Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les prisons de la région “totalement bloquées” lundi

Les syndicats du milieu carcéral appellent tous les personnels pénitentiaires à effectuer des actions de blocage des structures, dès lundi à 6h.

Jeudi, à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), un détenu a violemment agressé trois surveillants. Christian Ganczarski, un islamiste allemand, a attaqué trois gardiens à l’aide d’une paire de ciseaux à bout rond et d’un couteau. Touchés au cou, au bras et au cuir chevelu, les victimes ont pu quitter l’hôpital en fin de journée.

 

Dominique Verrière, secrétaire général de l’UFAP UNSA Justice de Lyon, considère que la situation est inacceptable. « Ça fait plusieurs années qu’on nous promet des solutions en termes de sécurité car tout part à vau l’eau en ce qui concerne la gestion disciplinaire. Ce détenu n’aurait jamais dû se retrouver dans la possibilité d’agresser les collègues. »

 

Au lendemain de l'agression, les surveillants ont refusé de travailler à Vendin-le-Vieil et sont restés devant la prison pour dénoncer notamment le manque de moyens.

 

 

 

Les têtes pensantes du ministère de la Justice et l'administration pénitentiaire sont complices des actes commis  

 

En guise de solidarité, l’UFAP UNSA Justice et la CGT pénitentiaire appellent tous les personnels pénitentiaires de France à effectuer un blocage devant leur prison dès lundi.

 

Leurs revendications concernent l’insécurité vécue par le personnel, et condamnent dans un communiqué de presse « les têtes pensantes du ministère de la Justice et l’administration pénitentiaire pour leur négligence, leur laxisme et leurs utopies ! Ils sont complices des actes commis  sur nos collègues de Vendin le Vieil ».

 

Dominique Verrière affirme que le problème vient bien de ce manque de discipline. « Il y a une dérive très laxiste sur la gestion, sur les conditions de sécurité. Un exemple c’est l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu : des tables sont dressées avec des couteux, des verres très épais, pour des mineurs très violents. J’ai dénoncé plusieurs fois cet aspect-là, mais personne ne fait rien, on attend qu’un surveillant se prenne un coup de couteau par un mineur. »

 

Les syndicats demandent à être reçus sans délai par la garde de Sceaux « afin de mettre un terme à l’absence de considération et de moyens en matière de sécurité au sein des établissements pénitentiaires »

 

 



Tags : prisons | syndicats | manifestation | blocage | agression |

Commentaires 4

Déposé le 14/01/2018 à 19h04  
Par Solidaires !!!! Citer

J'espère qu'il n'y aura AUCUN policier ou gendarme, pour entraver le mouvement de leurs collègues de la pénitentiaire !!!

Entraver les agents de la pénitentiaire dans un mouvement juste, qui vous concerne vous tous, qui êtes en première ligne ce serait incompréhensible !!!!!!!!!!!

Vous vous discréditeriez à tout jamais.
Surtout face à un pouvoir qui ne vous protège pas et ses électeurs, qui ne vous respectent pas.

Maintenant vous êtes des adultes et prenez vos responsabilités.
Mais surtout ne venez pas vous plaindre après !!!

Soyez solidaires de vos collègues de la pénitentiaire et restez chez vous.

Déposé le 13/01/2018 à 09h41  
Par pilou01 Citer

Le laxisme, le manque de discipline sont les même en dehors qu'à l'intérieur des prisons. Une justice beaucoup trop clémente...trop d'associations, la peur d'être traité de raciste, les droits de l'homme mis à tort et à travers, etc... des choses à revoir...

Déposé le 12/01/2018 à 21h21  
Par Bianca Citer

des tables sont dressées avec des couteux.

des quoi ?

Déposé le 12/01/2018 à 21h20  
Par Le grand bond en avant Citer

Comment s’appelle la garde de Sceaux ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.