Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Travaux à Perrache : Lyon va apprendre à vivre sans sa gare

Photo d'illustration - LyonMag

Depuis lundi soir, la gare de Perrache tourne au ralenti.

Jusqu’au 4 mars pour une première phase de travaux, puis jusqu’au 8 avril prochain. Une période scindée en deux, jugée nécessaire par la SNCF pour renouveler 34 aiguillages de la gare du 2e arrondissement de Lyon. Près d’une centaine d’agents travailleront sur le chantier, principalement de nuit.
 

Ces travaux auront des conséquences fortes sur les 300 trains quotidiens, TGV et TER, qui avaient l’habitude de partir ou d’arriver à Perrache.
Premier point essentiel à retenir : pendant les deux phases des travaux, la gare sera totalement fermée la nuit de 21h à 5h30. Les voyageurs devront aussi adapter leur trajet quotidien ou ponctuel s’ils empruntent les lignes suivantes :

    •    Saint André-le-Gaz : certains TER péri-urbains reliant Saint-André-le-Gaz et Lyon Perrache seront supprimés.
 
    •    Villefranche – Lyon Perrache – Vienne : les TER Villefranche – Vienne seront répartis en deux parties. Le parcours nord sera limité à Villefranche et Lyon Vaise et le parcours sud limité à Lyon Perrache-Vienne.
 
    •    Lyon Perrache – Saint Etienne – Firminy : en heure de pointe les TER Lyon Perrache – Givors seront également supprimés. La desserte sera assurée par les TER Lyon Perrache - Saint Etienne – Firminy qui effectueront des arrêts supplémentaires.
 
    •    Lyon – Roanne – Clermont-Ferrand : certains TER Clermont-Ferrand -Lyon ne seront pas desservis à Perrache. La même chose pour quelques TER Roanne – Lyon qui auront pour départ ou terminus Lyon Vaise ou Lyon Part-Dieu.
 

Seront aussi concernées les lignes de Lyon – Paray-le-Monial (Nevers), Lyon – Genève et la ligne Lyon – Bourg-en-Bresse.
 

La ligne de TGV Paris-Lyon sera aussi touchée par les travaux : certains TGV ne seront limités qu’à la gare Lyon Part-Dieu.
 

Pour informer au mieux les quelques 20 000 voyageurs qui passent chaque jour dans la gare de Perrache, la SNCF va mettre en place des "gilets rouges" dans cette dernière et à Vaise pendant la première semaine des travaux. Un chantier dont le coût total est chiffré à 15 millions d’euros.



Tags : gare de Perrache | Travaux |

Commentaires 2

Déposé le 30/01/2017 à 13h36  
Par @etch Citer

Etch a écrit le 30/01/2017 à 12h43

En l'occurence Lyon va apprendre à vivre sans une de ses 8 gares, la 3ème en importance...

Quelle est la seconde gare ?

Déposé le 30/01/2017 à 12h43  
Par Etch Citer

En l'occurence Lyon va apprendre à vivre sans une de ses 8 gares, la 3ème en importance...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.