Deux sœurs disparues à Feyzin : la crainte d'une réprimande à l'origine de la fugue

Deux sœurs disparues à Feyzin : la crainte d'une réprimande à l'origine de la fugue
DR

L'angoisse aura duré plusieurs heures à Feyzin. Deux sœurs de 10 et 14 ans s'étaient volatilisées mardi soir après leur cours de boxe, entrainant l'ouverture d'une enquête par la police.

L'inquiétude était de mise puisque les affaires des deux jeunes filles avaient été retrouvées dans un parc de la ville, avant que les sœurs ne soient retrouvées saines et sauves.

Selon le Progrès, elles ont passé la nuit et la matinée de mardi dans la cage d'escalier d'un immeuble avant d'être prises en charge par une résidente qui les a reconnues. Les deux jeunes filles auraient en réalité fugué par crainte de réprimandes à propos de leurs résultats scolaires, précise le quotidien régional.

Avec l'emballement des réseaux sociaux, la police avait été obligée d'intervenir pour calmer les habitants du quartier. Une battue du parc où les affaires avaient été retrouvées devait être organisée, mais les enquêteurs ont convaincu les proches des fillettes de ne pas le faire, afin de ne pas compromettre de potentiels indices. Un temps de tension qui n'avait finalement pas eu lieu d'être.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.