Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Rhône : la délinquance a augmenté en 2017, les viols ont explosé

Photo d'illustration - LyonMag

Ce vendredi, Stéphane Bouillon, préfet du Rhône, a fait le point sur la délinquance dans le département en 2017.

Si celle-ci a légèrement augmenté par rapport à 2016, cette hausse est relative par rapport aux autres exercices. Mais certains aspects sont toutefois à souligner.

 

Au total, près de 137 000 faits de délinquance ont été constatés sur l’année 2017. Parmi les secteurs les plus touchés, l’un d’entre eux a attiré l’attention du préfet. Les faits de harcèlement et agressions sexuelles, ou des viols, sont en forte hausse avec, entre autres, 401 viols constatés, soit une augmentation de 10,3% en zone police et de 25% en zone gendarmerie. Ce fléau est notamment expliqué par Stéphane Bouillon avec l’affaire Weinstein "qui a libéré la parole" des gens.

 

L’autre augmentation majeure de l’année concerne les mineurs concernés par des délits en 2017. 20,5% des faits constatés ont impliqués un mineur au moins, contre 18,9% en 2016. Ils sont notamment concernés dans 61% des incendies volontaires, dans 39% des vols simples et 36% des cambriolages. Le préfet souligne dans ces cas là l’implication de mineurs étrangers : "ça va nous amener à travailler en liaison avec la justice et les aides sociales à l’enfance pour la prise en compte de ces personnes. Il y a un problème sur lequel nous allons travailler".

 

Plus d’accidents mais moins de morts sur les routes

 

Concernant la sécurité routière, le préfet fait part de 59 personnes tuées sur les routes du Rhône au cours de l’année 2017, soit trois de moins qu’en 2016. 18 d’entre eux sont des piétons, et 13 des motocyclistes. En revanche, le nombre d’accidents est en hausse de 9% et le nombre de blessés a également augmenté.

Stéphane Bouillon a profité de ces chiffres pour soutenir la démarche de l’abaissement de la limitation de vitesse sur certaines routes : "On a eu plus d’accidents mais moins de tués. Ça veut dire que les gens roulaient moins vite. Cela signifie bien que si l’on roule moins vite, on a plus de chances de sortir vivant".

 

Parmi les secteurs de la délinquance en baisse en zone police, les atteintes à la personne ont diminué de 3,4%. Les infractions liées aux stupéfiants ont chuté de 4,82%, mais ce chiffre est à relativiser car les interventions pour le trafic ont augmenté de 70%. La raison de cette hausse est la recentralisation des forces de polices sur les faits les plus graves. Enfin, les vols à main armée chutent de 14,5%. En revanche, les vols à la tire et à la roulotte sont respectivement en hausse de 7,71% et 24%.



Tags : delinquance | viol | viols |

Commentaires 6

Déposé le 10/02/2018 à 22h42  
Par Rp69 Citer

C'est tiré d'un discours , ces chiffres viennent juste de là... Pourquoi on n'a pas accès à une liste plus précise ?? Il y a visiblement une volonté de nous cacher des choses...

Déposé le 10/02/2018 à 20h24  
Par charolais Citer

Pigé a écrit le 10/02/2018 à 12h29

Croire que des chiffres édulcorés (seuls faits enregistrés - refus de prendre les plaintes dans certains commissariats dont celui de Villeurbanne) représentent la réalité de la vie des citoyens serait faire preuve d'un grand aveuglement.
C'est le cas des politiques qui vivent dans leurs quartiers protégés, n'empruntent pas les transports en commun.

Nous avons une caste qui profite en toute cooptation des richesses produites par le peuple qu'elle asservit toujours plus et maintient à la merci des délinquants qu'elle n'empêche pas de nuire.

le préfet fait part de 59 personnes tuées sur les routes du Rhône au cours de l’année 2017, soit trois de moins qu’en 2016.


Qu'il nous dise combien de personnes sans permis et/ou délinquants récidivistes ont été impliquées dans ces accidents. Probablement 90%

Combien de tués sur les routes des monts du Beaujolais et des monts du Lyonnais ? La réponse est 0. Pourtant ce seront les principales concernées par le passage au 80km/h

Pigé Déposé le 10/02/2018 à 12h29  
Par Pigé Citer

Croire que des chiffres édulcorés (seuls faits enregistrés - refus de prendre les plaintes dans certains commissariats dont celui de Villeurbanne) représentent la réalité de la vie des citoyens serait faire preuve d'un grand aveuglement.
C'est le cas des politiques qui vivent dans leurs quartiers protégés, n'empruntent pas les transports en commun.

Nous avons une caste qui profite en toute cooptation des richesses produites par le peuple qu'elle asservit toujours plus et maintient à la merci des délinquants qu'elle n'empêche pas de nuire.

Déposé le 10/02/2018 à 10h32   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lynne Citer

difficile de commenter de statistiques.

Déposé le 10/02/2018 à 09h11   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Oulala Citer

Je rêve, les infractions liées aux stupéfiants ont baissé... la consommation de drogue est la source de tous ces maux elle enlève toutes les peurs et permet toute sorte de passage à l'acte. Mais il est trop tard pour réagir le.mal est profond... Et je n'ai aucun doute sur le profil type de ces auteurs.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.