Présidentielle : Pénicaud, Bouzerda, Isaac-Sibille et le MoDem se rangent derrière Macron

Présidentielle : Pénicaud, Bouzerda, Isaac-Sibille et le MoDem se rangent derrière Macron
Fouziya Bouzerda - LyonMag

Après l'annonce de François Bayrou mercredi dans laquelle il proposait une alliance à Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle, le MoDem du Rhône a officialisé ce qui n'était plus un secret.

Dans un communiqué, les élus et représentants influents du parti indiquent se mettre "En Marche" pour l'ancien ministre de l'Economie, "le meilleur candidat pour incarner nos valeurs".

Parmi les signataires de ce communiqué, le président du MoDem du Rhône François-Xavier Pénicaud. Mais aussi son prédecesseur Cyril Isaac-Sibille, le maire du 5e Thomas Rudigoz et l'adjointe au Commerce à la Ville de Lyon Fouziya Bouzerda. C'est d'ailleurs cette dernière qui a signé la première et qui a envoyé le communiqué aux médias.
Comme Thomas Rudigoz, sa proximité avec Gérard Collomb l'a depuis longtemps convertie au macronisme. Et comme le maire du 5e, elle espère bien obtenir une investiture pour les élections législatives.

Pour François-Xavier Pénicaud, élu régional dans la majorité de Laurent Wauquiez, les prochaines semaines risquent d'être mouvementées. Car si le président d'Auvergne-Rhône-Alpes n'est pas le plus grand fan de François Fillon, il n'aime pas la dissidence d'opinion.

31 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
On prends les memes et on recommence. le 27/02/2017 à 14:55
macron président a écrit le 27/02/2017 à 13h33

sans être voyant ,macron est bien parti pour être président

Exact, divisé pour mieux régner,la gauche la compris mais pas la droite qui ne repassera plus sans les voix duFN. 2e tour Macron,Hamon, Mélenchon LE tous contre MARINE . Tout est écrit d'avance,ils sont trop fort, encore cinq ans de gauche et plus. La droite est finit,c'est sûr.

Signaler Répondre

avatar
macron président le 27/02/2017 à 13:33

sans être voyant ,macron est bien parti pour être président

Signaler Répondre

avatar
PopuliVO le 27/02/2017 à 12:41

Là c'est quand même les pires des pires, pauvres centristes qui ne méritent pas cela.

Signaler Répondre

avatar
front nazional le 24/02/2017 à 10:35
Post monétaire a écrit le 24/02/2017 à 09h32

Ha ?
Pourtant on peut voir en permanence un membre du FN sur BFM, encore hier au soir en "prime time" !

C'est bizarre cette technique de se faire passer pour des victimes médiatiques en étant partout...

Comme disait Jean Marie, merci de m'inviter si souvent à la télévision, afin que je puisse m'y plaindre de ne jamais y passer.....

Signaler Répondre

avatar
ex-UMP le 24/02/2017 à 10:01
une grossière ERREUR de plus et c'est pas fini a écrit le 24/02/2017 à 09h29

C'était mardi dernieer :
En visite à Londres mardi dernier, Emmanuel Macron, CE GRAND SAUVEUR DE L'HUMANIT2,les bras en croix, n'a pas laissé un souvenir impérissable aux conservateurs britanniques.
Ils n'ont pas particulièrement apprécié que l’ancien ministre de François Hollande leur fasse la leçon sur le Brexit et tente de rapatrier leurs talents sur le continent.

Emmanuel Macron s'est fait « des ennemis » au Royaume-Uni, mardi 21 février. C'est en tout cas l'avis de Ben Harris-Quinney, le chef du Bow Group, le plus ancien et plus influent think-thank conservateur, très proche des Tories, le parti de Theresa May.
« La Grande-Bretagne insultée »

« Emmanuel Macron s'est fait de nombreux ennemis en Grande-Bretagne en abusant de l'hospitalité de Theresa May pour taper sur le Brexit sur les marches de Downing Street [le domicile du Premier ministre au Royaume-Uni]. Il n'est ni conservateur, ni titulaire d'une charge en France. (...) Il n'a pas à venir sur le perron de la résidence du Premier ministre pour insulter la Grande-Bretagne », a-t-il indiqué au Daily Express.

Et alors, on s'en fout un peu non ?
Ce ne sont pas les conservateurs anglais qui vont élire le gouvernement français.

Signaler Répondre

avatar
ex-UMP le 24/02/2017 à 10:00
Jean-Hubert. a écrit le 24/02/2017 à 08h49

Macron ne sera pas au second tour, il sera battu par Fillon et le tandem Mélenchon/hamon et ,il n'aura pas à affronter MLP.

A vouloir ramasser "tout ce qui traîne" on ne produit qu'un mélange hétéroclite, sans valeur et sans saveur.

Je pense que le mélange le plus hétéroclite est bien le Mélanchon-Jadot-Hamon (avec un peu de Valls et de Peillon).

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/02/2017 à 09:32
Temps de parole !! a écrit le 24/02/2017 à 09h06

Je ne vais pas aborder le ralliement de ces gens, vers un individu qui n'a pas de fond.

Non en fait, j'ai entendu à la radio ce matin une info qui confirme mon ressentit sur l'omniprésence de cet ex banquier d'affaire sur bfm.

Ce média prétendument indépendant, a donné autant de temps de parole a leur chouchou, qu'a l'ensemble des autres candidats !!
Elle est pas belle la vie dans une pseudo démocratie ?

Le patron de bfm est le soutien officiel de cet ex banquier et un de ses financeurs.

https://www.marianne.net/politique/bfmtv-diffuse-autant-de-macron-que-de-fillon-hamon-melenchon-et-le-pen-reunis

Ha ?
Pourtant on peut voir en permanence un membre du FN sur BFM, encore hier au soir en "prime time" !

C'est bizarre cette technique de se faire passer pour des victimes médiatiques en étant partout...

Signaler Répondre

avatar
une grossière ERREUR de plus et c'est pas fini le 24/02/2017 à 09:29

C'était mardi dernieer :
En visite à Londres mardi dernier, Emmanuel Macron, CE GRAND SAUVEUR DE L'HUMANIT2,les bras en croix, n'a pas laissé un souvenir impérissable aux conservateurs britanniques.
Ils n'ont pas particulièrement apprécié que l’ancien ministre de François Hollande leur fasse la leçon sur le Brexit et tente de rapatrier leurs talents sur le continent.

Emmanuel Macron s'est fait « des ennemis » au Royaume-Uni, mardi 21 février. C'est en tout cas l'avis de Ben Harris-Quinney, le chef du Bow Group, le plus ancien et plus influent think-thank conservateur, très proche des Tories, le parti de Theresa May.
« La Grande-Bretagne insultée »

« Emmanuel Macron s'est fait de nombreux ennemis en Grande-Bretagne en abusant de l'hospitalité de Theresa May pour taper sur le Brexit sur les marches de Downing Street [le domicile du Premier ministre au Royaume-Uni]. Il n'est ni conservateur, ni titulaire d'une charge en France. (...) Il n'a pas à venir sur le perron de la résidence du Premier ministre pour insulter la Grande-Bretagne », a-t-il indiqué au Daily Express.

Signaler Répondre

avatar
Temps de parole !! le 24/02/2017 à 09:06

Je ne vais pas aborder le ralliement de ces gens, vers un individu qui n'a pas de fond.

Non en fait, j'ai entendu à la radio ce matin une info qui confirme mon ressentit sur l'omniprésence de cet ex banquier d'affaire sur bfm.

Ce média prétendument indépendant, a donné autant de temps de parole a leur chouchou, qu'a l'ensemble des autres candidats !!
Elle est pas belle la vie dans une pseudo démocratie ?

Le patron de bfm est le soutien officiel de cet ex banquier et un de ses financeurs.

https://www.marianne.net/politique/bfmtv-diffuse-autant-de-macron-que-de-fillon-hamon-melenchon-et-le-pen-reunis

Signaler Répondre

avatar
Jean-Hubert. le 24/02/2017 à 08:49

Macron ne sera pas au second tour, il sera battu par Fillon et le tandem Mélenchon/hamon et ,il n'aura pas à affronter MLP.

A vouloir ramasser "tout ce qui traîne" on ne produit qu'un mélange hétéroclite, sans valeur et sans saveur.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 24/02/2017 à 08:25
maurice a écrit le 23/02/2017 à 21h36

La droite vous dit bien des choses !!!????????

Bien des choses en effet mais jamais la vérité.

Signaler Répondre

avatar
maurice le 23/02/2017 à 21:36

La droite vous dit bien des choses !!!????????

Signaler Répondre

avatar
Angeline Pabelle le 23/02/2017 à 18:47

Encore d'autres bonnes raisons de voter Macron. Ou pas;

Signaler Répondre

avatar
marcel le 23/02/2017 à 17:41

Bayrou ne peut pas se présenter car il n'a pas de sponsors comme Macron qui sera tenu de renvoyer les ascenseurs si par miracle il arrive a etre élu !

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 23/02/2017 à 16:36

La droite avec ses réactions virulentes montre à nouveau son vrai visage, son système de pensée féodale, sa virulente, sa bêtise sans rien avoir à opposer de très convainquant. Bayrou aussi peu représentatif soit t-il a le mérite de rester fidèle à ses convictions et de ne pas se représenter.

Signaler Répondre

avatar
Ramasse miettes le 23/02/2017 à 16:30

Macron, ou : le ramasse miettes de la basse politique !!

Signaler Répondre

avatar
Cordialement le 23/02/2017 à 16:17
marcel a écrit le 23/02/2017 à 15h03

Ça sent mauvais pour certains assistés mais ça sent merveilleusement bon pour tous ceux qui bossent et qui payent les impots pour que d'autres se la coule douce !!!

Quand vous écrivez "certains assistés" vous pensez à madame Fillon et à ses progénitures.

Signaler Répondre

avatar
fatigué le 23/02/2017 à 16:07
marcel a écrit le 23/02/2017 à 15h03

Ça sent mauvais pour certains assistés mais ça sent merveilleusement bon pour tous ceux qui bossent et qui payent les impots pour que d'autres se la coule douce !!!

Change de siècle, ou ne relis pas toujours le même canard daté de 1962

Signaler Répondre

avatar
@ la bande de suiveurs insipides - attention à vos f. quand la bulle va éclater le 23/02/2017 à 15:59

AU SUIVANT ! (Jacques brel)

Ils n'ont même pas le rouge au front
mais le savon à la main ....

au suivant !

Signaler Répondre

avatar
marcel le 23/02/2017 à 15:51

Bayrou ? C'est l'archétype du politique qui retourne sans arret sa veste ! Et en plus il représente peut être 3/100 d'illuminés qui votent pour lui mais qui ne voteront pas Macron mais Mélenchon ! Alors politiquement il est plus que moribond !!

Signaler Répondre

avatar
marcel le 23/02/2017 à 15:03

Ça sent mauvais pour certains assistés mais ça sent merveilleusement bon pour tous ceux qui bossent et qui payent les impots pour que d'autres se la coule douce !!!

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 23/02/2017 à 14:01

soutenir macron un perdant qui insulte la france de genocide en algerie

Signaler Répondre

avatar
RIPOUblicains le 23/02/2017 à 12:21
marcel a écrit le 23/02/2017 à 11h43

On saura que ces gens sont socialistes car ils soutiennent l'inexpérimenté Macron qui est un socialiste soutenu par le catastrophique Hollande !!! Ce sera confirmé tres bientot !!

C'est sur que pour l'instant Bayrou n'a aucune expérience des conflits d’intérêts ou des emplois fictifs

Signaler Répondre

avatar
fromage le 23/02/2017 à 12:19
marcel a écrit le 23/02/2017 à 11h43

On saura que ces gens sont socialistes car ils soutiennent l'inexpérimenté Macron qui est un socialiste soutenu par le catastrophique Hollande !!! Ce sera confirmé tres bientot !!

Retourne ton marcel , tu sens mauvais dans tes propos

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 23/02/2017 à 11:53

Le centre ? Il y a le centre droit et le centre gauche mais ils ne sont pas du même milieu..
l'un veux doubler le centre par la gauche et l'autre par la droite..mais comme ils sont gauches et maladroits ils se retrouvent souvent sur le bas côté...

Signaler Répondre

avatar
marcel le 23/02/2017 à 11:43

On saura que ces gens sont socialistes car ils soutiennent l'inexpérimenté Macron qui est un socialiste soutenu par le catastrophique Hollande !!! Ce sera confirmé tres bientot !!

Signaler Répondre

avatar
critique stérile le 23/02/2017 à 09:44
Arnaud de K. a écrit le 23/02/2017 à 09h38

Macron c'est le "radeau de la Méduse" de la politique.
On y trouve des vieillards (Collomb), des aigris (Bayrou) des minuscules (de Rugy) et tous les ratés de la profession qui aimeraient une part du gâteau.

Problème, ce n'est pas lui qui distribuera les parts car il ne sera pas au second tour et retournera dans son milieu bancaire.

Merci de votre analyse d'une d'un étudiant de science po:je n'ai pas besoin d'aller voter puisque tout est écrit d'avance:mdr
ps:on a le choix d'aller voter qui on veut j'espère?!

Signaler Répondre

avatar
Arnaud de K. le 23/02/2017 à 09:38

Macron c'est le "radeau de la Méduse" de la politique.
On y trouve des vieillards (Collomb), des aigris (Bayrou) des minuscules (de Rugy) et tous les ratés de la profession qui aimeraient une part du gâteau.

Problème, ce n'est pas lui qui distribuera les parts car il ne sera pas au second tour et retournera dans son milieu bancaire.

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 23/02/2017 à 09:19

Bienvenue aux traîtres!!!!finalité, ce n'est plus de la politique mais du placement!!!
vraiment...il faut qu'ils dégagent!!!!

Signaler Répondre

avatar
Modem girouette le 23/02/2017 à 08:54

A la soupe... !!!

Signaler Répondre

avatar
Hollande bis le 23/02/2017 à 08:50

Malgré toutes les les magouilles et arrangements, Hollande ne fera pas un second mandat via son clone Macron.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.