Poulets brûlés au MAC de Lyon : la grande hypocrisie

Poulets brûlés au MAC de Lyon : la grande hypocrisie
Romain Blachier - DR

Des associations et des internautes ont dénoncé une oeuvre d’art en pratiquant une forme d’hypocrisie involontaire au Musée d’Art Contemporain de Lyon.

Sur un mur, une vidéo projetée en boucle offre aux visiteurs la possibilité de regarder des poulets vivants, accrochés par les pattes et brûlés par des flammes. Une installation, intitulée "Printemps", située dans une salle un peu à l’écart, qui vaut à son auteur, Adel Abdessemed, de se retrouver au cœur d'une polémique depuis l'inauguration de l'exposition "Antidote" au Musée d’Art Contemporain de Lyon présidé par Alexandre Taillefer.

Beaucoup d’associations de défense des animaux se sont indignées de cette oeuvre artistique sans lire les explications du musée. L’oeuvre entend dans son message dénoncer toutes les souffrances du vivant. Et notamment celles infligées aux animaux. Bien plus : les animaux n’ont pas été brûlés vifs mais l’installation est issue d’un effet spécial pour le faire croire.

Ces explications n’ont pas suffi à beaucoup, certains continuant à partager l’information en continuant à ne lire que les titres d’article, continuant à être persuadés qu’on brûlait réellement des poulets vifs. S’adressant à Georges Kepenekian, David Kimelfeld, Pascal Blache, Françoise Nyssen qui sais-je encore, et demandant le retrait de l’oeuvre.

Ces mêmes personnes qui ont, vegan et végétariens exceptés, une fois leur indignation clamée, enfourné une salade au poulet égorgé, un burger au boeuf abattu ou un navarin à l’agneau assassiné dans leur gosier. En France, 69000 porcs passent à l’abattoir chaque jour. L’un d’entre eux a servi d’ailleurs de côte à une dame qui l’a prise en photo pour montrer sa recette sur Facebook. Avant que la même ne s’indigne juste après de cette histoire d’installation de poulets au Musée d’Art Contemporain de Lyon.

Il ne s’agit pas de prôner le végétarisme à tout crin (dans un pays où d’ailleurs la consommation de viande est en recul, ce qui est une bonne nouvelle pour la planète, pour notre santé, pour le bien-être animal, moins pour les éleveurs victimes également d’une grande distribution qui les affame) ou d’interdire la vente de viande à Nuit Nomade. Je suis trop attaché à mon sabodet et à mon pot au phô (non il n’y a pas de faute d’orthographe) pour cela.

Mais ne sommes-nous pas ici dans une société de tartuffe, où, c’est un peu le cas aussi pour les conditions de fabrication de nombreux de nos objets numériques, nous refusons de voir comment se fait notre confort moderne tout en nous donnant bonne confiance par quelques feux de paille ?

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier

39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Amusé le 23/04/2018 à 14:12

Un peu inutile, cette "œuvre", et bien en-dessous de la réalité. Si on veut voir des animaux se faire dézinguer, il suffit de regarder les vidéos filmées par l'association L214. En plus, c'est sans effet spéciaux !

Signaler Répondre

avatar
bipolaire le 19/03/2018 à 10:52
l'art est sacré... ou pas a écrit le 15/03/2018 à 19h23

C'est vrai ça ! Raz le bol des musées qui utilisent le vivant ! Enfin, une simulation d'enflammée du vivant.

Et vive l'utilisation du vivant bien mort et bien réel dans les vêtements, l'automobile, la cosmétique, la chimie !

Marre de voir ces musées jouer avec des images de synthèse alors que je veux acheter des chaussures en animal mort bien réel, me vautrer dans le cuir de ma bagnole et me maquiller !!! Et sans culpabiliser !!!

vous trouvez que mettre en spectacle la souffrance animal c est mieux?
si vous trouvez l utilisation de l animal dans l alimentation et le vêtement, vous ne pourrez que demander l interdiction d'une démonstration qui contient en son coeur le spectacle de mauvais traitements contre l animal...

Signaler Répondre

avatar
l'art est sacré... ou pas le 15/03/2018 à 19:23
Don a écrit le 15/03/2018 à 12h45

Poulets qui brûlent (pour de faux) : le Musée d’"art" contemporain de Lyon retire "l’œuvre"... bien !!
Le vivant n'est pas un objet !!
et la vie pas à un marché économique !!

C'est vrai ça ! Raz le bol des musées qui utilisent le vivant ! Enfin, une simulation d'enflammée du vivant.

Et vive l'utilisation du vivant bien mort et bien réel dans les vêtements, l'automobile, la cosmétique, la chimie !

Marre de voir ces musées jouer avec des images de synthèse alors que je veux acheter des chaussures en animal mort bien réel, me vautrer dans le cuir de ma bagnole et me maquiller !!! Et sans culpabiliser !!!

Signaler Répondre

avatar
fric à Dèle le 15/03/2018 à 14:09
Don a écrit le 15/03/2018 à 13h46

pour vous !

Si quelqu'un pose 50 millions d'euros sur la table, vous n'acceptez pas de faire ce qu'il veut, même de vous tuer au profit de vos enfants ?

Signaler Répondre

avatar
Don le 15/03/2018 à 13:46
fric à Dèle a écrit le 15/03/2018 à 12h50

Je crois que vous commentez une erreur :
tout peut s'acheter avec du fric, vivant ou non vivant.

pour vous !

Signaler Répondre

avatar
fric à Dèle le 15/03/2018 à 12:50
Don a écrit le 15/03/2018 à 12h45

Poulets qui brûlent (pour de faux) : le Musée d’"art" contemporain de Lyon retire "l’œuvre"... bien !!
Le vivant n'est pas un objet !!
et la vie pas à un marché économique !!

Je crois que vous commentez une erreur :
tout peut s'acheter avec du fric, vivant ou non vivant.

Signaler Répondre

avatar
Don le 15/03/2018 à 12:45

Poulets qui brûlent (pour de faux) : le Musée d’"art" contemporain de Lyon retire "l’œuvre"... bien !!
Le vivant n'est pas un objet !!
et la vie pas à un marché économique !!

Signaler Répondre

avatar
Blachiertitude le 15/03/2018 à 09:19
romainblachier a écrit le 15/03/2018 à 09h01

Il n'y a rien d'amusant. Je trouve juste que la censure à cause de gens qui n'ont pas compris qu'il n'y avait pas brulure réelle des animaux et qui mangent par ailleurs de la viande, c'est ridicule. Par contre si des végétaliens voire des végétariens protestent, c'est cohérent.

- Votre association n'est pas "encore" subventionnées (question d'exercice comptable) L'avenir nous en dira plus. Nuance.

- Vous avez l'honnêteté de rappeler que les assos ou événements associés à votre lieu sont subventionnés. C'est bien. Mais ça montre que sans sub, votre lieu ne fonctionnerait pas de la même manière... Comme pas mal de lieux.

- vous sortez lors des votes, bien aussi, comme je l'avais écrit, mais... on sait que l'influence sortie par la porte revient par le fenêtre et que de toute manière, ce n'est pas votre vote qui fait la dif dans ces prises de décision.

- parler d'oeuvre d'art et de leur implication (pourtant je soutiens ce que vous avez écrit), c'est faire "critique d'art".

Quoi qu'il en soit, vous restez libre d'agir comme vous le faites et je ne fais que donner mon point de vue, ne suis pas "condamneur" (aucun pouvoir et n'en veut pas) et vous n'avez pas franchi de limite légale à ma connaissance.

Juste une accumulation qui me pose question.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 15/03/2018 à 09:01
le blagueur a écrit le 14/03/2018 à 17h21

parce qu elle ne respecte ni le vivant, ni le visiteur

je ne cautionne pas le fait que le label "art" autorise des gens a faire et a montrer n importe quoi, surtout quand il en va de l intégrité physique

vous trouvez cela peut être normal, amusant,.... mais en attendant, ça reste juste l'utilisation d animaux vivants pour une "oeuvre"... un outil pour qu un artiste délivré son message.... je suis désolé, mais ça n est pas correcte

Il n'y a rien d'amusant. Je trouve juste que la censure à cause de gens qui n'ont pas compris qu'il n'y avait pas brulure réelle des animaux et qui mangent par ailleurs de la viande, c'est ridicule. Par contre si des végétaliens voire des végétariens protestent, c'est cohérent.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 15/03/2018 à 09:00
Blachiertitude a écrit le 15/03/2018 à 08h09

Dites Monsieur Blachier,
question annexe (qui n'est pas une attaque perso, juste une constatation que j'espère non déformée) :

- Vous vous occupez d'un lieu culturel (avec d'autres associés)
- Vous êtes dans une équipe municipale qui accord des subventions (je ne doute pas que vous sortiez au moment du vote),
- Vous êtes critique d'Art sur Lyon Mag,

ça fait un peu "je suis à tous les étages de décision", non ?

Mon association n'est pas subventionnée. et oui je sors par contre quand des subventions d'associations ou d'événements liés se votent. Pour le rest quel est le souci? D'aimer la culture et d'y agir, de passer du temps bénévole pour soutenir un lieu ? Par contre critique d'art le mot est un peu fort. je ne prétends pas avoir le niveau.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 15/03/2018 à 08:57
La bonne provoc pour vendre a écrit le 14/03/2018 à 16h48

Un seul pseudo et rien ne prouve que vous faites la même chose. Bienvenue dans le forum des anonymes engagés.

Ceci étant dit, vivement la prochaine expo avec des humains à la place des poulets. Dès qu'elle sera présente sur Lyon, n'hésitez pas à refaire un "billet".

signez de votre vrai nom...vous verrez ça mord pas. Quand aux humains, les images de souffrances humaines hélas ne font pas assez bouger ce monde. Mais si vous voulez contribuer à en faire baisser les douleurs : http://www.trianglegh.org/ActionHumanitaire/Fr/Faire-Un-Don.php ou https://soutenir.fndsa.org/b/mon-don

Signaler Répondre

avatar
Blachiertitude le 15/03/2018 à 08:09

Dites Monsieur Blachier,
question annexe (qui n'est pas une attaque perso, juste une constatation que j'espère non déformée) :

- Vous vous occupez d'un lieu culturel (avec d'autres associés)
- Vous êtes dans une équipe municipale qui accord des subventions (je ne doute pas que vous sortiez au moment du vote),
- Vous êtes critique d'Art sur Lyon Mag,

ça fait un peu "je suis à tous les étages de décision", non ?

Signaler Répondre

avatar
le blagueur le 14/03/2018 à 17:21
romainblachier a écrit le 14/03/2018 à 16h12

Pourquoi en voulez vous à cette expo ?

parce qu elle ne respecte ni le vivant, ni le visiteur

je ne cautionne pas le fait que le label "art" autorise des gens a faire et a montrer n importe quoi, surtout quand il en va de l intégrité physique

vous trouvez cela peut être normal, amusant,.... mais en attendant, ça reste juste l'utilisation d animaux vivants pour une "oeuvre"... un outil pour qu un artiste délivré son message.... je suis désolé, mais ça n est pas correcte

Signaler Répondre

avatar
La bonne provoc pour vendre le 14/03/2018 à 16:48
romainblachier a écrit le 14/03/2018 à 16h13

euh non moi contrairement à vous je signe de mon vrai nom. et pas de 3 pseudos différents sous le meme article

Un seul pseudo et rien ne prouve que vous faites la même chose. Bienvenue dans le forum des anonymes engagés.

Ceci étant dit, vivement la prochaine expo avec des humains à la place des poulets. Dès qu'elle sera présente sur Lyon, n'hésitez pas à refaire un "billet".

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 14/03/2018 à 16:13
La bonne provoc pour vendre a écrit le 14/03/2018 à 10h57

ça t'amuse le censeur de LyonMage de ne pas valider le commentaire suivant ? Qu'est-ce qu'il y a qui ne va pas ? C'est parce qu'il demande si c'est Romain Blachier anonyme qui est sous ce commentaire ?
C'est quoi ces agissement de petit caporal chef ? :D
______________________________________________


Familier ? cad ? Vulgarité ? Quels mots ? Vous êtes RomainBlachier qui n'assume pas ? Je n'ose y croire.

Ma comparaison est cynique ?
Tant mieux. Le cynisme grec est une très bonne chose face à une société de l'artifice.

Vous qualifiez mon postulat "d'idiot" ?(quel argument !)Je pense que l'humain va au four actuellement, le four du dérèglement climatique, la brûlure du burn out, etc.

Votre commentaire sur mon commentaire est "pauvre d'esprit" et ça, tout le monde le constatera.

euh non moi contrairement à vous je signe de mon vrai nom. et pas de 3 pseudos différents sous le meme article

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 14/03/2018 à 16:12
la mega blague a écrit le 14/03/2018 à 10h02

c est quoi ce billet d humeur??

je ne suis pas vegan, et donc je ne m insurge jamais contre les mauvais traitements envers le vivant?
c est n importe quoi

je vous rappel que Van Haggens a exposer a lyon des corps humains, et animaux .... a vif...
ces humains, déjà mort, n ont pas souffert... c etait des condamnés a mort chinois

et pourtant, je me suis insurgé contre cette exposition de cadavre.... qui encourage a l irrespect de la chose vivante, de l homme et de l animal
.... la, c est pareil... c est une insulte a la vie...
Si l art est fait pour interpeller, et uniquement pour interpeller, je pense que n importe qu elle action individuelle est de la art! ... insulter quelqu'un gratuitement, cracher, casser le bien collectif, ... se lever et frapper leprof... ben oui! il s agit de faire réagir, non?

je ne sais pas ce que vous avez penser de l installation dans les jardins de versailles qui représentait le vagin de la reine.... ou encore le plug anal en plein Paris... quoi n ont d artitisque (d après votre définition) que l insulte des passants, de l histoire,... de la France

j espere que L214 et autres associations mettront un malin plaisir a denoncer et demander l interdiction de cette image de torture (sous couvert d effet spéciaux)
récemment, un représentant politique a été condamné pour avoir publié des images d'assassinats.... ça ne devrait pas être pareil dans ce cas la????

Pourquoi en voulez vous à cette expo ?

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 14/03/2018 à 16:11
Artichaud a écrit le 14/03/2018 à 14h57

Nul et impérieux digne d'un carriériste politique ..

merci pour ce commentaire serein et argumenté

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 14/03/2018 à 16:11
Aporie. a écrit le 14/03/2018 à 15h32

Effectivement, nous sommes plutôt dans le second postulat: j'ai lu votre article, n'en ai pas apprécié la vacuité, et l'ai commenté. A quoi cela sert-il ? A dénoncer la vacuité de vos articles - ce ne sont pas les seuls, bien entendu.
Mais deux remarques, nonobstant:
1) "Blablachier" c'était quand même bien trouver, faut avouer
2) vous n'avez pas répondu à ma question "quel est, finalement, votre propos ?"
Bien cordialement

pour mon propos c'est celui du billet. je ne comprends pas ce que vous n'arrivez pas à lire.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 14/03/2018 à 16:10
Aporie. a écrit le 14/03/2018 à 15h32

Effectivement, nous sommes plutôt dans le second postulat: j'ai lu votre article, n'en ai pas apprécié la vacuité, et l'ai commenté. A quoi cela sert-il ? A dénoncer la vacuité de vos articles - ce ne sont pas les seuls, bien entendu.
Mais deux remarques, nonobstant:
1) "Blablachier" c'était quand même bien trouver, faut avouer
2) vous n'avez pas répondu à ma question "quel est, finalement, votre propos ?"
Bien cordialement

3 commentaires et deux pseudos. pas mal pour un article nul :)

Signaler Répondre

avatar
Aporie. le 14/03/2018 à 15:32
romainblachier a écrit le 13/03/2018 à 14h55

je n'ose imaginer que vous avez pris le temps de commenter, d'inventer un pseudo pour vous cacher sans lire l'article. Ou que si vous l'avez lu, vous l'avez trouvé pas bien et avez pris quand même du temps pour le commenter. Ou alors ça me fait peur.

Effectivement, nous sommes plutôt dans le second postulat: j'ai lu votre article, n'en ai pas apprécié la vacuité, et l'ai commenté. A quoi cela sert-il ? A dénoncer la vacuité de vos articles - ce ne sont pas les seuls, bien entendu.
Mais deux remarques, nonobstant:
1) "Blablachier" c'était quand même bien trouver, faut avouer
2) vous n'avez pas répondu à ma question "quel est, finalement, votre propos ?"
Bien cordialement

Signaler Répondre

avatar
Artichaud le 14/03/2018 à 14:58

Ne le cherchez plus BlablaEgo a fini son buzz !

Signaler Répondre

avatar
Artichaud le 14/03/2018 à 14:57

Nul et impérieux digne d'un carriériste politique ..

Signaler Répondre

avatar
La bonne provoc pour vendre le 14/03/2018 à 12:45
caverne a écrit le 14/03/2018 à 11h41

Bonjour Provoc'

"Familier ? cad ? Vulgarité ? Quels mots ?"
Ici : "Heureusement que vous n'êtes pas prof, j'aurais mal pour les élèves."
Remarque inutile et désobligeante, attaque ad hominem. Encore une fois sachez reconnaître vos erreurs...

"Vous qualifiez mon postulat "d'idiot""
Absolument. Les êtres humains ne sont pas un bien consommable et ne sont pas tués de façon industrielle, par exemple. La comparaison est intenable et sert seulement l'expression de votre cynisme.

Je passe sur votre exercice en cuistrerie avec le "cynisme Grec" dont l'évocation est sensée vous faire mousser, mais dont vous ne dites évidemment rien !

"Je pense que l'humain va au four actuellement, le four du dérèglement climatique, la brûlure du burn out, etc."
Nous y voilà, vous nous livrez les phantasmes un peu tordus qui vous hantent et n'ont plus rien à voir avec un quelconque sujet de départ.
Je vous rappelle que votre commentaire était de dire que "l'art contemporain doit vendre", et que vous n'avez toujours rien précisé...
Vous ne finalement plus si vous attaquez l'art le musée ou l'artiste, ou si finalement ce n'est pas là une occasion pour vous de mieux verser vos idées noires ici...

"Votre commentaire sur mon commentaire est "pauvre d'esprit" et ça, tout le monde le constatera."
Encore une fois vos grossièretés ne diminuent que vous-même.

C'est fou l'énergie que vous devez déployer afin de continuer à être aveuglé : vous créez des dérobades successives, tentez de noyer le poisson.

Le message aura été transmis, et pas que par moi.
L'article était plutôt pas mal, en tout cas il expliquait tout.

Comprenez bien que vos délires cyniques, morbides, vos images de "brûlures", ne reflètent que ce que vous avez dans la tête, et non ce qui est contenu dans les oeuvres.

Le pire c'est que dans le fond je pense que vous n'êtes même pas tombé si loin (par hasard hein).
Ce n'est pas que l'art contemporain "doit vendre" (d'ailleurs c'est quoi cet argument ? Un boulanger aussi "doit vendre"...).
Et c'est déjà une première confusion entre l'art en général et la production (UNE oeuvre ici) d'un artiste.
Il y a une autre confusion sous-jacente entre CETTE oeuvre et votre idée du marché de l'Art.
L'artiste est un habitué des "coups médiatiques" et se sert de l'effet d'ampli naturel des médias. Pour toutes les raisons qui le poussent à le faire je vous invite à vous intéresser de plus près à ce qu'il raconte lui-même.

Vous aurez le droit de ne rien vouloir y entendre, ou de continuer à détester si ça vous chante. Mais au moins vous aurez quelque chose à dire, de vous-mêmes, sur l'oeuvre, en lieu et place de livrer vos "délires".

PS : aucune raison que je sois Romain Blachier, là encore, tentez de raisonner sur ce qui est dit, écrit, non sur ce que vous imaginez.

Tout ça pour ne pas voir le parallèle avec des humains qui se crament en Burn Out et qui crament la planète et les espèces ? (voir disparition de masse)

Ridicule.

".......attaque ad hominem......." pour cela, il faudrait que vous ayez un nom.

Ridicule encore donc.

L'art contemporain sans la "provoc" ne se vend pas. Vous n'y connaissez rien à ce marché. Et parler de "boulangerie"... Ridicule encore. Remarquez, je connais un boulanger fort sympathique vers la place Satonay qui fait des sablés en forme de...
Mais heureusement, on y vient parce que c'est bon et non pour la forme.

Au plaisir de votre prochaine leçon d'art contemporain.

Signaler Répondre

avatar
caverne le 14/03/2018 à 11:41
La bonne provoc pour vendre a écrit le 14/03/2018 à 10h57

ça t'amuse le censeur de LyonMage de ne pas valider le commentaire suivant ? Qu'est-ce qu'il y a qui ne va pas ? C'est parce qu'il demande si c'est Romain Blachier anonyme qui est sous ce commentaire ?
C'est quoi ces agissement de petit caporal chef ? :D
______________________________________________


Familier ? cad ? Vulgarité ? Quels mots ? Vous êtes RomainBlachier qui n'assume pas ? Je n'ose y croire.

Ma comparaison est cynique ?
Tant mieux. Le cynisme grec est une très bonne chose face à une société de l'artifice.

Vous qualifiez mon postulat "d'idiot" ?(quel argument !)Je pense que l'humain va au four actuellement, le four du dérèglement climatique, la brûlure du burn out, etc.

Votre commentaire sur mon commentaire est "pauvre d'esprit" et ça, tout le monde le constatera.

Bonjour Provoc'

"Familier ? cad ? Vulgarité ? Quels mots ?"
Ici : "Heureusement que vous n'êtes pas prof, j'aurais mal pour les élèves."
Remarque inutile et désobligeante, attaque ad hominem. Encore une fois sachez reconnaître vos erreurs...

"Vous qualifiez mon postulat "d'idiot""
Absolument. Les êtres humains ne sont pas un bien consommable et ne sont pas tués de façon industrielle, par exemple. La comparaison est intenable et sert seulement l'expression de votre cynisme.

Je passe sur votre exercice en cuistrerie avec le "cynisme Grec" dont l'évocation est sensée vous faire mousser, mais dont vous ne dites évidemment rien !

"Je pense que l'humain va au four actuellement, le four du dérèglement climatique, la brûlure du burn out, etc."
Nous y voilà, vous nous livrez les phantasmes un peu tordus qui vous hantent et n'ont plus rien à voir avec un quelconque sujet de départ.
Je vous rappelle que votre commentaire était de dire que "l'art contemporain doit vendre", et que vous n'avez toujours rien précisé...
Vous ne finalement plus si vous attaquez l'art le musée ou l'artiste, ou si finalement ce n'est pas là une occasion pour vous de mieux verser vos idées noires ici...

"Votre commentaire sur mon commentaire est "pauvre d'esprit" et ça, tout le monde le constatera."
Encore une fois vos grossièretés ne diminuent que vous-même.

C'est fou l'énergie que vous devez déployer afin de continuer à être aveuglé : vous créez des dérobades successives, tentez de noyer le poisson.

Le message aura été transmis, et pas que par moi.
L'article était plutôt pas mal, en tout cas il expliquait tout.

Comprenez bien que vos délires cyniques, morbides, vos images de "brûlures", ne reflètent que ce que vous avez dans la tête, et non ce qui est contenu dans les oeuvres.

Le pire c'est que dans le fond je pense que vous n'êtes même pas tombé si loin (par hasard hein).
Ce n'est pas que l'art contemporain "doit vendre" (d'ailleurs c'est quoi cet argument ? Un boulanger aussi "doit vendre"...).
Et c'est déjà une première confusion entre l'art en général et la production (UNE oeuvre ici) d'un artiste.
Il y a une autre confusion sous-jacente entre CETTE oeuvre et votre idée du marché de l'Art.
L'artiste est un habitué des "coups médiatiques" et se sert de l'effet d'ampli naturel des médias. Pour toutes les raisons qui le poussent à le faire je vous invite à vous intéresser de plus près à ce qu'il raconte lui-même.

Vous aurez le droit de ne rien vouloir y entendre, ou de continuer à détester si ça vous chante. Mais au moins vous aurez quelque chose à dire, de vous-mêmes, sur l'oeuvre, en lieu et place de livrer vos "délires".

PS : aucune raison que je sois Romain Blachier, là encore, tentez de raisonner sur ce qui est dit, écrit, non sur ce que vous imaginez.

Signaler Répondre

avatar
La bonne provoc pour vendre le 14/03/2018 à 10:57
la caverne et les images a écrit le 13/03/2018 à 18h29

Votre dernière phrase est en fait une proposition cynique de votre part qui se voudrait une comparaison équivalente.
Mais le fait est que des humains ne sont pas tués de façon industrielle.
Votre comparaison est cynique et de mauvais goût, elle ne pousse pas à réfléchir puisqu'elle part d'un postulat idiot.

Ma critique reste entière, vous avez confondu le vecteur de l'image et ce qu'elle représente, ce n'est pas grave et il ne tient qu'à vous de vous dérober à votre erreur.

Pour le reste, je n'ai pas été familier avec vous et votre vulgarité vous emporte...

ça t'amuse le censeur de LyonMage de ne pas valider le commentaire suivant ? Qu'est-ce qu'il y a qui ne va pas ? C'est parce qu'il demande si c'est Romain Blachier anonyme qui est sous ce commentaire ?
C'est quoi ces agissement de petit caporal chef ? :D
______________________________________________


Familier ? cad ? Vulgarité ? Quels mots ? Vous êtes RomainBlachier qui n'assume pas ? Je n'ose y croire.

Ma comparaison est cynique ?
Tant mieux. Le cynisme grec est une très bonne chose face à une société de l'artifice.

Vous qualifiez mon postulat "d'idiot" ?(quel argument !)Je pense que l'humain va au four actuellement, le four du dérèglement climatique, la brûlure du burn out, etc.

Votre commentaire sur mon commentaire est "pauvre d'esprit" et ça, tout le monde le constatera.

Signaler Répondre

avatar
la mega blague le 14/03/2018 à 10:02

c est quoi ce billet d humeur??

je ne suis pas vegan, et donc je ne m insurge jamais contre les mauvais traitements envers le vivant?
c est n importe quoi

je vous rappel que Van Haggens a exposer a lyon des corps humains, et animaux .... a vif...
ces humains, déjà mort, n ont pas souffert... c etait des condamnés a mort chinois

et pourtant, je me suis insurgé contre cette exposition de cadavre.... qui encourage a l irrespect de la chose vivante, de l homme et de l animal
.... la, c est pareil... c est une insulte a la vie...
Si l art est fait pour interpeller, et uniquement pour interpeller, je pense que n importe qu elle action individuelle est de la art! ... insulter quelqu'un gratuitement, cracher, casser le bien collectif, ... se lever et frapper leprof... ben oui! il s agit de faire réagir, non?

je ne sais pas ce que vous avez penser de l installation dans les jardins de versailles qui représentait le vagin de la reine.... ou encore le plug anal en plein Paris... quoi n ont d artitisque (d après votre définition) que l insulte des passants, de l histoire,... de la France

j espere que L214 et autres associations mettront un malin plaisir a denoncer et demander l interdiction de cette image de torture (sous couvert d effet spéciaux)
récemment, un représentant politique a été condamné pour avoir publié des images d'assassinats.... ça ne devrait pas être pareil dans ce cas la????

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 13/03/2018 à 21:06

Beaucoup ne lisent plus, ne réfléchissent plus, ne prennent aucun temps de réflexion. A la première photo, au premier mot, ils "twittent" frénétiquement, tels des poulets sans tête...

Signaler Répondre

avatar
Ne pas confondre KFC et art contemporain ! le 13/03/2018 à 18:57
La bonne provoc pour vendre a écrit le 13/03/2018 à 14h15

L'art contemporain doit se vendre, donc il faut qu'on en parle, donc il faut provoquer.

Fin d'analyse.

Penser à brûler aussi des humains pour faire réfléchir sur la nature humaine et son environnement.

Le propre de l'art n'est il pas de ne pas laisser indifférent, voire d'interroger au delà de cette "analyse" mercantile réductrice ?

Signaler Répondre

avatar
la caverne et les images le 13/03/2018 à 18:29
La bonne provoc pour vendre a écrit le 13/03/2018 à 16h49

Analyse totalement infondée vu ma dernière phrase qui pousse justement à faire le parallèle avec l'humain pour réfléchir.

Heureusement que vous n'êtes pas prof, j'aurais mal pour les élèves.

Votre dernière phrase est en fait une proposition cynique de votre part qui se voudrait une comparaison équivalente.
Mais le fait est que des humains ne sont pas tués de façon industrielle.
Votre comparaison est cynique et de mauvais goût, elle ne pousse pas à réfléchir puisqu'elle part d'un postulat idiot.

Ma critique reste entière, vous avez confondu le vecteur de l'image et ce qu'elle représente, ce n'est pas grave et il ne tient qu'à vous de vous dérober à votre erreur.

Pour le reste, je n'ai pas été familier avec vous et votre vulgarité vous emporte...

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 13/03/2018 à 18:13

#balancetonpouletgrillé

Signaler Répondre

avatar
delporte.olivier@orange.fr le 13/03/2018 à 16:53

Si on part sur de la dénonciation sur la maltraitance des animaux dans les abattoirs, l'artiste aurait pu repenser son installation...Connaissant le produit utilisé (et vous l'écrivez noir sur blanc : "les animaux n’ont pas été brûlés vifs"), mais ces pauvres bêtes ont tout de même souffert le martyr...ils ont été brûlés !
Où est l'époque des Vito Acconci, Marina Abramovic qui usaient de leur corps pour interroger le média vidéo, qui dénonçaient des actions politiques ? Où est la poésie et la technique vidéo pure et belle, comme les oeuvre de Pierrick Sorin ? ... Franchement, l'art contemporain a du soucis à se faire avec des artistes de la sorte.

Signaler Répondre

avatar
La bonne provoc pour vendre le 13/03/2018 à 16:49
une histoire de caverne et d'ombres... a écrit le 13/03/2018 à 15h44

Vous manifestez l'incompréhension du grand public qui est pourtant assez bien décryptée dans l'article.

Vous reportez votre indignation devant ces images sur votre idée de "l'art contemporain", au lieu de vous indigner de la situation dénoncée : vous condamnez le vecteur de l'information et non l'acte lui-même.

C'est une confusion fréquente, et c'est vraiment dû à une mauvaise lecture des images en général.

Analyse totalement infondée vu ma dernière phrase qui pousse justement à faire le parallèle avec l'humain pour réfléchir.

Heureusement que vous n'êtes pas prof, j'aurais mal pour les élèves.

Signaler Répondre

avatar
julienlyon7 le 13/03/2018 à 15:48

j'ai croisé " ces poulets " vendredi dernier.... j'ai trouvé cette oeuvre moyenne .... mais bon l'art est suggestif..... et les personnes écrivent leurs tweets ou autres en mangeant un poulet frite :):)

Signaler Répondre

avatar
une histoire de caverne et d'ombres... le 13/03/2018 à 15:44
La bonne provoc pour vendre a écrit le 13/03/2018 à 14h15

L'art contemporain doit se vendre, donc il faut qu'on en parle, donc il faut provoquer.

Fin d'analyse.

Penser à brûler aussi des humains pour faire réfléchir sur la nature humaine et son environnement.

Vous manifestez l'incompréhension du grand public qui est pourtant assez bien décryptée dans l'article.

Vous reportez votre indignation devant ces images sur votre idée de "l'art contemporain", au lieu de vous indigner de la situation dénoncée : vous condamnez le vecteur de l'information et non l'acte lui-même.

C'est une confusion fréquente, et c'est vraiment dû à une mauvaise lecture des images en général.

Signaler Répondre

avatar
La bonne provoc pour vendre le 13/03/2018 à 15:11
romainblachier a écrit le 13/03/2018 à 14h55

Sauf qu'il n'y a personne de vraiment brulé dans cette expo.Lisez l'article. bien à vous

Lisez donc tranquillement et correctement au lieu de zapper comme un fou.

Je n'ai jamais dit qu'il y a des personnes brûlées, je dis simplement que ça pourrait être efficace de brûler des humains de la même manière, pour faire réfléchir à la condition humaine et à son environnement.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 13/03/2018 à 14:55
La bonne provoc pour vendre a écrit le 13/03/2018 à 14h15

L'art contemporain doit se vendre, donc il faut qu'on en parle, donc il faut provoquer.

Fin d'analyse.

Penser à brûler aussi des humains pour faire réfléchir sur la nature humaine et son environnement.

Sauf qu'il n'y a personne de vraiment brulé dans cette expo.Lisez l'article. bien à vous

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 13/03/2018 à 14:55
Aporie. a écrit le 13/03/2018 à 14h24

Blachier, ou Blablachier pour les intimes, a encore écrit un article inutile. Vous exposez des faits -connus- et faites des procès d'intention comme ceux que vous prétendez dénoncer. Et donc votre propos, quel est-il?
Tartufferies dénoncées par Tartuffe lui même.

je n'ose imaginer que vous avez pris le temps de commenter, d'inventer un pseudo pour vous cacher sans lire l'article. Ou que si vous l'avez lu, vous l'avez trouvé pas bien et avez pris quand même du temps pour le commenter. Ou alors ça me fait peur.

Signaler Répondre

avatar
Aporie. le 13/03/2018 à 14:24

Blachier, ou Blablachier pour les intimes, a encore écrit un article inutile. Vous exposez des faits -connus- et faites des procès d'intention comme ceux que vous prétendez dénoncer. Et donc votre propos, quel est-il?
Tartufferies dénoncées par Tartuffe lui même.

Signaler Répondre

avatar
La bonne provoc pour vendre le 13/03/2018 à 14:15

L'art contemporain doit se vendre, donc il faut qu'on en parle, donc il faut provoquer.

Fin d'analyse.

Penser à brûler aussi des humains pour faire réfléchir sur la nature humaine et son environnement.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.