Affaires Passi : une casserolade devant la mairie de Givors

Affaires Passi : une casserolade devant la mairie de Givors
DR

Peu de temps après la casserolade devant la permanence parlementaire de Philippe Cochet à Caluire, c’est au tour de Martial Passi d’avoir droit à son concert de casserole.

Ce dimanche matin, des élus d’opposition se sont retrouvés devant la mairie de Givors pour dénoncer les affaires présumées qui frappent le maire PCF de la ville du sud de la Métropole de Lyon.
Parmi eux, Mohamed Boudjellaba, qui a récemment alerté le procureur sur les notes de frais de Martial Passi.

Pour rappel, l’édile communiste sera jugé cet été pour prise illégale d’intérêts après avoir recruté sa soeur comme directrice générale des services. Une affaire là encore initiée par un signalement de Mohamed Boudjellaba.

Dans la semaine, on a appris que Martial Passi était visé par une nouvelle enquête préliminaire ouverte après les premières conclusions du rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de Givors.

Mohamed Boudjellaba espérait convaincre les Givordins de sanctionner électoralement Martial Passi à l'avenir.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jaled le 12/03/2017 à 22:14

avatar
loulou le 12/03/2017 à 20:18

Il faut que passi part maintenant

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.