Rhône : trois interpellations après une saisie de 220 kg de cannabis

Rhône : trois interpellations après une saisie de 220 kg de cannabis
Photo d'illustration - LyonMag

Les douaniers de Lyon ont intercepté un convoi de véhicules sur l’autoroute A7. Ces derniers ont fait une drôle de découvert en inspectant le convoi…

Les douaniers de Lyon ont saisi, dans la nuit du 18 au 19 janvier, près de 220 kg de cannabis. Trois individus de nationalité française, chacun au volant d’une voiture, ont été interpellés par les douaniers sur l’autoroute A7, au niveau des péages de Reventin-Vaugris et Chanas.

Immédiatement, les téléphones portables de chaque individu sont examinés et des liens entre eux sont très rapidement établis. Selon la douane, ils étaient "susceptibles d’être les éclaireurs d’un convoi de stupéfiants".

Après les avoir arrêtés, une autre équipe de douaniers organise des recherches aux alentours. Ces derniers retrouveront sur une aire d’autoroute, non loin du lieu de l’interpellation, un véhicule stationné, sans conducteur mais chargé de drogue. Très rapidement, le lien entre le véhicule et les interpellations est fait.

La valeur des stupéfiants transportés est estimée à plus de 1,3 million d’euros. Un butin colossal pour les trois conducteurs, qui ont été depuis mis en examen et écroués. Ils étaient, selon 20 minutes, "déjà connus de la justice pour braquage et trafic de stupéfiants et devaient se rendre en Alsace". Les suites judiciaires de l’affaire ont été confiées à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pshiiiit le 10/02/2017 à 12:49

De toute façon la cargaison serait parti en fumée tôt ou tard ... Mais bravo quand même. Merde alors.

Signaler Répondre

avatar
Bruno de la Presqu'ile le 26/01/2017 à 16:53

Bravo aux douaniers!
Un sacré flair, ou alors un p'tit renseignement providentiel?
;-)

Signaler Répondre

avatar
KARL le 25/01/2017 à 17:00

On n'en voit plus beaucoup des affaires comme celle-ci à Lyon depuis le départ de Michel...!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.