Pourquoi le fromage en dégoûte certains ? Des chercheurs lyonnais reçoivent le Nobel "pour rire" de médecine

Pourquoi le fromage en dégoûte certains ? Des chercheurs lyonnais reçoivent le Nobel "pour rire" de médecine
capture d'écran - DR

Il y a un an, des chercheurs du centre de recherche en neuroscience de Lyon s’étaient penchés sur ce mystère : pourquoi certaines personnes sont-elles dégoûtées par le fromage ?

Les résultats de cette étude très sérieuse ont retenu l’attention de la prestigieuse université Harvard, qui décerne chaque année le IgNobel (pour "ignoble" en anglais) de médecine.

Les quatre chercheurs lyonnais ont ainsi reçu ce prix humoristique pour une étude qui "fait d’abord rire puis réfléchir".

Comme pour toute cérémonie, les chercheurs, qui n’avaient pas fait le déplacement, ont adressé un message de remerciements, justifiant au passage la pertinence de leur étude : "En France, nous avons 1600 variétés de fromage, mais on compte 6% de personnes qui en sont dégoûtées, c’est beaucoup plus que pour d’autres aliments". Et le scientifique Jean-Pierre Royet d’inviter le jury "à venir gouter l’alliance du fromage et du vin".

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 16/09/2017 à 10:39

L'université d'Havard...en a fait tout un fromage de cette étude !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.