Bosch fait appel de sa condamnation pour discrimination

L'équipementier Bosch avait été condamné en juin dernier par les prud'hommes à payer des dommages et intérêts de 5 500 à 10 000 euros à 7 ouvriers de l’usine de Vénissieux, car la direction aurait bloqué leur progression pour des raisons raciales et sexistes. Bosch a décidé de faire appel de ce jugement, alors que 18 autres salariés qui eux avaient été déboutés, ont également fait appel.
L’audience est prévue le 27 mars prochain.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.