Agression raciste : prison ferme pour 4 supporters lyonnais

 Agression raciste : prison ferme pour 4 supporters lyonnais

Quatre supporteurs lyonnais, proches de l'extrême-droite, ont été condamnés mardi soir en correctionnelle à Lyon à des peines de 12 mois de prison ferme ou en partie avec sursis pour avoir frappé deux frères d'origine maghrébine, en marge d'un match en 2006.

Le tribunal s'est montré plus sévère que le procureur, qui n'avait requis de la prison ferme que pour Dany Gentilhomme, 23 ans, déjà condamné notamment pour des agressions à caractère raciste. Il a été condamné à la peine la plus lourde, 12 mois ferme.
Howard Lamena, 22 ans, qui reconnaît avoir "frappé le premier" parce qu'on l'avait "regardé bizarrement" et Steve Moine, 28 ans, ont été condamnés à 12 mois de prison, dont six avec sursis, tandis que Rémi Chambe, 26 ans, a été condamné à 12 mois, dont 10 avec sursis.
Le 25 février 2006, vers 20H30, Rachid Harji et son frère Medhi, alors âgés de 19 et 17 ans, arrivent en retard au stade de Gerland pour assister au match OL-Rennes, lorsqu'ils croisent une dizaine de supporteurs ultras, qui les frappent violemment avant d'être interpellés. Mehdi et Rachid Harji ont eu respectivement 22 et 20 jours d'interruption totale de travail.

Tags :

racisme

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.