La SNCF s'explique sur les perturbations à répétition des TER

La SNCF s'explique sur les perturbations à répétition des TER
Photo LyonMag

Depuis plus de deux mois, le trafic des TER en région Auvergne-Rhône Alpes est perturbé.

Parmi les lignes les plus affectées, Lyon-Bourg et Lyon-Roanne, faisant grimper la rogne chez les voyageurs.

Thierry Lesprit, directeur du technicentre de Lyon, a tenu à expliqué les raisons de ces dysfonctionnements récurrents, mais également les solutions mises en place. La cause première de ces retards serait la météo, plus précisément la neige ou les vents violents qui ont détérioré les trains. 

Cependant, la SNCF n’est pas tout à fait étrangère à ces perturbations, puisque la deuxième raison se trouve dans les moteurs diesel des AGC (Autorail à grande capacité) Bombardier, apprend-on par Le Progrès : sur 800 en circulation dans l’hexagone, 100 se trouvent en Auvergne-Rhône-Alpes. Les premiers moteurs, livrés dès 2004 dans la région, avaient une durée de vie estimée à 2018-2019. Les dysfonctionnement sont apparus un peu plus tôt que prévu, dès novembre 2017.

Actuellement, la SNCF a retiré 20 rames de la circulation. « Le retour à la normale sera progressif et atteint courant mars. » assure Thierry Lesprit.

Tags :

SNCF

ter

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 28/01/2018 à 11:10

Du diesel ferroviaire avec des durées de vie d'une quinzaine d'années (seulement) ?
Sérieux, vous avez vérifié cette info ?

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 27/01/2018 à 19:11

Le réseau et les matériels ont vieillis, les personnels qualifiés sont de moins en moins nombreux, et les subventions à la société réduites. Le train n'est plus prioritaire en France, il faudra se rendre dans des pays étrangers pour se rendre compte de ce qu'on peut faire avec un réseau ferroviaire au point et moderne.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.