Une startup lyonnaise propose des trajets moins chers pour l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry

Une startup lyonnaise propose des trajets moins chers pour l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry
LyonMag

Lyko, une société lancée par un Lyonnais, proposera aux voyageurs à partir de ce lundi après-midi une solution bon marché pour rejoindre l'aéroport Saint-Exupéry de Lyon.

Se rendre ou revenir de l'aéroport de Lyon n'est pas une sinécure. La plateforme aéroportuaire n'est en effet pas des mieux desservies, mais, surtout, le trajet peut s'avérer exorbitant. Seule une ligne de transport en commun propose de relier Lyon à Saint-Ex : le Rhônexpress. Un tramway bien connu des Lyonnais, mais également haï tant les tarifs sont exorbitants – une trentaine d'euros l'aller-retour. Et les taxis sont plus chers encore.

Rassurez-vous, une nouvelle solution existe à compter de ce lundi. Lyko, une société lancée il y a plusieurs mois par un Lyonnais, proposera dès ce lundi après-midi des trajets entre le centre-ville et l'aéroport compris entre 8,50 et 11 euros. Accompagné par deux ingénieurs en informatique, Laurent Bouzon espère mettre en relation les salariés de l'aéroport et/ou les voyageurs entre eux pour qu'ils mutualisent leurs trajets. "Lorsque j'avais ma société de taxis, beaucoup de jeunes clients me faisaient remonter qu'ils payaient beaucoup plus cher leur trajet que leur billet d'avion pour Madrid ou Barcelone", raconte l'entrepreneur aujourd'hui âgé de 31 ans. Et c'est à partir de ce constat que Lyko est né.

Une solution moins chère, mais aussi moins contraignante

Via une application, les utilisateurs peuvent ainsi trouver des conducteurs pour effectuer un trajet moins onéreux ou, à l'inverse, des passagers pour rationaliser le leur. En entrant les informations de leur vol, les voyageurs inscrits sur la plateforme peuvent trouver les trajets qui collent le mieux à leurs horaires. Ensuite, l'application se charge de désigner un point de rendez-vous avec le conducteur. "Notre innovation, elle se situe aussi sur la manière d'organiser le covoiturage. On a référencé plus de deux mille points de prise en charge sur tout Lyon et la première couronne, qui sont généralement des arrêts des transports en commun. Ensuite, nos API déterminent les points d'arrêt pour le conducteur de manière à ce que le trajet soit le plus rapide. Le gros avantage, c'est qu'il n'y a pas de détour à faire pour récupérer ses passagers. (…) Les conducteurs sont en général assez pressés, ils vont à l'aéroport soit pour y travailler soit pour prendre un avion, donc le détour peut être stressant, il engendre forcément une perte de temps et, souvent, le conducteur n'est pas prêt à ça", détaille Laurent Bouzon.

Autre avantage de Lyko : l'assurance d'arriver à bon port. En effet, en cas d'annulation du conducteur, la plateforme s'engage à acheminer un VTC ou un taxi. "Le passager qui rate son avion à cause de nous, c'est vraiment notre bête noire. On ne peut pas l'envisager", justifie le Lyonnais. Cette assurance a malgré tout un coût, une commission de 35 % calculée sur la rétribution du conducteur. Une somme plus élevée que la concurrence, mais les potentiels clients sondés étaient prêts à l'accepter, nous a-t-on assuré. "La sérénité et la tranquillité n'ont pas de prix", ajoute Laurent Bouzon.

À peine lancé, Lyko s'annonce comme un succès. Près de 1 000 comptes utilisateurs ont été créés en une semaine et le site enregistre pas moins de 3 000 visites par jour. L'application sera d'ailleurs proposée dans les trois aéroports parisiens dès septembre, ainsi qu'à Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux en janvier 2019. Et un partenariat avec "l'une des plus grosses compagnies aériennes au monde" est en train d'être concocté, de quoi voir plus loin que le territoire français.

Et quant à ceux qui pourraient s'inquiéter de la réponse de l'intraitable Rhônexpress, qui ne tolère généralement pas la moindre concurrence, Laurent Bouzon assure être allé à la rencontre de la société. "On a préféré aller leur en parler pour qu'il y ait une entente. Lyko a été très bien accueilli. Il n'y a pas de problème avec Rhônexpress, bien au contraire", promet ce dernier.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
100% VELO le 03/08/2018 à 10:20

Pourquoi se rendre à l'aéroport de St exupéry si ce n'est pour polluer en prenant l'avion ?

Stop aux déplacements lointains !
100% VELO !

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 01/08/2018 à 07:57

que l'on remette en service le bus entre la station de tramway de meyzieu et satolas qui passe par la ZI de pusignan......1,80e et 2e= 3,80e

Signaler Répondre

avatar
AlainCB le 19/07/2018 à 19:55
Je demande a écrit le 18/07/2018 à 09h28

Je suis conducteur sur BlaBlaCar, je fais ce trajet plusieurs fois par semaine, et la seule fois où j'ai annulé, je l'ai fait la veille, en prévenant les passagers que je devais retarder mon départ de 2h.
Au total, 4 passagers impactés sur environ 1000 passagers transportés ces 12 derniers mois...

Par ailleurs, combien de temps faudra-t-il à Lyko pour vous envoyer un taxi ?
Sachant que sur BBC, cette garantie existe déjà en cas de panne ou d'accident sur le trajet...
N'oubliez pas non plus que pour les trajets entre l'aéroport et Lyon, il n'y a pas la même urgence que dans le sens inverse...

Bravo pour votre sérieux ! Mais tous les conducteurs ne sont pas comme vous.
La garantie Blablacar ne prend en charge que les pannes et les accidents. Pas le papa et la maman qui s’aperçoivent que leur fille à 40° de fièvre juste avant de partir !
La garantie Lyko prévoit ce danger là ! Et je suis sûr que certains passagers seront bien content d'avoir cette sécurité. Sur une ville comme Lyon, un VTC/taxi c'est maximum 10 minutes d'attente. Rien de bien méchant.

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 18/07/2018 à 09:28
AlainCB a écrit le 17/07/2018 à 19h00

Je ne travaille pas chez Blablacar, mais en ce qui concerne mon expérience avec ce site, sur 7 trajets réservés : 5 trajets nickel, 1 trajet annulé au dernier moment (45 min de perdu), et 1 trajet dont le conducteur m'a complètement oublié. Trop de risques pour un trajet vers l'aéroport !

Salariés ou non, un imprévu ça peut arriver à tout le monde ! Mais si je peux éviter que cet imprévu me coûte mes vacances, alors je préfère préfère donner quelques euros en +. Mais chacun fait bien ce qu'il veut.

Avez-vous des chiffres sur cette part infime d'annulation dernière minute ?

Je suis conducteur sur BlaBlaCar, je fais ce trajet plusieurs fois par semaine, et la seule fois où j'ai annulé, je l'ai fait la veille, en prévenant les passagers que je devais retarder mon départ de 2h.
Au total, 4 passagers impactés sur environ 1000 passagers transportés ces 12 derniers mois...

Par ailleurs, combien de temps faudra-t-il à Lyko pour vous envoyer un taxi ?
Sachant que sur BBC, cette garantie existe déjà en cas de panne ou d'accident sur le trajet...
N'oubliez pas non plus que pour les trajets entre l'aéroport et Lyon, il n'y a pas la même urgence que dans le sens inverse...

Signaler Répondre

avatar
AlainCB le 17/07/2018 à 19:00
Je demande a écrit le 17/07/2018 à 18h15

Vous auriez des chiffres ?
La plupart des conducteurs proposant le trajet entre Lyon et l'aéroport sont des personnes travaillant à l'aéroport... ces personnes ont donc peu de raisons pour annuler leur trajet en dernière minute.
Regardez le nombre de passagers transportés chaque semaine via BlaBlaCar, et le nombre d'annulations de dernière minute. Elles représentent une part infime...

Je ne travaille pas chez Blablacar, mais en ce qui concerne mon expérience avec ce site, sur 7 trajets réservés : 5 trajets nickel, 1 trajet annulé au dernier moment (45 min de perdu), et 1 trajet dont le conducteur m'a complètement oublié. Trop de risques pour un trajet vers l'aéroport !

Salariés ou non, un imprévu ça peut arriver à tout le monde ! Mais si je peux éviter que cet imprévu me coûte mes vacances, alors je préfère préfère donner quelques euros en +. Mais chacun fait bien ce qu'il veut.

Avez-vous des chiffres sur cette part infime d'annulation dernière minute ?

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 17/07/2018 à 18:15
AlainCB a écrit le 17/07/2018 à 17h31

"l'assurance d'arriver à bon port. En effet, en cas d'annulation du conducteur, la plateforme s'engage à acheminer un VTC ou un taxi. "Le passager qui rate son avion à cause de nous, c'est vraiment notre bête noire. On ne peut pas l'envisager", justifie le Lyonnais. Cette assurance a malgré tout un coût, une commission de 35 % calculée sur la rétribution du conducteur. Une somme plus élevée que la concurrence, mais les potentiels clients sondés étaient prêts à l'accepter, nous a-t-on assuré. "La sérénité et la tranquillité n'ont pas de prix", ajoute Laurent Bouzon."

Je crois que le prix double s'explique plutôt par cette "assurance", qui est d'ailleurs une très bonne idée étant donné le nombre d'annulation dernière minute chez Blablacar !

Vous auriez des chiffres ?
La plupart des conducteurs proposant le trajet entre Lyon et l'aéroport sont des personnes travaillant à l'aéroport... ces personnes ont donc peu de raisons pour annuler leur trajet en dernière minute.
Regardez le nombre de passagers transportés chaque semaine via BlaBlaCar, et le nombre d'annulations de dernière minute. Elles représentent une part infime...

Signaler Répondre

avatar
AlainCB le 17/07/2018 à 17:31
noa a écrit le 17/07/2018 à 15h32

Sympa cette application, mais je n'en vois pas l'intérêt par rapport à BlaBlacar. Les tarifs sont de 4€, car ils sont justement encadrés par BlaBlacar. Je m'étonne d'ailleurs que cette startup puisse pratique un tarif double pour le même trajet : cela signifierait qu'il y a un profit derrière... Et bim, vla les taxis et les VTC qui vous tombent dessus !
Quant aux remarques sur la fiabilité du site, je peux facilement les retourner à un site qui vient de se monter.

"l'assurance d'arriver à bon port. En effet, en cas d'annulation du conducteur, la plateforme s'engage à acheminer un VTC ou un taxi. "Le passager qui rate son avion à cause de nous, c'est vraiment notre bête noire. On ne peut pas l'envisager", justifie le Lyonnais. Cette assurance a malgré tout un coût, une commission de 35 % calculée sur la rétribution du conducteur. Une somme plus élevée que la concurrence, mais les potentiels clients sondés étaient prêts à l'accepter, nous a-t-on assuré. "La sérénité et la tranquillité n'ont pas de prix", ajoute Laurent Bouzon."

Je crois que le prix double s'explique plutôt par cette "assurance", qui est d'ailleurs une très bonne idée étant donné le nombre d'annulation dernière minute chez Blablacar !

Signaler Répondre

avatar
noa le 17/07/2018 à 15:32

Sympa cette application, mais je n'en vois pas l'intérêt par rapport à BlaBlacar. Les tarifs sont de 4€, car ils sont justement encadrés par BlaBlacar. Je m'étonne d'ailleurs que cette startup puisse pratique un tarif double pour le même trajet : cela signifierait qu'il y a un profit derrière... Et bim, vla les taxis et les VTC qui vous tombent dessus !
Quant aux remarques sur la fiabilité du site, je peux facilement les retourner à un site qui vient de se monter.

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 16/07/2018 à 15:48
VoyageurInconnu a écrit le 16/07/2018 à 11h27

En France, dès qu'il y a des bonnes initiatives, il faut forcément qu'il y ai des adeptes de la théories du complot ! C'est fatiguant...

C'est vrai que les parts de Vinci dans l'aéroport, dans Rhônexpress et dans l'autoroute qui mène à l'aéroport, c'est du complot...

Signaler Répondre

avatar
George O. le 16/07/2018 à 15:26
LINSTA a écrit le 16/07/2018 à 13h43

"Rhônexpress, qui ne tolère généralement pas la moindre concurrence...."

On est en ex-URSS ou dans une économie de marché ?

Ca dépend.En théorie ou en pratique ?

Signaler Répondre

avatar
LINSTA le 16/07/2018 à 13:43

"Rhônexpress, qui ne tolère généralement pas la moindre concurrence...."

On est en ex-URSS ou dans une économie de marché ?

Signaler Répondre

avatar
VoyageurIncoonu le 16/07/2018 à 12:27
covoit a écrit le 16/07/2018 à 11h53

Bonjour,
Des dizaines de trajet via blablacar et aucun souci pour moi... Mais avec une poisse comme la vôtre, bien que deux fois plus chers, je vous laisse utiliser Luko ;)
Encore une fois, libre à chacun d'utiliser le moyen de locomotion qui lui convient, mais j'espère sincèrement que cette nouvelle plateforme ne va pas engendrer une hausse des prix chez les covoitureurs au détriment de l'utilisateur...

Prix VS Sécurité ! Chacun y verra ses intérêts. Et puis il y a de la place pour tout le monde :)

Signaler Répondre

avatar
lyonnaisfan le 16/07/2018 à 12:25
covoit a écrit le 16/07/2018 à 11h53

Bonjour,
Des dizaines de trajet via blablacar et aucun souci pour moi... Mais avec une poisse comme la vôtre, bien que deux fois plus chers, je vous laisse utiliser Luko ;)
Encore une fois, libre à chacun d'utiliser le moyen de locomotion qui lui convient, mais j'espère sincèrement que cette nouvelle plateforme ne va pas engendrer une hausse des prix chez les covoitureurs au détriment de l'utilisateur...

Moi, j'ai réservé un trajet pour l'aéroport sur Blablacar vendredi dernier ! J'attends toujours !

Signaler Répondre

avatar
covoit le 16/07/2018 à 11:53
VoyageurInconnu a écrit le 16/07/2018 à 11h24

Moi, 3 expériences avec Blablacar pour aller à l'aéroport et 3 annulations dernière minute !!! Je préfère payer plus cher et être sur d'arriver à l'heure. Je vais sûrement pas prendre de risque pour quelques euros !

Bonjour,
Des dizaines de trajet via blablacar et aucun souci pour moi... Mais avec une poisse comme la vôtre, bien que deux fois plus chers, je vous laisse utiliser Luko ;)
Encore une fois, libre à chacun d'utiliser le moyen de locomotion qui lui convient, mais j'espère sincèrement que cette nouvelle plateforme ne va pas engendrer une hausse des prix chez les covoitureurs au détriment de l'utilisateur...

Signaler Répondre

avatar
VoyageurInconnu le 16/07/2018 à 11:27
Gégé la magou!lle a écrit le 16/07/2018 à 10h46

Probablement une partie des frais seront reversés à l'aéroport (donc à Vinci, qui détient également Rhonexpress).

En France, dès qu'il y a des bonnes initiatives, il faut forcément qu'il y ai des adeptes de la théories du complot ! C'est fatiguant...

Signaler Répondre

avatar
VoyageurInconnu le 16/07/2018 à 11:24
blablacar a écrit le 16/07/2018 à 09h53

Bonjour, personnellement je préfère utiliser blablacar qui propose ce même type de service (mise en relation de conducteur et passager) mais pour moins cher. On peut trouver des trajets lyon- aéroport pour un tarif allant de 4 euros à 6 euros grand max. Jusqu'à présent, je n'ai jamais eu de problème avec les covoitureurs et le site permet d'évaluer les conducteurs à la fin du trajet pour détecter plus facilement les "mauvais covoitureurs". J'espère que cette nouvelle plateforme ne va pas engendrer une hausse des prix chez les covoitureurs...

Moi, 3 expériences avec Blablacar pour aller à l'aéroport et 3 annulations dernière minute !!! Je préfère payer plus cher et être sur d'arriver à l'heure. Je vais sûrement pas prendre de risque pour quelques euros !

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 16/07/2018 à 10:46
la réalité en face a écrit le 16/07/2018 à 10h43

Et pourquoi Rhône express n'est pas contre cette société ? Elle était contre toutes les autres.

Probablement une partie des frais seront reversés à l'aéroport (donc à Vinci, qui détient également Rhonexpress).

Signaler Répondre

avatar
la réalité en face le 16/07/2018 à 10:43

Et pourquoi Rhône express n'est pas contre cette société ? Elle était contre toutes les autres.

Signaler Répondre

avatar
blablacar le 16/07/2018 à 09:53

Bonjour, personnellement je préfère utiliser blablacar qui propose ce même type de service (mise en relation de conducteur et passager) mais pour moins cher. On peut trouver des trajets lyon- aéroport pour un tarif allant de 4 euros à 6 euros grand max. Jusqu'à présent, je n'ai jamais eu de problème avec les covoitureurs et le site permet d'évaluer les conducteurs à la fin du trajet pour détecter plus facilement les "mauvais covoitureurs". J'espère que cette nouvelle plateforme ne va pas engendrer une hausse des prix chez les covoitureurs...

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 16/07/2018 à 09:51

Je continuerai à passer par le site de covoiturage bien connu...
Trajet entre 4€ et 8€, lieux de rdv un peu partout dans Lyon et dépose devant les terminaux la plupart du temps !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.