Fin de la grève aux urgences de l'hôpital Edouard Herriot

Fin de la grève aux urgences de l'hôpital Edouard Herriot
photo d'illustration - Lyonmag.com

La fin de la grève a été votée ce mardi aux urgences de l'hôpital Edouard Herriot. La décision a été prise lors d'une assemblée générale, après un mouvement social de deux mois et demi.

Le personnel gréviste, qui a voté pour une suspension du mouvement à compter de vendredi, dit "rester vigilant à la mise en place des brancardiers" au 1er juin 2018 et explique "rester insatisfait de la globalité des réponses proposées aux vues de l'ensemble des revendications initialement exposées".

Selon le personnel mobilisé depuis début février, "les problèmes existants ont été dénoncés" : "nous considérons avoir fait tout ce qui était en notre pouvoir pour vous alerter sur les besoins nécessaires permettant de travailler en toute sécurité. De ce fait, nous estimons que vous ne pourrez nier votre responsabilité lors des prochains évènements indésirables".

"Mais parce que le combat n’est clairement pas terminé, que nous ne nous résignons pas à soigner à coup d’économies et d’austérité, nous avons décidé  avec le CHLS, la Croix-Rousse, Saint Joseph-Saint Luc et le Vinatier, de nous rassembler dans un mouvement inter-hospitalier pour continuer de dénoncer l’inacceptable", précise le personnel.

Ainsi, les agents hospitaliers participeront à la manifestation des fonctionnaires prévue ce jeudi à Lyon.   

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.