Saint-Priest : des morceaux de poulet au cœur d’une rixe à coups de pelle

Saint-Priest : des morceaux de poulet au cœur d’une rixe à coups de pelle
Photo d'illustration - DR

Les faits se sont déroulés ce lundi, vers 14h, route d’Heyrieux sur la commune de Saint-Priest.

Les policiers ont été appelés après une bagarre dans un foyer. En effet, un jeune homme âgé de 15 ans venait de frapper, à l’aide d’une pelle, un autre jeune garçon du foyer âgé lui de 17 ans.

L’agresseur, interpellé puis placé en garde à vue, expliquera son coup de sang à cause d’une discorde concernant des morceaux de poulet. Inconnu des services de police selon Le Progrès, il est attendu devant le juge pour enfant en début d’année prochaine.

L’aile ou la cuisse, une question toujours autant cruciale.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
titoche le 29/08/2017 à 07:34

Les commentaires sur cette application sont généralement d'un indigence et d'une bêtise insondables. Un exutoire à la connerie générale de notre société. Déprimant

Signaler Répondre

avatar
voyons voyons ! le 24/08/2017 à 16:18
Sarah. a écrit le 24/08/2017 à 16h01

Bien répondu Post.



J'adore Post Monétaire et ses multiples pseudos qui prennent sa défense. Un régal de pathologie psychologique.

et toi, ne serais tu une "voyeuse" ?
symptôme d'une pathologie tout aussi incurable dit on

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/08/2017 à 16:15
Sarah. a écrit le 24/08/2017 à 16h01

Bien répondu Post.



J'adore Post Monétaire et ses multiples pseudos qui prennent sa défense. Un régal de pathologie psychologique.

Mais comme la "maladie mentale" a comme base un décalage avec la réalité, et qu'en l'occurrence, j'ai toujours utilisé un seul pseudo (malheureusement improuvable parce que LM n'a aucun intérêt à afficher une partie des IP),

la personne qui est le plus dans "l'irréalité", à votre avis, c'est qui ?

:o)

Signaler Répondre

avatar
Sarah. le 24/08/2017 à 16:01
vous avez besoin l´un de l´autre a écrit le 24/08/2017 à 15h35

Vous etes le seul a lire l´intégralité de sa prose pour le critiquer..
Avouez que c´est bizarre comme obsession.
Essayez de comprebdre vos motivations profondes.Pourquoi pensez vous a lui toute la journée ?
Vous etes amoureux de lui ?
Vous me faites penser a ces vieux couples qui s´engueulent tout le temps...

Bien répondu Post.



J'adore Post Monétaire et ses multiples pseudos qui prennent sa défense. Un régal de pathologie psychologique.

Signaler Répondre

avatar
vous avez besoin l´un de l´autre le 24/08/2017 à 15:35
L'hôpital qui se fout de la charité a écrit le 24/08/2017 à 09h59

Il ose tout Post Monétaire :

"... si vous êtes juste là pour asséner vos vérités, bon courage. :o)"

Vous etes le seul a lire l´intégralité de sa prose pour le critiquer..
Avouez que c´est bizarre comme obsession.
Essayez de comprebdre vos motivations profondes.Pourquoi pensez vous a lui toute la journée ?
Vous etes amoureux de lui ?
Vous me faites penser a ces vieux couples qui s´engueulent tout le temps...

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 24/08/2017 à 14:11

En Russie, ces deux jeunes auraient une place toute faite dans les commandos parachutistes : entrainement au combat à coups de pelle pour les recrues.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/08/2017 à 11:30
L'hôpital qui se fout de la charité a écrit le 24/08/2017 à 09h59

Il ose tout Post Monétaire :

"... si vous êtes juste là pour asséner vos vérités, bon courage. :o)"

"Argumentaire" or not "argumentaire", that is the question.
And the difference.

Signaler Répondre

avatar
L'hôpital qui se fout de la charité le 24/08/2017 à 09:59
Post monétaire a écrit le 24/08/2017 à 00h13

Quand on vous démontre que la violence physique ou verbale est le résultat d'une frustration liée à une impuissance, tout de suite, ça ne glorifie plus l'utilisation de la violence comme peuvent le faire toutes les séries télé, films, super héros, etc.

Si vous avez envie d'en discuter n'hésitez pas, si vous êtes juste là pour asséner vos vérités, bon courage. :o)

Il ose tout Post Monétaire :

"... si vous êtes juste là pour asséner vos vérités, bon courage. :o)"

Signaler Répondre

avatar
chara free le 24/08/2017 à 08:24

c'est au foyer d'ado et non dans un quartier

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/08/2017 à 00:13
Next a écrit le 23/08/2017 à 13h04

Si vous aviez seulement suivi quelques cours de philo et/ou psycho, vous ne concluriez pas de manière aussi péremptoire que la violence serait éradiquer parce que l'on suit ces cours.

Quand on vous démontre que la violence physique ou verbale est le résultat d'une frustration liée à une impuissance, tout de suite, ça ne glorifie plus l'utilisation de la violence comme peuvent le faire toutes les séries télé, films, super héros, etc.

Si vous avez envie d'en discuter n'hésitez pas, si vous êtes juste là pour asséner vos vérités, bon courage. :o)

Signaler Répondre

avatar
paletuviers le 23/08/2017 à 23:29

Bagarre entre déséquilibrés ?

Signaler Répondre

avatar
Next le 23/08/2017 à 13:04
Post monétaire a écrit le 23/08/2017 à 11h01

Surement le résultat de trop de connaissance en philo & psycho, et d'un monde paisible...

:D

Si vous aviez seulement suivi quelques cours de philo et/ou psycho, vous ne concluriez pas de manière aussi péremptoire que la violence serait éradiquer parce que l'on suit ces cours.

Signaler Répondre

avatar
Téo le 23/08/2017 à 11:46

L'immigration, une chance pour la France...

Je me marre.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/08/2017 à 11:43
troll toujours a écrit le 23/08/2017 à 11h11

oui, oui, on sait...

Sûr ? :D

Signaler Répondre

avatar
troll toujours le 23/08/2017 à 11:11
Post monétaire a écrit le 23/08/2017 à 11h01

Surement le résultat de trop de connaissance en philo & psycho, et d'un monde paisible...

:D

oui, oui, on sait...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/08/2017 à 11:01

Surement le résultat de trop de connaissance en philo & psycho, et d'un monde paisible...

:D

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.