Législatives : Georges Fenech puni par les Républicains après sa sortie sur François Fillon ?

Législatives : Georges Fenech puni par les Républicains après sa sortie sur François Fillon ?
Georges Fenech - LyonMag

Georges Fenech a étonné tout le monde mercredi en prenant seul la parole contre François Fillon, alors que le candidat des Républicains pour la présidentielle venait de demander aux parlementaires de "tenir 15 jours".

Mise à jour à 12:20 : Bernard Accoyer, secrétaire général du parti Les Républicains a affirmé ce matin dans le Figaro Talk qu'il condamnait l'initiative de Georges Fenech mais qu'il n'y avait pour le moment "aucune sanction envisagée", dénonçant une "rumeur sans fondement".

Article initial : Le député du Rhône avait mis la pression à François Fillon, évoquant une "situation très compromise" et un résultat de primaire "caduc". Et pour cette prise de parole, Georges Fenech pourrait le payer cher. RTL révèle que les Républicains ont décidé de le sanctionner en lui retirant l'investiture pour les élections législatives. Autant dire que le parti rigole moins que le PS, qui tergiverse depuis des mois sur le cas de Gérard Collomb et des macronistes lyonnais.

Le but selon nos confrères est de faire rapidement un exemple pour calmer les ardeurs de l'ancien juge d'instruction, qui cherchait à rallier à sa cause d'autres parlementaires dans le but d'organiser un Conseil national extraordinaire.

Si cette révélation s'avérait vraie, il faudrait alors trouver un remplaçant à Georges Fenech dans la 11e circonscription du Rhône. Son suppléant Renaud Pfeffer serait tout désigné mais reste à savoir s'il sera prêt à quitter sa mairie de Mornant en cas de victoire aux législatives. Sans oublier que Fenech ne se laissera probablement pas faire.

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
interrogation69 le 28/02/2017 à 15:07

quant il n'y a pas de rumeurs c'est bien pire , je pense pour ce monsieur qui n'a pas fait grand chose pour soutenir un membre du parti républicain ancien gaulliste d'origine comme François Fillon et qui a déjà dirigé la France comme premier ministre, et je vous le rappelle que sous son gouvernement des ministres socialistes (4) en faisaient partie !....

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 04/02/2017 à 01:03

François Fillon veut augmenter la TVA. Et pour quoi faire ? Pour compenser le cadeau de la suppression de l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) que paient les millionnaires de ce pays. La TVA augmenterait de 2 points, et passerait de 20% à 22% du prix des produits et services. Cela représente une ponction de 15 milliards d’euros par an dans les poches du peuple !

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois le 03/02/2017 à 08:04

Moi je pense que pour remplacer Fillon on devrait demander à FRAYSSE

Signaler Répondre

avatar
isidore le 02/02/2017 à 23:27

Que fait on de la prescription des faits qui sont de trois ans !........

Signaler Répondre

avatar
finish le 02/02/2017 à 19:06

Les partis actuels et leurs "renvois d'ascenseur" sont finis.
Comme aux USA place aux vrais gestionnaires.

Signaler Répondre

avatar
Kasper le 02/02/2017 à 18:44

Fenech est lucide. La droite est foutue pour 2017!!

Signaler Répondre

avatar
ititanium59 le 02/02/2017 à 18:30

moi aussi je veux un emploi fictif a 8000 et un appartement de fonction payé par le contribuable ....

Signaler Répondre

avatar
le plus troublant ce n'est pas Penel.mm le 02/02/2017 à 16:34

Mais sa société de conseils Sboum

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 02/02/2017 à 16:20

Il ne faut pas se leurrer l'élection se jouera à gauche avec Macron et ses soutiens et à droite avec Marine et ses soutiens.

Les autres n'existent pas seuls.

Signaler Répondre

avatar
grippus69 le 02/02/2017 à 15:43

Plus de 100 députés dont le Président (ps) de l'Assemblée Nationale déclarent faire travailler leur femme, leurs enfants, leurs parents. Il faut y rajouter ceux qui ont embauché leurs maîtresses, leurs amis et les amis des amis. Qui restent-ils? Au Sénat, c'est la même chose. Il faut en convenir, ils n'en ont jamais assez. Il n'existe pas de législature où l'on se vote à qui mieux mieux de nouveaux avantages ou privilèges même en temps de crise. Il y a le peuple et EUX. Il y a peu, quelques jeunes députés ont demandé que, à titre de bon exemple, quelques avantages soient rognés. Peine perdue, ils ont eu droit aux sarcasmes des collègues et surtout des moqueries de la part de leur Président devant les caméras!!! Quand on sait que seulement une partie de ces rémunérations est imposable, on mesure mieux ce qui nous sépare. Les salaires bloqués, les prélèvements qui augmentent, les retraites qui diminuent, le chômage et tous les efforts qui nous sont demandés, c'est pas pour eux... Il faut tout reprendre de À à Z mais surtout pas avec les mêmes, car eux ils en ont trop profité...

Signaler Répondre

avatar
AAA le 02/02/2017 à 14:16
guillandiste a écrit le 02/02/2017 à 08h08

Claude Cohen pour le remplacer ?

Je prêche plutôt pour Emmanuel Hamelin...

Signaler Répondre

avatar
Les consanguins. le 02/02/2017 à 12:23

À L'UMPS. Ques-ce qu'on s'engraissent sur la MOUTONNAILLE.

Signaler Répondre

avatar
Elections obs le 02/02/2017 à 12:18

Fenech courageux de dire ce que tout le monde pense. Respect.

Signaler Répondre

avatar
union responsable le 02/02/2017 à 11:52

Si l'on veut éviter cinq ans de plus de gouvernance gauchiste (que ce soit Hamon ou Macron) il faudra indubitablement que LR se rapproche de Marine le Pen.

C'est la seule BONNE solution pour la France, les ténors de la droite "décomplexée" ont d'ailleurs commencé leurs tractations.

Signaler Répondre

avatar
VDM le 02/02/2017 à 11:26

En attendant que la prochaine "affaire" concernant ce monsieur Fenech soit révélée...

Il n'y a aucune raison que seul F.Fillon ait triché.

Signaler Répondre

avatar
AlainM le 02/02/2017 à 11:19

Que quelqu'un essaie de se présenter face à Fenech. On rigolera bien à mon avis

Signaler Répondre

avatar
lugdu le 02/02/2017 à 10:51

Il a carrément raison Georges Fénech, la situation n'est plus tenable... un peu de probité dans le paysage politique si morose !

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 02/02/2017 à 09:52

Un peu de courage politique, ça fait du bien. Chapeau.

Signaler Répondre

avatar
Même pas peur le 02/02/2017 à 09:34

Le parachutage d'un enfant Fillon ?

Signaler Répondre

avatar
zimour le 02/02/2017 à 09:23

Et si LR s'effondrait d'ici là ?

Signaler Répondre

avatar
Sont trop forts ces RIPOUblicains le 02/02/2017 à 08:52

Il est évident qu'en sanctionnant ceux qui parlent on se dirige vers la vérité

Signaler Répondre

avatar
guillandiste le 02/02/2017 à 08:08

Claude Cohen pour le remplacer ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.