Affaire Benalla : Collomb saisit l'IGPN

Affaire Benalla : Collomb saisit l'IGPN
DR capture d'écran

Gérard Collomb a annoncé ce jeudi avoir saisi l'Inspection générale de la police, dans le cadre de l'affaire Benalla.

Ce proche collaborateur d'Emmanuel Macron a été filmé en train de frapper un manifestant le 1e mai dernier à Paris. Des images qui ont provoqué l'indignation. L'opposition dénonçant la faiblesse des sanctions prises à l'encontre d'Alexandre Benalla. Ce dernier n'a été mis à pied que 15 jours.

Face à ce tollé, le ministre de l'Intérieur a donc annoncé avoir saisi l'IGPN pour faire toute la lumière sur cette affaire. Alexandre Benalla "n'avait pas la légitimité pour intervenir", a précisé Gérard Collomb. Sa mission d'observateur est "une pratique régulière qui participe de la transparence des activités de la police", a également expliqué le ministre.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rating le 19/07/2018 à 19:28

15 ans de socialisme à Lyon, c'est l'anarchie, au gouvernement les mêmes individus reproduisent les mêmes arrangements sauf qu'à ce niveau c'est toute la France qui va prendre conscience des manipulations qui ont été faites à Lyon sur le principe de tous les moyens sont bons.

Signaler Répondre

avatar
radio fascho le 19/07/2018 à 19:16
LYON mag a écrit le 19/07/2018 à 16h18

Quel rapport avec Lyon ?

Notre dieu à tous : Gérard Collomb le magnifique, le grand guide, qui contrôle toujours tout sur la ville...

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 19/07/2018 à 18:23

Collomb qui fait semblant de se réveiller 2 mois après les faits...

Les règles de base en politique:

1/ Ne rien dire
2/ Couvrir les événements coûte que coûte
2/ Si quelqu'un balance, lâcher tout de suite le coupable pour éviter tout soupçon

Signaler Répondre

avatar
eric69 le 19/07/2018 à 17:43

voyou ! barbouse ! piston ! nouvelle façon de gouverner !
facile de taper des etudiants il devrait
se frotter aux casseurs de banlieux ou aux black blok

Signaler Répondre

avatar
pole emploie ou tribunal le 19/07/2018 à 17:14

c est pas trop tôt!!!!

pourquoi avoir attendu aussi longtemps?

Collomb, qui est soit disant toujours fourré avec le monarque, il n était pas au courant????
alors soit il est incompétent, soit il est complice... voire même les deux... le fameux "en même temps"

Signaler Répondre

avatar
asuumer le 19/07/2018 à 17:10

Micron était au courant,... Benalla a été mis la part Micron, sous les bonnes recommandation du PS

il a dissimuler cette ignominie


rappelez vous le très bref préfet du Rhone démissionné suite a un terroriste libéré avant le drame
la c est encore pire... il y a mensonge d'Etat, dissimulation, tromperie
ca en dit long sur les autres pratiques de Macron!!!!!! je suis sur que cet événement est loin d être le plus grave ...

alors la solution: Macron démission!!!

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 19/07/2018 à 16:46

Un cogneur de manifestants à l'Elysée vient heureusement d'être démasqué par le journal Le Monde.
Monsieur le ministre de l'Intérieur était sûrement au courant.
Où va-t-on aller à cette allure ? Peut-on s'attendre à un renouveau du service d'action civique ?

Signaler Répondre

avatar
LYON mag le 19/07/2018 à 16:18

Quel rapport avec Lyon ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.