L'Ubisoft Ivory Tower inaugure ses nouveaux locaux à Villeurbanne

L'Ubisoft Ivory Tower inaugure ses nouveaux locaux à Villeurbanne
Les officiels lors de l'inauguration - LyonMag

Fondé à Lyon en 2007, le studio de développement de jeux vidéo Ivory Tower fête cette année ses 10 ans d'existence. Racheté par Ubisoft en 2015, la société a inauguré ce mercredi ses nouveaux locaux à Villeurbanne.

L'immense open space de l'Ubisoft Ivory Tower - LyonMag
L'immense open space de l'Ubisoft Ivory Tower - LyonMag
10 mois de travaux. C'est ce qu'auront nécessité les nouveaux locaux d'Ivory Tower. Studio de développement de jeux vidéo, la société a conçu The Crew, un jeu automobile au succès planétaire. Aux origines de la société, trois hommes : Stéphane Beley, directeur créatif, Ahmed Boukhelifa (directeur général) et Emmanuel Oualid (directeur administratif et financier).

Autrefois studio de taille modeste, Ivory Tower est aujourd'hui parmi les grands. En témoigne les quelques 175 employés répartis entre le site historique de Lyon-Garibaldi et Villeurbanne, alors qu'ils n'étaient qu'une trentaine en 2008. Collaborateur historique de l'éditeur et distributeur Ubisoft, la société lyonnaise se fait racheter en 2015. "On travaille avec Ubisoft depuis 10 ans, explique Emmanuel Oualid. C'est un partenaire en or et très exigeant. Mais c'est un vrai bonheur de travailler avec eux". "C'est une pure continuité. Ubisoft est très présent. Ils nous aident, nous guident, nous grondent aussi. Mais ils ont toujours été là et c'est une évolution naturelle", assure de son côté le Lyonnais Stéphane Beley.

Car le succès d'Ivory Tower – devenue Ubisoft Ivory Tower après ce rachat – est également en grande partie dû à Ubisoft. Ce fleuron français du jeux vidéo a cru dans ce projet dès le départ, défend le directeur créatif. "Ubisoft croit en nous et nous donne vraiment tout ce qu'il faut pour que l'on fasse de très très beaux jeux", explique ce dernier.

Résultat, l'Ubisoft Ivory Tower a pris possession en juin d'un nouveau temple de la création. 1 665 mètres carrés de bureaux, dont près de 1 000 en open space, sur un ancien site industriel. Les locaux regroupent tout ce qui est nécessaire à la conception d'un jeu vidéo de A à Z. Un véritable "laboratoire", a expliqué Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft, qui avait fait le déplacement pour cette inauguration. "C'est un nouveau site admirable où il va être très agréable de travailler", a notamment déclaré ce dernier.

"Devenir l'un des plus gros studios européens"

Et du travail, il y en a. Les équipes planchent actuellement sur la seconde mouture de the Crew, titre phare d'Ubisoft et de son Ivory Tower, prévue pour mars 2018. Avec 13 millions de joueurs dans le monde entier, la communauté autour de la licence est énorme. De quoi effectivement donner des idées et du travail. "Le succès de The Crew nous a vraiment porté et apporté les moyens dont on a besoin pour aller encore plus loin et innover", reconnait Stéphane Beley.

Pour grandir, la société n'a pas forcément besoin d'aller recruter aux quatre coins du monde. "Lyon est un terreau propice et dynamique dans lequel je trouve tout ce dont j'ai besoin, y compris les personnes. Bien sûr, il y a des gens qui viennent du monde entier aujourd'hui dans le studio, mais énormément de personnes sont de Lyon. Je fais partie de ce terreau", raconte le Lyonnais.

Si Ubisoft Ivory Tower vient à peine de s'agrandir, la société a encore de l'appétit. Les effectifs devraient en effet être doublés d'ici cinq ans pour atteindre les 400 employés et ainsi coller à cet objectif de Stéphane Belley : "devenir l'un des plus gros studios européens."

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GAMEZ le 30/11/2017 à 10:57

Bravo à eux, longue vie !

Signaler Répondre

avatar
Mouai le 30/11/2017 à 08:21

Le pdg a quand "pris la peine de se deplacer" pour cette inauguration.... Ca en dit long!

Mais tout de meme, longue vie a cette entreprise!

Signaler Répondre

avatar
Bruit promiscuité contrôle des employés le 29/11/2017 à 18:32

Encore un espace ouvert (parlons français, merci) invivable, qui rend fous les employés.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.