La ViaRhôna revient pour sa 4ème édition les 3 et 4 juin

La ViaRhôna revient pour sa 4ème édition les 3 et 4 juin

La ViaRhôna, un itinéraire cyclable de 817 km, a été conçue à 65% le long ou à proximité immédiate du Rhône, avec l'objectif d'ici 2020 de relier le lac Léman à la Méditerranée.

À l'occasion de la fête du vélo, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Compagnie Nationale du Rhône organisent la 4ème édition de "ViaRhôna en fête", les 3 et 4 juin prochains.

Près de 5 000 personnes sont attendues au parc Miribel Jonage où se tiendra un village.

Deux randonnées de 26 km et 29 km seront également proposées, des stands d'informations disponibles et des animations auront lieu tout au long du week-end.

Un événement familial qui, au-delà de la pratique cycliste, est l'occasion de créer un tourisme renouvelé, alliant l'ensemble des territoires traversés mais aussi des formes très variées de tourisme : culturel, patrimonial, fluvial ou encore gastronomique.

Un itinéraire très fréquenté par le tourisme de proximité mais aussi par les cyclos qui viennent de tous les pays d'Europe.

Pour cette 4ème édition, le programme aura la spécificité d'être interrégional, puisque que pour la première fois les régions Occitanie et PACA vont accueillir des événements.

"C'est un événement populaire, qui fait la promotion de tous nos territoires. ViaRhôna est une priorité en matière de tourisme pour la région", a expliqué Nicolas Daragon, vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes délégué au tourisme et au thermalisme, lors d'une conférence de presse présentant l'événement.

La finalisation de l'itinéraire "Lac Léman-Méditerranée" est prévue d'ici fin 2020.

Actuellement, 621km des 817km au total sont terminés et notamment 83% en Auvergne-Rhône-Alpes, soit 464 km sur 557 km.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
crevaison le 25/05/2017 à 22:13
Post monétaire a écrit le 24/05/2017 à 14h11

Hélas, entre le blabla des politiques qui votent les budgets ou pas,
et la réalité du terrain...

A Lyon, on met des "pics" anti-bagnoles sur les pistes cyclables, à croire que le but est surtout de faire tomber les cyclistes.
Pareille pour les montées et descentes de "pistes", avec une bordure qui détruit les chambres à air ou le dos.

Ces pistes cyclables sont-elles faites par des cyclistes ?

En tous cas, elles servent bien à être photographiées pour la propagande de la métropole et de la ville de Lyon.

je pense que vous devriez arrêter le "vélo"..trop dangereux pour votre petite nature!!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/05/2017 à 14:11
Chris a écrit le 24/05/2017 à 00h05

A quand la réouverture de la piste cyclable entre Gerland et St-Fons. Il est ahurissant de faire un tel détour pour relier ces deux endroits.

Hélas, entre le blabla des politiques qui votent les budgets ou pas,
et la réalité du terrain...

A Lyon, on met des "pics" anti-bagnoles sur les pistes cyclables, à croire que le but est surtout de faire tomber les cyclistes.
Pareille pour les montées et descentes de "pistes", avec une bordure qui détruit les chambres à air ou le dos.

Ces pistes cyclables sont-elles faites par des cyclistes ?

En tous cas, elles servent bien à être photographiées pour la propagande de la métropole et de la ville de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
pédales le 24/05/2017 à 08:36
pour un champion a écrit le 23/05/2017 à 16h25

zero? J'ai bon ?

sortez de votre ville!!

Signaler Répondre

avatar
Chris le 24/05/2017 à 00:05

A quand la réouverture de la piste cyclable entre Gerland et St-Fons. Il est ahurissant de faire un tel détour pour relier ces deux endroits.

Signaler Répondre

avatar
claudio le 23/05/2017 à 19:16

depuis 10 ans des gros progres en effet, notamment sur viarhona , meme s'ul ya encore a faire
mais encore du boulot au niveau des route en général
les voies vertes c'est bien mais pensez global
claudio de la faverges
http://cbandiera.free.fr/parcours/le-rhone-a-velo/topo/

Signaler Répondre

avatar
pour un champion le 23/05/2017 à 16:25
pédales a écrit le 23/05/2017 à 15h27

Et combien de voies pour vélos uniquement interdites par les écologistes ?

zero? J'ai bon ?

Signaler Répondre

avatar
pédales le 23/05/2017 à 15:27
Post monétaire a écrit le 23/05/2017 à 12h45

SOS les politiques en déroute... :o)

Combien de route sont devenues "interdites aux vélos" parce que transformées en "voies rapides" ?

Et combien de voies pour vélos uniquement interdites par les écologistes ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/05/2017 à 12:47
Rictus a écrit le 23/05/2017 à 00h02

Cette ViaRhôna est la risée des fédérations de cyclotourisme européennes : des décennies de projet, toujours discontinue faute de volontarisme politique.
Le vélo est la dernière roue du carrosse de la politique française (comme l'écologie en général).

Le vélo a le "désavantage" de ne pas rapporter assez de taxes à l'Etat.

Une fois de plus l'écologie doit se mettre à genoux face aux intérêts économiques.
Il n'y a pas 50 manières de ne plus se retrouver enfermé dans ces pièges politico-économiques : commençons dès maintenant à réfléchir à une civilisation de l'Après Monnaie.
(parce que les mêmes causes produisent toujours les mêmes conséquences)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/05/2017 à 12:45
pédales a écrit le 23/05/2017 à 11h35

je pense que vous ne devez pas trop souvent faire du cyclo tourisme! votre réaction semble être la risée de ceux qui réellement enfourchent leurs bécanes non pas pour gesticuler une demi journée autour de Lyon mais sur un parcours de plusieurs centaines de km..le cyclo touriste sait s adapté aux routes, et trajets après une étude préalable et surtout en fonction des intérêts locaux a visiter...ps: rien a voir avec la politique française et l'écologie

SOS les politiques en déroute... :o)

Combien de route sont devenues "interdites aux vélos" parce que transformées en "voies rapides" ?

Signaler Répondre

avatar
pédales le 23/05/2017 à 11:35
Rictus a écrit le 23/05/2017 à 00h02

Cette ViaRhôna est la risée des fédérations de cyclotourisme européennes : des décennies de projet, toujours discontinue faute de volontarisme politique.
Le vélo est la dernière roue du carrosse de la politique française (comme l'écologie en général).

je pense que vous ne devez pas trop souvent faire du cyclo tourisme! votre réaction semble être la risée de ceux qui réellement enfourchent leurs bécanes non pas pour gesticuler une demi journée autour de Lyon mais sur un parcours de plusieurs centaines de km..le cyclo touriste sait s adapté aux routes, et trajets après une étude préalable et surtout en fonction des intérêts locaux a visiter...ps: rien a voir avec la politique française et l'écologie

Signaler Répondre

avatar
Rictus le 23/05/2017 à 00:02

Cette ViaRhôna est la risée des fédérations de cyclotourisme européennes : des décennies de projet, toujours discontinue faute de volontarisme politique.
Le vélo est la dernière roue du carrosse de la politique française (comme l'écologie en général).

Signaler Répondre

avatar
J.Lastur le 22/05/2017 à 20:06

Encore du boulot, Lyon Givors une catastrophe. Obligé de se rendre en voiture jusqu'à Givors

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/05/2017 à 19:10

Elle en est où cette voie au niveau de Pierre Bénite ?
Là où c'est le plus dangereux....
?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.