Lyon : un pique-nique solidaire sur les marches de la mairie pour les mineurs isolés

Lyon : un pique-nique solidaire sur les marches de la mairie pour les mineurs isolés
LyonMag

Ce mercredi sur les marches de la place des Terreaux, un pique-nique de solidarité envers les mineurs isolés était organisé.

Une initiative du collectif A.M.I.E.

Il y a bien sûr les jeunes migrants qui, à l’écart du soleil qui tape dur, attendent tranquillement. Françoise, l’une des plus anciennes bénévoles, vient gentiment leur demander de se joindre au groupe : "Il faut que vous soyez là, on fait ça pour vous".

"On", ce sont les militants de Réseau d’Education Sans Frontière, de la Ligue des Droits de l’Homme, et les bénévoles sans association. Le pique-nique est un peu improvisé mais les petites banderoles sont là, accrochées aux grilles de l’arrière de la mairie centrale, pour rappeler que l’accueil des mineurs n’est pas un jeu. En réalité le plus gros du travail a été fait la veille, quand il a fallu réagir en urgence à la décision de la Métropole de Lyon de fermer le foyer de la Sarra dans le 5e arrondissement qui abritait des mineurs en attente de reconnaissance de leur statut.

Plus tard dans la journée du mardi, la décision tombe pour quinze d’entre eux : ils ne sont pas mineurs. Décision qui leur ferme la porte à toute forme de prise en charge par les pouvoirs publics. C’est à ce moment-là que le réseau associatif autour de l’AMIE a été mis en branle : "on a utilisé notre page Facebook avec un message de demande d’aide qui a été partagée 1600 fois, envoyé des messages à nos contacts en leur demandant d’écrire à leurs amis", raconte Coralie. Elle-même a cinq mineurs à loger chez elle la nuit, il n’y a plus de place.

Karamo se joint à la conversation. Il apporte des fruits à Coralie. "Je suis désolée de refuser tout ce que tu me proposes, mais je n’aime pas les dattes". Karamo n’est pas vexé, il mange les dattes, bien content d’être sorti de "la période de carême" (il fait des efforts pour adapter son langage à ces catholiques de Français, en réalité Karamo a fait le ramadan).

C’est aussi grâce à l’action de Coralie qu’il a trouvé une chambre offerte pour la semaine par trois jeunes filles dont personne dans le réseau n’avait pourtant entendu parler jusqu’ici. Karamo prend des cours de français avec Coralie depuis plusieurs mois. Il fait des progrès parait-il.

Jeté hors de chez lui avec ses deux frères, lorsque sa mère fut obligée de se remarier après la mort du premier époux, il raconte en peu de mots la prison en Lybie, la fuite la nuit quand les gardiens renoncent à la rançon, la trace de son benjamin perdue depuis lors, l’Italie et les vêtements trouvés dans la poubelle, et son envie de formation. Lui qui n’a suivi que l’école coranique dans son enfance.

On range les gâteaux faits maison et les sacs de dattes, il va falloir y aller. Après les manifestations publiques, il reste la gestion quotidienne des mineurs isolés à assurer.

@lemediapol

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
A BIENTOT le 02/07/2018 à 14:45
Fric à Dèle a écrit le 29/06/2018 à 12h08

Autrement dit, votre problème, c'est le fric, pas que certaines personnes aient le droit de vivre.

Les "collabos", sont ceux qui les poussent à fuir leurs pays à cause de la France Afrique, et de notre soutien aux dictateurs qui balancent nos bombes pour nos emplois".

Autrement dit, le collabo, c'est indirectement mais concrètement VOUS.

MAIS? QUE FONT LEURS PARENTS.... ILS SE FONT BRONZER, QU'ILS S'OCCUPE DE LEUR PROGÉNITURE AU LIEU DE LES FOUTRE À LA PORTE.

Signaler Répondre

avatar
On ne vous dit pas tout,Lisez . le 02/07/2018 à 14:02
Ouste a écrit le 02/07/2018 à 13h36

Ces personnes ont le droit de vivre.
Chez elles.

Les collabos les incitent à risquer leur vie, par pure idéologie.
Le développement de l'Afrique ne se fera pas sans ces jeunes hommes, majeurs ou mineurs...
Les collabos ne l'ont pas compris, eux qui œuvrent pour le déracinement des populations...

La plupart sont des fils à papa ,bourré de fric. Ils ne font rien sans intérêt et ,les parents de certains sont déjà en Afrique pour piller ses richesses. Le milliardaire george soros ,les dépouilles déjà depuis des lustres. Et se cache derrière des ONG qu’ils financent par le biais de société écran.....

Signaler Répondre

avatar
lAutre le 02/07/2018 à 13:49

Il y a des mines de charbon dans la région où les gens travaillent seuls?
C'est super bizarre quand même!

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 02/07/2018 à 13:36
Fric à Dèle a écrit le 29/06/2018 à 12h08

Autrement dit, votre problème, c'est le fric, pas que certaines personnes aient le droit de vivre.

Les "collabos", sont ceux qui les poussent à fuir leurs pays à cause de la France Afrique, et de notre soutien aux dictateurs qui balancent nos bombes pour nos emplois".

Autrement dit, le collabo, c'est indirectement mais concrètement VOUS.

Ces personnes ont le droit de vivre.
Chez elles.

Les collabos les incitent à risquer leur vie, par pure idéologie.
Le développement de l'Afrique ne se fera pas sans ces jeunes hommes, majeurs ou mineurs...
Les collabos ne l'ont pas compris, eux qui œuvrent pour le déracinement des populations...

Signaler Répondre

avatar
Sacrée équipe le 01/07/2018 à 13:53

"Je suis désolée de refuser tout ce que tu me proposes, mais je n’aime pas les dattes"
Hahaha ce sketch! Je kiff!
Pauvre gosse!!
Sache, jeune homme pauvre, que Coralie ne mange que bio vegan sans gluten garanti sans ogm (tu connais pas? normal c'est un truc de blancs riches), alors tes dattes et tes gateaux hein...

Signaler Répondre

avatar
hi han le 01/07/2018 à 10:55

Ce genre d'ânerie, y a peu de temps, on appelait ça une messe. Instinct grégaire quand tu nous tiens...

Signaler Répondre

avatar
meuh le 30/06/2018 à 23:38
traitres a écrit le 30/06/2018 à 07h13

Cette organisation est l'œuvre de francais traitres a la France et qui veulent que leur pays devienne le tiers monde ! Ras le bol de ces gens !

Je note que le niveau des fachos s'élève très vite : il n'y a presque aucune faute d'orthographe dans ce vomi plein de haine que vous nous servez :)

Signaler Répondre

avatar
plouf le 30/06/2018 à 21:25

avatar
traitres le 30/06/2018 à 07:13

Cette organisation est l'œuvre de francais traitres a la France et qui veulent que leur pays devienne le tiers monde ! Ras le bol de ces gens !

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 30/06/2018 à 00:12

J'espère que tous ces gauchos-collabos les ont accueillis chez eux.

Signaler Répondre

avatar
lyonnais03 le 29/06/2018 à 23:02
L’ecoeurement Occidental a écrit le 29/06/2018 à 18h47

Mineurs ? La crédulité ou la propagande ? ONG ,collectifs associations, que de bons sentiments pour s’approvisionner en esclaves. Six millions de chômeur, plus les précaires et non inscrits ,rmistes..... ses gens là ,seront entassés dans les quartiers populaires sensibles et seront les esclaves comme beaucoup de la grande finance. Une partie aussi ,sans job,remplaceront les guetteurs de cités qui eux seront monter en grades.. les vrais racistes,sont ceux qui les exploitent,financièrement ,sexuellement, physiquement. Pas ceux qui disent stop ,tous ses migrants feront la différence ou se l’on déjà faites avec leur passeurs d’ong.

Bonjour,
Venez argumenter votre avis le jour dit, sur place.

Vous aurez l'occasion de vous exprimer, et de développer des arguments, si toutefois vous en avez.

Parce que bon, les opinions fachos gratuites hein... C'est bon pour rester cacher et tel un collabo, mais vous vallez surement mieux que ça :)
Et si finalement il s'avère que vous n'allez pas très bien, hé bien on vous indiquera les endroits dans lesquels vous pourrez être entendus, financés par vous, contre votre gré ;)

Signaler Répondre

avatar
Amine le 29/06/2018 à 19:18

Quel appel d’air ,pour les familles rester en Afrique .en attendant leurs arrivées prochainement,un clandestin m’a dit ´´ je ne penser pas qu’ils Soient si cons en Europe ´´MDR. Comme quoi ,tout est possible.

Signaler Répondre

avatar
ONG complices des trafics d’etre Humain. le 29/06/2018 à 18:50
Fric à Dèle a écrit le 29/06/2018 à 12h08

Autrement dit, votre problème, c'est le fric, pas que certaines personnes aient le droit de vivre.

Les "collabos", sont ceux qui les poussent à fuir leurs pays à cause de la France Afrique, et de notre soutien aux dictateurs qui balancent nos bombes pour nos emplois".

Autrement dit, le collabo, c'est indirectement mais concrètement VOUS.

Les collabos sont souvent Ceux ,à qui on donnerait le bon Dieu sans confessions.

Signaler Répondre

avatar
L’ecoeurement Occidental le 29/06/2018 à 18:47

Mineurs ? La crédulité ou la propagande ? ONG ,collectifs associations, que de bons sentiments pour s’approvisionner en esclaves. Six millions de chômeur, plus les précaires et non inscrits ,rmistes..... ses gens là ,seront entassés dans les quartiers populaires sensibles et seront les esclaves comme beaucoup de la grande finance. Une partie aussi ,sans job,remplaceront les guetteurs de cités qui eux seront monter en grades.. les vrais racistes,sont ceux qui les exploitent,financièrement ,sexuellement, physiquement. Pas ceux qui disent stop ,tous ses migrants feront la différence ou se l’on déjà faites avec leur passeurs d’ong.

Signaler Répondre

avatar
Mineurs ? le 29/06/2018 à 17:09

Sur la photo ce sont des "mineurs - majeurs" ou des "majeurs - mineurs" ? Parce qu'ils n'ont pas vraiment l'allure de "mineurs" ....

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais03 le 29/06/2018 à 15:13
Ouste a écrit le 29/06/2018 à 11h48

Les mineurs de 25 ans qui essaient de tromper l'administration pour mieux profiter de l'argent de nos impôts...
Il y a des collabos qui les soutiennent ?

Puisque vous avez la date le lieu et l'heure du rassemblement nous serions heureux de vous entendre argumenter votre propos.

Malheureusement, on peut se douter que vous n'êtes capables que de sarcasmes anonymes, derrière votre écran, tandis que d'autres font réellement de la politique, en agissant.
Vous cacher, tel un collabo que vous croyez dénoncer, voilà tout ce dont vous êtes capable.

Nous prenons soin de nos plus démunis, ainsi que des personnes psychologiquement fragiles, ce qui fait que vos propos idiots ou votre petite personne impotente fait partie de notre société, à nous les Français.
Nous prenons soin de vous, et contre votre gré vous payez pour que nous prenions également soin des personnes en difficulté (dont vous), ne notez-vous pas le paradoxe ?

Signaler Répondre

avatar
Sous le clavier la plage le 29/06/2018 à 12:27
Fric à Dèle a écrit le 29/06/2018 à 12h08

Autrement dit, votre problème, c'est le fric, pas que certaines personnes aient le droit de vivre.

Les "collabos", sont ceux qui les poussent à fuir leurs pays à cause de la France Afrique, et de notre soutien aux dictateurs qui balancent nos bombes pour nos emplois".

Autrement dit, le collabo, c'est indirectement mais concrètement VOUS.

Waouuu percutant ! J'suis que t'arriveras à convaincre au moins un ado en rebellion contre ses parents ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Fric à Dèle le 29/06/2018 à 12:08
Ouste a écrit le 29/06/2018 à 11h48

Les mineurs de 25 ans qui essaient de tromper l'administration pour mieux profiter de l'argent de nos impôts...
Il y a des collabos qui les soutiennent ?

Autrement dit, votre problème, c'est le fric, pas que certaines personnes aient le droit de vivre.

Les "collabos", sont ceux qui les poussent à fuir leurs pays à cause de la France Afrique, et de notre soutien aux dictateurs qui balancent nos bombes pour nos emplois".

Autrement dit, le collabo, c'est indirectement mais concrètement VOUS.

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 29/06/2018 à 11:48

Les mineurs de 25 ans qui essaient de tromper l'administration pour mieux profiter de l'argent de nos impôts...
Il y a des collabos qui les soutiennent ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.