicate littérature destinée à la jeunesse, la Confédération nationale des associations familiales catholiques a donc demandé au Conseil d’État l’annulation de la circulaire de Vincent Peillon qu’elle jugeait contraire au principe de neutralité scolaire et à la liberté de conscience."

On se souvient que BELKACEM avait déclaré, lors de la dénonciation de ses ABCD de l'Egalité en réponse à Jean-François Copé:

"Jean-François Copé fait le pari de la peur, du fantasme, de l'inquiétude des parents et je trouve que cela ne le grandit pas".

Déposé le 17/01/2017 à 10h38  
Par lupo69 Citer

Je n'aime pas forcément le personnage. Toutefois, cela peut arriver à tout le monde. Ce n'est pas faute
d'accord. On peut également dire qu'elle n'accentue pas les majuscules etc De plus, je pense qu'elle a écrit son texte très vite. A-t-elle eu le temps de le relire ?

Déposé le 17/01/2017 à 10h12  
Par mare Citer

BELKACEM-PEILLON-LIGNE AZUR même combats! a écrit le 16/01/2017 à 17h55

Que sont deux fautes d'orthographe alors que BELKACEM comme PEILLON a soutenu la LIGNE AZUR condamnée par le Conseil d'ETAT!

N'ayons pas la mémoire courte! Rappelons-nous de l'essentiel...qu'il ne faudra pas non plus oublié de rappeler aux électeurs de Villeurbanne pour les législatives!

Quant à PEILLON il n'a pas honte de se représenter après avoir, en exercice, envoyé un circulaire immonde, condamnée par le Conseil d'Etat! : "« Madame la Rectrice, Monsieur le Recteur,

Le gouvernement s’est engagé à « s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités », notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles (…) La lutte contre l’homophobie en milieu scolaire public comme privé, doit compter au rang des priorités. Je souhaite ainsi que vous accompagniez et favorisiez les interventions en milieu scolaire des associations qui luttent contre les préjugés homophobes (…). Je vous invite également à relayer avec la plus grande énergie, au début de l’année, la campagne de communication relative à la « ligne Azur », ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation sexuelle ou de leurs identités sexuelles. (…) ».

PEILLON ayant été viré entre temps, BELKACEM s'était contenté de déclarer ... "qu'elle prenait acte de l'arrêt du Conseil d'Etat"!

Une bonne piquûre de rappel sera nécessaire au moment des législatives à VILLEURBANNE ...particulièrement dans les "Quartiers"...

les fatigués du cerveau sont encore a la traine...

Déposé le 16/01/2017 à 19h37  
Par Question? Citer

BELKACEM-PEILLON-LIGNE AZUR même combats! a écrit le 16/01/2017 à 17h55

Que sont deux fautes d'orthographe alors que BELKACEM comme PEILLON a soutenu la LIGNE AZUR condamnée par le Conseil d'ETAT!

N'ayons pas la mémoire courte! Rappelons-nous de l'essentiel...qu'il ne faudra pas non plus oublié de rappeler aux électeurs de Villeurbanne pour les législatives!

Quant à PEILLON il n'a pas honte de se représenter après avoir, en exercice, envoyé un circulaire immonde, condamnée par le Conseil d'Etat! : "« Madame la Rectrice, Monsieur le Recteur,

Le gouvernement s’est engagé à « s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités », notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles (…) La lutte contre l’homophobie en milieu scolaire public comme privé, doit compter au rang des priorités. Je souhaite ainsi que vous accompagniez et favorisiez les interventions en milieu scolaire des associations qui luttent contre les préjugés homophobes (…). Je vous invite également à relayer avec la plus grande énergie, au début de l’année, la campagne de communication relative à la « ligne Azur », ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation sexuelle ou de leurs identités sexuelles. (…) ».

PEILLON ayant été viré entre temps, BELKACEM s'était contenté de déclarer ... "qu'elle prenait acte de l'arrêt du Conseil d'Etat"!

Une bonne piquûre de rappel sera nécessaire au moment des législatives à VILLEURBANNE ...particulièrement dans les "Quartiers"...

Mickaël vous préféreriez sans doute qu'on incite à l'homophobie à l'école comme vous avez pu le faire avec la manip pour tous?

Déposé le 16/01/2017 à 17h55  
Par BELKACEM-PEILLON-LIGNE AZUR même combats! Citer

Que sont deux fautes d'orthographe alors que BELKACEM comme PEILLON a soutenu la LIGNE AZUR condamnée par le Conseil d'ETAT!

N'ayons pas la mémoire courte! Rappelons-nous de l'essentiel...qu'il ne faudra pas non plus oublié de rappeler aux électeurs de Villeurbanne pour les législatives!

Quant à PEILLON il n'a pas honte de se représenter après avoir, en exercice, envoyé un circulaire immonde, condamnée par le Conseil d'Etat! : "« Madame la Rectrice, Monsieur le Recteur,

Le gouvernement s’est engagé à « s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités », notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles (…) La lutte contre l’homophobie en milieu scolaire public comme privé, doit compter au rang des priorités. Je souhaite ainsi que vous accompagniez et favorisiez les interventions en milieu scolaire des associations qui luttent contre les préjugés homophobes (…). Je vous invite également à relayer avec la plus grande énergie, au début de l’année, la campagne de communication relative à la « ligne Azur », ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation sexuelle ou de leurs identités sexuelles. (…) ».

PEILLON ayant été viré entre temps, BELKACEM s'était contenté de déclarer ... "qu'elle prenait acte de l'arrêt du Conseil d'Etat"!

Une bonne piquûre de rappel sera nécessaire au moment des législatives à VILLEURBANNE ...particulièrement dans les "Quartiers"...

Déposé le 16/01/2017 à 16h27  
Par Danielle Citer

Je suis tout a fait d'accord que la ministre de l'education devrait montrer le bon exemple mais sur internet et notamment FB on en voit journellement des personnes qui ne savent pas ecrire le francais correctement quand elles auront 70 ou 80 ans comment feront elles

Déposé le 16/01/2017 à 15h05  
Par pied nikelé Citer

RAB a écrit le 16/01/2017 à 14h24

On attend donc vos "dizaines" de liens histoire de mettre votre avantage intellectuel à l'épreuve de notre summum.

désolé , je ne participerai pas a votre demande. Restez donc dans votre cour et éviter de me susurrer vos potins.

Déposé le 16/01/2017 à 14h24  
Par RAB Citer

pied nikelé a écrit le 16/01/2017 à 13h19

Rien a branler de votre lien, je peux vous en sortir des dizaines si vous voulez ! ridicule avec votre censée intellectualisme des réseaux....mon avantage, c'est de faire un tri intellectuel et de délaisser ce qui pour beaucoup représente leur sommum

On attend donc vos "dizaines" de liens histoire de mettre votre avantage intellectuel à l'épreuve de notre summum.

Déposé le 16/01/2017 à 14h19  
Par seconde_couche Citer

et vlan! a écrit le 16/01/2017 à 10h45

bravo , je suis parfois outré par l utilisation même du français dans un média Lyonmag!

Tout à fait d'accord avec certains commentaires (cités ci-dessus) qui, eux, possèdent quelques neurones.

Quand ce journal n'a rien à dire il vaudrait mieux qu'il se taise plutôt que de cracher sur les gens pour des broutilles...

Ce LyonMag est vraiment pénible à lire parfois, ça fait mal aux yeux.
Autant pour l'info de proximité c'est intéressant, mais pour pondre un sujet pareil... franchement on imagine bien le copain flic encarté UMP/FN qui vient "dénoncer" la ministre auprès du journal...

une ville comme Lyon ne mérite pas des "journaleux" aussi futiles...
L'article n'est même pas signé d'ailleurs... c'est dire.
Personne n'assume...

Déposé le 16/01/2017 à 13h29  
Par pied nikelé Citer

"Masse Populaire" ...une expression surannée. a écrit le 16/01/2017 à 10h48

Où commence et où finit la "masse populaire" dont je suis censé faire partie?...contrairement à vous, semble-t-il :-)

Faire valoir son intelligence, ce n 'est pas poser des questions futiles et absurdes mais en présentant des contre-parties non agressives envers votre interlocuteur..ceci dénote simplement une faiblesse et une incapacité a discuter

Déposé le 16/01/2017 à 13h19  
Par pied nikelé Citer

Rien a branler de votre lien, je peux vous en sortir des dizaines si vous voulez ! ridicule avec votre censée intellectualisme des réseaux....mon avantage, c'est de faire un tri intellectuel et de délaisser ce qui pour beaucoup représente leur sommum

Déposé le 16/01/2017 à 12h35  
Par bof Citer

hé bein ça n'a pas du aller à l'école, vous sauriez que l'orthographe n'est plus noté après le collège, elle est encore prise en compte dans l'évaluation globale d'un devoir si on doit recevoir ou non une félicitation au lycée et c'est tout.
Se fixer une idée sur une personne en pensant que Liés diplôme du supérieur avec un niveau d'orthographe c'est n'avoir jamais fait d'études.
Vous pouvez très bien faire une licence de droit et faire une faute à chaque mot ce n'est pas discriminatoire. Et encore heureux ,les diplômes sont tellement éparpillés en une dizaines de spécialité à maitrisés qu'il en serait quasiment impossible de les réussir, une fois j'ai passé le test d'entré à l'école de guerre en vigueur en 1911 dispo sur internet, qui était dit à l'époque très difficile, bein le truc c'est du niveau 3e en math et une dissertation à faire, bon à l'époque y'avait de calculette donc fallait à tout prix soit être bon en orthographe soit être bon en calcul de tête pour le réussir, .

Déposé le 16/01/2017 à 11h38   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par veritas Citer

Ce serait le comble que les sepharades de Villeurbanne votent pour elle ! Mais il faut s'attendre à tout !

Déposé le 16/01/2017 à 11h00   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par bigoudi Citer

Un retour rapide au pays serait très apprécié par des millions et des millions de FRANCAIS !

Déposé le 16/01/2017 à 10h54  
Par CQFD. Citer

morpion a écrit le 16/01/2017 à 10h39

marre de votre tambouille éternellement répétée...heureusement que l on s'informe hors vos commentaires parasites et faux

Et bien informez vous :

http://www.lejdd.fr/Politique/Les-deputes-sont-ils-bons-en-orthographe-et-en-grammaire-Ils-ont-fait-le-test-738132

Déposé le 16/01/2017 à 10h48  
Par "Masse Populaire" ...une expression surannée. Citer

Trop facile a écrit le 16/01/2017 à 10h44

Il vous répondrait certainement que le niveau de compétence des ministres est proportionnel au niveau intellectuel de la masse populaire dont vous faites partie et ..vous n 'êtes en plus...pas ministre!...

Où commence et où finit la "masse populaire" dont je suis censé faire partie?...contrairement à vous, semble-t-il :-)

Déposé le 16/01/2017 à 10h47  
Par Antoine. Citer

Quand on choisit ses ministres en fonction des quotas plutôt que des capacités on s'expose à ce genre de retour de bâton.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.