Région : scission chez les centristes

Le président du groupe centriste au conseil régional, Thierry Cornillet, a démissionné du Modem cet été pour rallier le Parti radical valoisien. “Je serais resté au Modem si j’avais pu y incarner une ligne d’opposition mais avec le système Bayrou, c’était totalement impossible”, explique Cornillet, qui a déjà été président national des valoisiens de 1997 à 1999. Le député européen pourrait ainsi profiter d’un accord avec l’UMP pour mener une liste d’union aux européennes de juin 2009. Du coup, le groupe centriste à la Région, qui compte 18 élus, devrait exploser à la rentrée. Entre ceux qui ont élus dans leurs villes sur des listes de gauche, comme Anne-Sophie Condemine à Lyon, et ceux qui sont plus proches de la droite, comme Bernadette Bertrix, qui s’était présentée à Lyon sur les listes UMP.

Tags :

Modem

Cornillet

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.