Décès de Paul Bocuse : les Toques blanches lyonnaises demandent un hommage national à Lyon

Décès de Paul Bocuse : les Toques blanches lyonnaises demandent un hommage national à Lyon
Renée Richard et Christophe Marguin - LyonMag

La fine fleur de la gastronomie lyonnaise et régionale était réunie ce lundi à la Confluence. Les chefs des Toques blanches lyonnaises tenaient leur assemblée générale, un rendez-vous endeuillé, trois jours après le décès de Paul Bocuse.

LyonMag
LyonMag
La cérémonie a débuté par une minute de silence, à la demande de Christophe Marguin, président des Toques blanches. Un hommage scrupuleusement respecté par l'ensemble de l'assemblée, dont les membres ont perdu ce samedi leur maître. Puis, le président fait une annonce : "On a décidé de demander un hommage national. Et comme cela aurait fait plaisir à Monsieur Paul, si on arrive à le faire, on aimerait que ce soit non pas à Paris, mais que ce soit un hommage national à Lyon. Et on demanderait que cette cérémonie ait lieu le 11 février, le jour de son anniversaire". Le ton est donné.

Si Laurent Wauquiez n'a pas pu faire acte de présence, c'est son premier vice-président, Étienne Blanc, qui le représentait. "Je prends la parole avec une certaine émotion", a-t-il débuté. Avant de raconter une anecdote personnelle et de saluer un "homme attachant, sympathique et drôle, mais d'un sérieux exceptionnel."

Les remises de prix ont ensuite débuté par la médaille d'honneur, décernée à Gervais Lescuyer. Puis Renée Richard, célébrissime fromagère, a reçu une médaille pour sa fidélité. Elle qui était une amie de longue date de Paul Bocuse et qui était visiblement émue ce lundi. Autre personnalité félicitée, François Pipala, directeur de salle de l'Auberge du Pont, lui aussi ému et orphelin depuis ce week-end.

C'est donc une communauté endeuillée mais soudée qui se réunissait ce lundi à Lyon. L'occasion d'honorer la mémoire d'un monstre sacré de la gastronomie. Une légende qui, si Emmanuel Macron accepte la demande, pourrait avoir un hommage national à Lyon.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le fils parle le 23/01/2018 à 19:19

Ce soir mardi 23 janvier, Monsieur Jérôme Bocuse a été interviewé par MOF sur RTL.

Propos poignants d'un fils aimant, envers son père. Deux grands bonhomme, c'est certain.

Monsieur Paul ne voulais pas d'hommage. Rester simple, c'était sa volonté.
Il voulais notamment, que la messe se déroule à l'église de Collonges.

Une interview incontournable, pour ceux qui aime les gens vrais.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/deces-de-paul-bocuse-il-n-aurait-pas-voulu-d-hommage-assure-son-fils-7791953546

Signaler Répondre

avatar
eh oui le 23/01/2018 à 08:05

un homme comme cela il ne nous en reste plus beaucoup merci monsieur Paul il représentait la France dans toute sa splendeur

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 23/01/2018 à 08:04

il faudrait lui rendre VRAIMENT hommage accorder un jour de deuil a tout les LYONNAIS!!!!!!!!ca serait trés beau!!!!

Signaler Répondre

avatar
Jauni, de St Barth le 23/01/2018 à 00:08

C'est bien ce que je disais : descente de la rue de la République et hommage aux Terreaux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.