Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog éco

Les conseils de Franck Morel de Zonebourse.com pour gagner en bourse malgré la crise, EFI dans le collimateur de la commission bancaire, l'équipementier automobile MGI Coutier limite les dégats...

Bourse
Comment profiter de la crise


Alors que la Bourse s’effondre, Zonebourse.com, un site lyonnais d’information boursière, affiche des résultats insolents. Son patron, Franck Morel, explique sa recette.

Votre activité ?
Franck Morel : Zonebourse.com propose des conseils à ses abonnés, à travers des portefeuilles boursiers fictifs. L’objectif, c’est bien sûr de leur faire gagner de l’argent. Et ça marche : puisqu’au 31 octobre notre portefeuille avait gagné 20,35% depuis le 1er janvier alors que le CAC 40 avait baissé de 37,8% !
Comment vous arrivez à gagner de l’argent en Bourse malgré la crise ?
On pratique la technique de la vente à découvert, en spéculant à la baisse sur des actions. Evidemment, c’est risqué, mais cela permet de gagner de l’argent quand le marché baisse. En outre, lorsqu’on achète une action, on ne se fixe pas des objectifs trop ambitieux. On achète par exemple une action à 10 euros pour la revendre à 12. Mais on se fixe aussi des seuils de ventes. C’est-à-dire l’action achetée 10 euros ne doit descendre qu’à 9 euros.
Les secteurs qui résistent ?
Certains secteurs résistent généralement bien aux crises économiques : la pharmacie, le tabac, l’alcool, l’armement, le luxe... D’ailleurs, des valeurs comme Hermès et Sanofi ont bien tenu le choc. Il faut investir également dans des entreprises qui ont de bonnes perspectives de croissance, ce qui leur permettra de verser des dividendes. Je pense par exemple à France Télécom. On mise aussi sur des entreprises qui vont continuer à réaliser des bénéfices parce qu’elles travaillent sur des secteurs qui sont peu touchés par le ralentissement : Vinci, Arkéma, LVMH, CapGemini, Vallourec...
Les valeurs régionales sur lesquelles vous misez ?
BioMérieux car cette entreprise est spécialisée dans le diagnostic des maladies infectieuses, un secteur très porteur. L’action cote à 63 euros et je pense qu’elle peut atteindre 80 euros à moyen terme. Deuxième valeur que je conseille : Metabolic Explorer. Cette start-up travaille sur des projets de recherche qui pourraient permettre de remplacer le pétrole dans plusieurs activités industrielles. Si ses travaux aboutissent, le cours sera multiplié par deux ou par trois. Enfin, je recommande Infogrames car cet éditeur de jeux vidéo est positionné sur un secteur qui résiste bien à la crise. En plus, depuis que la direction du groupe a été renouvelée, l’activité se redresse.

Propos recueillis par Emmanuel Derville
e.derville@lyonmag.com

L'actu
Infogrames a publié des résultats en hausse au 1er semestre de l’exercice 2008/2009 : le chiffre d’affaires a progressé de 44,5% à 131,8 millions d’euros. Autre bonne nouvelle : alors que l’activité du groupe aux Etats-Unis étaient en chute depuis plusieurs années, les ventes sont repartis à la hausse : + 145% sur la période. Et concernant les objectifs de vente pour Noël, qui est une période cruciale pour l’ensemble du secteur des jeux vidéo, David Gardner, le Pdg, est optimiste malgré le ralentissement économique : “Nous pensons que la période de Noël sera très compétitive.” Par ailleurs, malgré une hausse des pertes qui sont passées de 27 à 50 millions d’euros, David Gardner maintient ses objectifs d’une croissance de 12 à 18% du chiffre d’affaires pour cette année et un retour à la rentabilité pour le second semestre de l’exercice 2009/2010. Sur 2007/2008, Infogrames a réalisé 290,7 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 51 millions d’euros de pertes et 555 salariés.

Europe Finance et Industrie est dans le collimateur de la commission bancaire d’après le site boursier.com. Cet organisme rattaché à la Banque de France a lancé la semaine dernière une enquête sur les comptes de cette entreprise dirigée par Louis Thannberger, ancien dirigeant de la Lyonnaise de Banque. La commission veut vérifier que EFI, qui est spécialisée dans l’introduction de PME en bourse, respecte les ratios de rentabilité auxquelles elle est soumise. Si ce n’est pas le cas, l’entreprise perdrait son agrément qui lui permet d’exercer son métier. Pour 2008, Europe Finance et industrie a dû revoir à la baisse ses prévisions de résultat net, de 2 à 1,2 millions d’euros. De son côté, Louis Thannberger a demandé le report de cette inspection qui tombe selon lui au mauvais moment : elle “intervient (...) à un mois de la fin de l’exercice comptable, crucial par définition alors que mon équipe est entièrement mobilisée pour trouver de nouveaux clients dans un contexte exécrable.”

MGI Coutier limite la casse. L’équipementier automobile a en effet annoncé un recul de son chiffre d’affaires de seulement 0,6% sur les 9 premiers mois de l’année à 340,2 millions d’euros alors que la plupart des constructeurs annoncent des ventes en forte baisse. Mais la situation devrait empirer dans les prochains mois : l’entreprise a d’ors et déjà prévenu que la baisse de chiffre d’affaires serait “nettement plus marquée au 4e trimestre (...) compte tenu de la forte dégradation du marché en Europe de l’Ouest depuis septembre.” D’ailleurs, le repli s’est déjà accéléré au troisième trimestre avec une baisse des ventes de 4,9%. L’année dernière l’entreprise dirigée par André Coutier a réalisé un chiffre d’affaires de 462 millions d’euros et 8,6 millions d’euros de résultat net avec 4 883 salariés.

L’agenda de la semaine
Lundi 24 novembre, LDLC.com doit publier ses résultats du 1er semestre.

La semaine boursière

Les hausses
GEA : le titre a regagné 9,9% à 13,05 euros.
Dock Lyonnais : l’action reprend 9,85%  et repasse au dessus des 45 euros.
Foncière des Murs : l’action a augmenté de plus de 7% à 14 euros.

Les baisses
Esker : l’entreprise lyonnaise de dématérialisation de documents a cédé plus de 15% sur l’ensemble de la semaine à 2,41 euros.
Partouche : le groupe de casinos a perdu 14,5% à 3,12 euros.
Samse : l’action a baissé de 13,8% à 49,1 euros



Tags : infogrames | EFI | David Gardner | Thannberger | MGI Coutier | Zonebourse |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.